LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Etude de cas "Les droits de l'enfant".

Analyse sectorielle : Etude de cas "Les droits de l'enfant".. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  22 Juin 2014  •  Analyse sectorielle  •  1 058 Mots (5 Pages)  •  720 Vues

Page 1 sur 5

Thème : dans le cadre du thème « Les droit de l’enfant », les maisons de redressement

1. Etude de paratextes

1.1

Le document 1 est une poésie écrite par un poète contemporain Jacques Prévert né en 1900 et mort en 1977 ; c’est un poète proche du peuple dit populaire. Cette poésie qui s’intitule « CHASSE A L’ENFANT » est dédiée à Marianne Oswald qui est comme indiqué en bas de la poésie une amie de Jacques Prévert. La poésie « CHASSE A L’ENFANT » appartient à l’œuvre complète de Jacques Prévert publiée en 1934 qui est Paroles.

Ce document nous présente une introduction qui nous présente le contexte de la poésie et une courte présentation de l’auteur. On nous explique qu’en août 1934 des enfants d’une maison de redressement se sont révolté en s’échappant et s’éparpillant sur l’île de Belle-Île-en-Mer. Les habitants et les touristes aidèrent les forces de l’ordre à capturer les enfants échappé, ils les ont tous récupéré sauf un dont ils perdront tout signe de vie. Par ce fait Jacques Prévert écrivit cette poésie la même année et l’on comprend par la suit pour quelle raison la titre de cette poésie est au singulier. Cette poésie parle du seul enfant qui a pu se sauvé. Avec cette introduction on comprend aussi la raison pour laquelle Jacques Prévert cite les touristes dans sa poésie. Cette chasse à l’enfant a marqué l’époque et a fait partie des faits divers dont les différents journaux ont parlé. Dans la deuxième partie on nous présente Jacques Prévert comme étant un homme aimant les plus faibles de la société et prenant leurs défenses ce qui explique l’édition de la poésie qui suit cette introduction. On nous décri aussi le grand talent reconnu de ce poète qui reste un des plus célèbre de sa génération.

1.2

D’après les sources communiquées nous pouvons déduire que le document 2 est un article de presse qui est Le Monde diplomatique apparu en juin 2002, ce journal est édité tous les mois. L’auteur de cet article est Jacques Bourquin qui est le président de l’Association pour l’histoire de l’éducation surveillée et de la protection des mineurs et corédacteur en chef de la revue Le temps de l’histoire.

L’article commence par une introduction nous présentant le thème et le débat. En effet le ministre de l’éducation, M. Luc Ferry et le ministre de l’intérieur, M. Nicolas Sarkozy veulent rétablir l’incarcération pour les enfants. Cette introduction nous montre que l’article qui suivra sera opposé à ce projet : « comme si l’on pouvait éduquer un délinquant en l’enfermant. Depuis les 19ème siècles les expériences d’enfermement ont échoué…». Le titre « JEUNES DELINQUANTS ENTRE EDUCATION ET PUNITION » marque une problématique et ne nous indique pas si l’auteur s’y oppose, quant au chapeau « LE FANTOME DES MAISONS DE REDRESSEMENT » il nous indique que les maisons de redressement ne sont pas des lieux très chaleureux. Par ailleurs vu les fonctions de Jacques Bourquin nous savons d’avance qu’il s’opposera à la mise en place des maisons de redressement.

2. Identification des genres, des types et extractions du propos directeur

2.1

Le document 1 est un poème de type narratif qui s’intitule « CHASSE A L’ENFANT » écrit par Jacques Prévert en 1934, faisant partie de l’œuvre des Paroles.

Jacques Prévert nous raconte la poursuite mené

...

Télécharger au format  txt (6.8 Kb)   pdf (87.8 Kb)   docx (10.6 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com