LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Thérèse Raquin - Emile Zola

Note de Recherches : Thérèse Raquin - Emile Zola. Recherche parmi 260 000+ dissertations

Par   •  19 Avril 2015  •  1 496 Mots (6 Pages)  •  605 Vues

Page 1 sur 6

Thérèse Raquin est le troisième roman de l'écrivain français Émile Zola publié en 1867. Ce roman, qui présente déjà les caractéristiques du naturalisme développé plus tard dans le cycle des Rougon-Macquart, fera connaître l'écrivain au public parisien. L'auteur en tirera lui-même, en 1873, une pièce de théâtre intitulée Thérèse Raquin : drame en 4 actes.

Résumé[modifier | modifier le code]

Thérèse Raquin est l'enfant d'une union entre un capitaine de l'armée française en Algérie et d'une Algérienne. Sa mère meurt. À deux ans, Thérèse est confiée à sa tante — Madame Raquin, la sœur de son père — pour qu'elle s'occupe d'elle. Madame Raquin a un fils, Camille, fragile et souvent malade. Les deux enfants vont grandir ensemble.

Quand Thérèse a 21 ans, elle épouse Camille. Ce mariage satisfait Madame Raquin. Mais rapidement Camille en a assez de la campagne et veut aller s'installer à Paris, il rêve de travailler dans une grande administration. Madame Raquin se rend dans la capitale, trouve une boutique et un appartement à louer au passage du Pont Neuf. Ils s'installent dans le logement et les femmes ouvrent une mercerie dans les locaux de la boutique. Camille, de son côté, trouve un travail dans l'administration des chemins de fer d'Orléans.

Trois années de vie monotone pour Thérèse s'écoulent. Cependant, la visite chaque jeudi soir de quatre invités rythment ses semaines. Ce sont le vieux Michaud, un commissaire de police retraité et ami de Madame Raquin, son fils Olivier, aussi policier, sa femme Suzanne et Grivet, un employé des chemins de fer d'Orléans que Camille a connu au travail. Ses rencontres sont l'occasion de boire du thé et de jouer aux dominos. Thérèse déteste ces soirées.

Un jour Camille rencontre Laurent, employé aux chemins de fer parce qu'il n'a pas réussi à vivre de sa peinture. Les deux hommes se connaissaient lorsqu'ils étaient enfants mais ils s'étaient brouillés. Il l'invite à venir un jeudi soir. Pendant la soirée, Laurent propose à Camille de faire un portrait. Il accepte.

Pendant qu'il peint, Thérèse, fascinée, l'observe sans cesse. Sur le chemin du retour, Laurent décide de devenir l'amant de Thérèse et de l'embrasser dès la première occasion. Quelques jours plus tard, le portrait est terminé mais il est étrange car il représente plus un noyé qu'un être vivant, tellement les couleurs sont ternes. Cependant, Camille est satisfait. Dès que Laurent se trouve seul avec Thérèse, il l'embrasse. Elle résiste d'abord puis se laisse faire.

Les amants se rencontrent régulièrement pendant les huit mois suivants. Ils trouvent chacun des excuses pour pouvoir se retrouver : Laurent quitte son travail dans la journée et Thérèse dit à sa tante qu'elle doit prendre l'air parce qu'elle se sent mal. Ils se voient dans la chambre de Thérèse sous les yeux du chat François.

Au bout de ces huit mois, le patron de Laurent lui interdit de quitter son travail et pendant deux semaines les amants ne peuvent plus se retrouver. Cependant, Thérèse parvient à quitter le domicile familial un soir. Auprès de son amant, elle a l'idée de tuer Camille pour que leur amour puisse être pleinement vécu.

Un jeudi soir, quelques semaines plus tard, ils entendent Michaud qui raconte l'histoire d'un meurtre qui n'a jamais été puni. Un mois passe. Laurent, Thérèse et Camille se promènent à Saint-Ouen. Avant de manger, Laurent à l'idée d'aller faire un tour en barque sur la Seine. Avant de monter à bord, il annonce à Thérèse qu'il va tuer Camille.

Arrivé au milieu du fleuve et à l'abri des regards, il pousse Camille par-dessus bord mais celui-ci en se débattant a le temps de le mordre au cou avant de tomber à l'eau. Quand Laurent est certain que Camille est mort, il fait chavirer la barque et appelle à l'aide. Des canotiers viennent à son secours. Laurent leur dit qu'il s'agit d'un accident, tout le monde le croit.

Laurent se rend chez Michaud, Olivier et Suzanne pour leur raconter l'accident. Les canotiers ajoutent qu'ils ont vu la scène ce qui donne du poids au récit de Laurent. Madame Raquin est extrêmement choquée par la mort de son fils. Pour être sûr que Camille est bien mort, Laurent se rend quotidiennement à la morgue. Au bout de plus d'une semaine, le corps du défunt y est exposé, gonflé d'eau parce qu'il y est resté plusieurs jours.

Le jeune homme retourne aussi régulièrement à la boutique pour s'occuper des deux femmes. Les soirées du jeudi reprennent. Quinze mois passent. Laurent est de plus en plus anxieux car le spectre de Camille le hante, le privant de sommeil. Et puis sa morsure au cou ne

...

Télécharger au format  txt (9.3 Kb)   pdf (106.9 Kb)   docx (12 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com