LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Peine De Mort

Recherche de Documents : Peine De Mort. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  3 Juin 2013  •  670 Mots (3 Pages)  •  602 Vues

Page 1 sur 3

La peine de mort est un sujet fréquent dans l'actualité. Elle est l'objet de documentaires, débats (pour ou contre), de livres, de manifestations ou encore de films tels que le blockbuster de 1999, "La ligne verte". Chaque citoyen a le droit d'avoir son opinion, mais l'état reste quand même le mieux placé pour décider si la peine capitale doit être abolie ou pas. Ici, en Belgique, la condamnation à mort a été supprimée comme dans la majeure partie des pays de l'Union Européenne. Cependant, sur d'autres continents ce n'est pas le cas par exemple en Amérique et principalement aux États-Unis. Là-bas, ce chef d'accusation est plus qu'actif. Pour ma part, je reste mitigée entre le pour et le contre l'existence de cette peine. Je montrerai le côté compréhensible et justifiable de la peine de mort et d'un autre côté, je nuancerai en présentant les points inhumains et inutiles de cette sanction.

Victor Hugo nous livre une citation tout à fait en accord avec le sujet :"Partout où la peine de mort est prodiguée, la barbarie domine; partout où la peine de mort est rare la civilisation règne". (actes et paroles-1875). L'avis d'Hugo de ressent très clairement, il est contre. Pour lui, c'est synonyme de sauvagerie car la société n'est serait pas une. En effet, il ne la considérerait pas comme telle vu qu'elle ne serait en aucun cas civilisée. Hugo laisse, ici, parler ses sentiments, il est dans le mal du siècle c'est-à-dire qu'il s'exprime et laisse le moi prendre la parole.

Premièrement, je pense que condamner des gens à mort est souvent justifié, ce genre de décision ne se prend pas à la légère. Ces condamnations servent d'exemples et de punition pour les crimes commis. Elles servent surtout à soulager, apaiser, les familles. Pour la société, il est normal qu'un meurtrier ayant, par exemple, assassiné et violé plusieurs jeunes files soir exécuté. Ce qui, en soi, me paraît logique, non ? Comment laisser vivre une personne qui, en plus d'une avoir tué d'autres, leur a fait subir des violences sexuelles ? Dans ces cas-là, la citation suivante :"Une vie pour une vie" résume parfaitement la situation, j'entends par là qu'on prend une vie pour une vie qui a été volée.

Deuxièmement, je sais que la peine capitale a été parfois attribuée à des innocents que tout le monde croyait coupables alors que personne n'a prisnlàpeine de creuser plus loin. Le fait d'envoyer des gens à la chaise électrique et de savoir qu'ils ne vont pas mourir directement est synonyme de torture. Fort heureusement, l'injection létale a remplacé cela, mais cela reste tout de même discutable. Inutile ? Comment voulez-vous que quelqu'un soit puni en lui offrant une porte de sortie ? "Grâce" à la condamnation à mort, le prisonnier ne prends pas le temps de réfléchir à ce qu'il a fait, il ne peux se remettre en question, si toute fois c'est possible, qu'en étant en vie. Je pense que les familles doivent se dire que le voir mort, ce serait le savoir libre. Interpellant et choquant de se dire cela, peut-être, mais c'est la vérité. Effectivement, le savoir derrière les barreaux jusqu'à la fin de sa vie est plus significatif car il est privé de la

...

Télécharger au format  txt (3.7 Kb)   pdf (60.3 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com