LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le Théâtre Lieu De Liberté Selon Ionesco

Recherche de Documents : Le Théâtre Lieu De Liberté Selon Ionesco. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  29 Avril 2012  •  1 558 Mots (7 Pages)  •  4 505 Vues

Page 1 sur 7

Initialement, le thêatre est un genre sacré, celui-ci à pour origine durant les cérémonie orgiasques faites en l'honneur des dieux durant l'Antiquité, pendant lesquelles les participants se livraient à un délire sacré. Axé sur des clichés, des personnages coventionnels et des intrigues types, le thêatre depuis le Ve siècle à évolué et s'est diversifié avec l'appariton de nouveaux genre mais tout en conservant les règles le fondant.

Ce n'est qu'au XXe siècle avec l'apparition du thêatre de l'absurde que ce genre a pu pleinement s’exprimer, transgressant les stéréotypes, les genres et les règles.

Ainsi Eugéne Iounesco, dramaturge du XXe siècle, déclara :" le thêatre est le lieu de la plus grande liberté, de l'imagination la plus folle".

Peut on dire que le thêatre est un genre libre ayant pour but de motiver l'imagination ?

Dans un premiers temps nous verrons en quoi le théâtre est-il un lieu de libertés, puis dans une deuxième partie quels sont les différentes contraintes que rencontre le théâtre.

1) Le théàtre moderne peut être un lieu de liberté et de fantaisie

De nos jours, le théàtre peut être considéré comme un lieu de liberté.Cette liberté s'applique d'autant bien pour les auteurs, le public ou les metteurs en scène.

En effet, au XXè siècle, le théàtre de l'absurde fit son apparition . Les auteurs de ce genre avaient en commun de rejetter les règles du théàtre classique comme celle des trois unités. Le théàtre de l'absurde est une approche plus psycologique de la société et de l'homme qui est nottament marqué par une vision noir de celui-ci. Ce nouveau théàtre, qui voit l'utilisation de plus de lumières, d'effets sonores ou de mimes bénéficie de plus de liberté. Comme l'illustre l'oeuvre de iounesco, Le roi se meurt,qui est un questionnement sur le sens de la vie,décrit la mort du roi de manière absurde. Cette oeuvre à l'image du théàtre de l'absurde marque une rupture avec le réalisme, de vigueur dans le théàtre classique, comme le montre la mort du roi qui est imagé par la disparition de plusieurs objets de la pièce. C'est donc une forme de théàtre ou on peut tout tenter. Les auteurs libéré de toutes règles peuvent laisser aller leur imagination.

Le théàtre est un des moyens d'expression les plus puissant étant donné que l'auteur a à sa disposition des personnages pour transmettre ses idées et d'un public pour les reçevoir.

Ainsi le théàtre permet à un auteur de matérialiser à travers l'écriture , ses sentiments, son opinion, sa vision des choses. Cette idée peut être illustré dans En attendant Godot où Bechett met en scène deux vagabonds qui attendent « Godot ». Cet homme, qui ne viendra jamais, leur a promis qu'il viendrait au rendez-vous ; sans qu'on sache précisément ce qu'il est censé leur apporter, il représente un espoir de changement. Cette pièce, à travers l'attente d'une figure transcendante, venant avec un espoir de changement dans la vie des deux héros mais qui ne vient pas, illustre le pessimisme de Bechett quant à la condition humaine et sa vision noir du monde qu 'il exprimera à travers une grande partie de son oeuvre et qu'on retrouvera chez de nombreux dramarturge qui veulent exprimer par l'absurde le malaise de l'après guerre. Les auteurs peuvent aussi prendre un parti ou en dénoncer un à travers un personnage comme dans Dom Juan ou Molière dénonce les faux dévots à travers l'attitude de Sganarelle. Malgrè la censure certain auteur se donne la liberté de donner ouvertement leur opinion. Prenons comme exemple la scène du pauvre dans Dom Juan qui fut censuré pour atteinte à la religion et qui ne l'est plus aujourd'hui. Les dramaturge peuvent donc exposer leurs idées à travers une pièce.

Le théàtre en général est d'une grande liberté pour le lecteur. Outre les didascalies qui apportent quelques précisions à la pièce, le lecteur à la liberté d'imaginer comme il le veut celle-ci de part dans l'écriture l'avancé de l'action qui est privilégié à la description. De plus malgrè la prise de position de certains auteurs concernant une opinion ceux ci laissent au lecteur le libre choix de prendre parti pour n'importe qu'elle personnage.Comme le montre la pièce Dom Juan ou Molière critique le libertinage par l'intermédiaire de Dom Juan qui en fait une éloge, le lecteur reste libre d'avoir son avis sur la question.

Aussi la mise en scène d'une scène dispose d'un choix large. Que ce soit pour les costumes, les décors, la lumière etc...Une mise en scène sera différente selon les comédiens, les metteurs en scènes; chacun ayant sa propre sensibilité face au texte, chacun ayant ses propres conceptions et donc une manière de s'exprimer différente. En témoigne les multiples et très variés adaption de la cantatrice chauve

...

Télécharger au format  txt (9.7 Kb)   pdf (104.7 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com