LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation: A-t-on raison de penser que Saint-Denys Garneau et Émile Nelligan présentent, dans Cage d'oiseau et Les Corbeaux, une même vision de la fatalité?

Dissertation : Dissertation: A-t-on raison de penser que Saint-Denys Garneau et Émile Nelligan présentent, dans Cage d'oiseau et Les Corbeaux, une même vision de la fatalité?. Recherche parmi 279 000+ dissertations

Par   •  29 Juillet 2014  •  1 011 Mots (5 Pages)  •  1 280 Vues

Page 1 sur 5

Devoir 3

Sujet de dissertation critique

A-t-on raison de penser que Saint-Denys Garneau et Émile Nelligan présentent, dans Cage d'oiseau et Les Corbeaux, une même vision de la fatalité? Discutez.

A- Le plan dialectique:

Introduction

Saint-Denys Garneau (1912-1943), et Émile Nelligan (1879-1941) sont tous deux des êtres marquants de la poésie. Durant leur carrière, ces deux poètes ont fait connaître à leur population une œuvre abordant le thème de la fatalité. Soit, le poème d’Émile Nelligan qui s’intitule Les Corbeaux et celui de Saint-Denys Garneau Cage d’oiseaux. A-t-on raison de penser que Saint-Denys Garneau et Émile Nelligan présentent, dans Cage d’oiseau et Les Corbeaux, une même vision de la fatalité.

Au premier abord, en argumentant sur la manière que les deux poètes abordent le thème de la fatalité pour l'associer à la mort. Puis, comment cette fatalité est représentée de manière différente dans les deux poèmes.

Ensuite, nous ferons une synthèse pour prouver que, malgré la provenance de cette fatalité diffère pour chacun des poètes, le résultat reste le même.

Enfin, la synthèse de ces arguments nous permettra d'affirmer que nous avons raison de penser que Saint-Denys Garneau et Émile Nelligan présentent, dans Cage d'oiseau et Les Corbeaux, une même vision de la fatalité. (172 mots)

Thèse: Oui, dans les deux poèmes, la fatalité y est abordée de la même manière.

Paragraphe de la thèse

Argument 1: Premièrement, les deux poètes abordent le thème de la fatalité en l'associant à la mort.

Sous-argument 1.1 : En effet, chez Hector de Saint-Denys Garneau, on remarque que la finalité du destin, la mort, est fortement marquée de fatalisme.

Sous-argument 1.2 : De plus, chez Émile Nelligan, la fatalité est indissociable de la mort.

b) Antithèse: La fatalité est représentée de manière différente dans les deux poèmes.

Paragraphe de l'antithèse

Argument 2: Malgré une association similaire de la fatalité chez les deux auteurs, elle est approchée de manière différente par chacun d'eux.

Sous-argument 2.1 : Au premier abord, dans le texte d'Hector de Saint-Denys Garneau, la mort provient de l'intérieur du corps.

Sous-argument 2.2 : Cela dit, dans le poème d'Émile Nelligan, la mort vient de l'extérieur et elle est représentée comme une entité envahissante.

C) Synthèse:

Paragraphe de l'antithèse

Argument 3: Malgré que la menace des oiseaux provienne de l'intérieur et de l'extérieur des victimes, la fatalité reste tout de même abordée de la même manière. En effet, la mort étant omniprésente, même si la provenance diffère, le résultat reste le même. C'est-à-dire qu'ils seront «dévorés en entier» (v.14) d'Émile Nelligan et «tous mangés» (v.20) de Saint-Denys Garneau.

Émile Nelligan (1879-1941), est le fils de David Nelligan, un immigrant Irlandais et de Émile-Amanda Hudon Nelligan, une canadienne-française. Dès son jeune âge, il prouve

...

Télécharger au format  txt (6.2 Kb)   pdf (84.4 Kb)   docx (10.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com