LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

A-t-on raison de penser que Saint-Denys Garneau et Alain Grandbois traitent, dans Cage d’oiseau et Ô tourments, le thème de la fatalité d’une façon similaire ?

Dissertation : A-t-on raison de penser que Saint-Denys Garneau et Alain Grandbois traitent, dans Cage d’oiseau et Ô tourments, le thème de la fatalité d’une façon similaire ?. Recherche parmi 282 000+ dissertations

Par   •  15 Novembre 2014  •  664 Mots (3 Pages)  •  1 452 Vues

Page 1 sur 3

A-t-on raison de penser que Saint-Denys Garneau et Alain Grandbois traitent, dans Cage d’oiseau et Ô tourments, le thème de la fatalité d’une façon similaire ? Discutez.

Les deux poètes utilisent le même thème principal pour démontrer la fatalité dans chacune de leurs œuvres. Hector Saint-Denys Garneau dans Cage d’oiseau ainsi que Alain Grandbois dans Ô tourment nous font part de leur fatalité par le biais du mal de vivre. Tout d’abord dans l’œuvre de Hector Saint-Denis Garneau, il utilise le mal de vivre au travers de la perte d’espoir de l’oiseau en cage. Il s’attend déjà à mourir, dans la dernière strophe du poème, on peut très bien comprendre que celui-ci est prêt à mourir et qu’il ne peut rien faire contre ça. Alain Grandbois est également désespéré dans Ô tourment. Celui-ci utilise plutôt des figures de style pour bien démontrer tout le désespoir et le mal de vivre qu’il ressent. L’utilisation de la répétition et de la comparaison est omniprésente dans le poème. Il emploi la répétition afin de bien mettre l’emphase sur le doute qui le ronge, il à beaucoup de questionnement et il ne trouve plus la force de résister. Il accepte même ca fatalité en se comparant à une tombe en parlant au futur . Les deux poètes semblent s’être inspiré des poèmes de CharlesBeaudelaire qui était reconnu pour faire des textes plutôt sombre ou le mal de vivre était bien présent dans ses œuvres, entres autres dans celle du vaisseau d’or ou le mal de vivre est facilement reconnaissable.

Malgré que les deux auteurs aient choisi le mal de vivre comme thème principal, ils l’abordent de manière différente. Les deux ont vécu des expériences différentes, dans se sens il est normal d’y voir une certaine distinction. En effet, dans le poème de la cage d’oiseau, le mal de vivre est perçu au travers d’un oiseau qui est enfermé dans une cage. On peut facilement y apercevoir toute la tristesse de l’auteur qui est représenté par l’oiseau, ainsi que tout le désespoir de celui-ci dans sa cage. Encore une fois la répétition est utilisé avec le mot « cage » qu’on retrouve au vers 1, 2, 3 et 13. Cette répétition permet d’illustrer l’insatisfaction face à celle-ci et elle représente l’isolement. Du coté du poème de Grandbois, il semble avoir de la nostalgie face au mal de vivre. Il utilise à son tour une figure de style afin de bien démontrer le sentiment de renferment qu’il éprouve. Il fait une métaphore pour démontrer se sentiment « Ô vous pourquoi creuser cette fosse mortelle, Dans cet extrait, l’auteur illustre le sentiment de solitude qui ne cesse d’augmenterpar le fait de creuser une fosse qui va l’amener sans aucun doute dans une fatalité, soit la mort. Les deux auteurs utilisent à profusion les figures de style afin de mettre l’emphase sur certain thème ou idéologie.

Finalement, personne ne peut nier que les auteurs ont clairement voulu exprimer le mal de vivre qui se termine par la fatalité dans leurs ouvrages respectifs. De plus ils traitent la fatalité de manière similaire. Le sentiment de renfermement est bien présent également, d’une part nous avons la cage d’oiseau dont l’auteur fait une fois de plus une comparaison, cette fois-ci il compare la cage d’oiseau à sa cage thoracique dont l’oiseau représente le cœur dans la cage thoracique. Par la suite nous avons

...

Télécharger au format  txt (4 Kb)   pdf (61.7 Kb)   docx (9.1 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com