LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire la princesse de cléves

Commentaire de texte : Commentaire la princesse de cléves. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  24 Mars 2020  •  Commentaire de texte  •  763 Mots (4 Pages)  •  290 Vues

Page 1 sur 4

Texte de Mmme du Châtelet

1ère partie

        Thèse d’ensemble de son discours « il faut avoir des passions pour être heureux » : thèse fort originale qui marque l’esprit philosophique éclairé # méfiance de la morale classique pour les passions considérées comme destructrices.

        Puis la locutrice concède qu’il est des passions dangereuses, notamment l’ambition dont elle mène une critique nuancée en distinguant d’abord ses avantages pour ensuite souligner son inconvénient majeur : « de toutes les passions c’est celle qui met le plus notre bonheur dans la dépendance des autres.

        Cette comparaison explicite lui permet donc enfin de valoriser par opposition la passion de l’étude.

Défense de la passion de l’étude (passion = goût vif, ardeur)

Thèse défendue clairement posée aux lignes 14-15  « l’amour de l’étude est de toutes les passions celle qui contribue le plus à notre bonheur »

        3 arguments pour défendre cette passion :

  • Argument principal : cette passion assure les conditions d’une indépendance de l’être ligne 15 # ambition qui suscite une aliénation dans la quête frénétique des marques de distinction
  • Développe surtout son 2ème argument : l’amour de l’étude rend possible l’accès à la gloire 🡺 il s’agit de 2 passions différentes mais qui sont montrées comme étroitement reliées « dans l’amour de l’étude se trouve renfermée une passion […] celle de la gloire ». On suppose donc que pour Mme du Châtelet, l’étude doit nécessairement conduire à des travaux ou des découvertes qui permettent de se faire connaître.
  • Enfin 3ème argument : la passion de l’étude permet d’affronter plus sereinement l’adversité « c’est une source de plaisirs inépuisables » 🡺 vertu consolatrice cf ligne 38

2ème partie

Un plaidoyer en faveur des femmes

Cet éloge de l’étude n’a de sens  que dans la mesure où il permet à la locutrice de parler de la situation des femmes du 18ème siècle.

Elle s’attache à montrer l’injustice de leur sort :

  • Désignées par une périphrase ligne 19 « la moitié du monde », moyen de rappeler la légitimité de leurs revendications.
  • Dénonce dans une formule incisive l’éducation qui leur est donnée : elle leur « ôte les moyens » et « rend le goût impossible » de la gloire et de l’étude 🡺 seule éducation possible à cette époque tournée vers les arts d’agrément.
  • Mme du Châtelet = exception : a bénéficié grâce à l’amour de son père d’une solide éducation scientifique.
  • Accès inégal à l’éducation qui compromet les chances des femmes de s’illustrer.

Comparaison de la situation entre hommes et femmes :

  • Inégalité des chances et des carrières « les hommes ont une infinité de ressources pour être heureux qui manquent entièrement aux femmes » : hyperbole + antithèse 🡺 permet de faire ressortir la cruauté du sort réservé aux femmes

Rappel des carrières qui s’ouvrent aux hommes et aux hommes seuls :

  • Carrières politiques
  • Carrières militaires
  • Carrières diplomatiques

+ Opposition : « ils ont bien d’autres moyens d’arriver à la gloire » et  « mais les femmes sont exclues, par leur état, de toute espèce de gloire »

3ème partie

Discours d’une femme d’expérience

Texte non destiné à la publication mais discours dans lequel la locutrice s’implique :

  • Formules à valeur de maximes + Présent de vérité générale « il faut avoir des passions pour être heureux »
  • Emploi du « je » discret mais bien présent « je ne parle pas ici », « je crois », « j’ai dit que »

Locutrice qui tente d’impliquer son lecteur dans son énoncé « nous » jusque dans la formulation de sa thèse « l’amour de l’étude est de toutes les passions celle qui contribue le plus à notre bonheur »

...

Télécharger au format  txt (4.7 Kb)   pdf (62.9 Kb)   docx (9.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com