LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Représentation Des Conditions D'écriture Et De Publication Durant Les Années 1950 Dans Un Ange Cornu Avec Des Ailes De tôle De Michel Tremblay

Note de Recherches : La Représentation Des Conditions D'écriture Et De Publication Durant Les Années 1950 Dans Un Ange Cornu Avec Des Ailes De tôle De Michel Tremblay. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  26 Février 2015  •  2 103 Mots (9 Pages)  •  1 299 Vues

Page 1 sur 9

Il est impossible d’étudier la littérature d’un peuple à une époque donnée sans prendre connaissance des conditions entourant l’existence de cette littérature. Plusieurs facteurs sociaux, économiques et culturels peuvent influencer la situation d’une littérature à un moment donné de l’histoire. Dans le cas du roman Un ange cornu avec des ailes de tôle de Michel Tremblay, il est question de l’état de la littérature canadienne-française des années 1950. L’image que l’on offre de la littérature dans l’œuvre est-elle le reflet d’une réalité sociohistorique de cette époque? Il est à supposer que l’auteur, ayant le même âge que le personnage principal à cette même époque, ait connu l’état réel de cette littérature canadienne-française. Les liens entre le personnage principal et l’auteur (âge, lieu de naissance, situation financière et autres) laisse à croire qu’il a peint un portait fidèle des années 1950 et de sa littérature. Outre sa propre expérience, il est possible de penser que l’auteur ait donné à son personnage une connaissance de faits réels hors de la fiction dans un souci de réalisme. Cette analyse s’écartera des études portant sur l’autofiction au sein du roman de Michel Tremblay. Bien qu’effleurant à l’occasion ce concept d’autoreprésentation, cette analyse s’intéressera davantage aux propos du personnage principal comme représentatif d’une situation littérature particulière au Canada français des années 1950. C’est donc en repérant les éléments pertinents du discours du personnage qu’il sera possible de mettre en relation l’état individuel fictif d’un personnage et la réalité concrète d’un Canada français datant d’avant la Révolution tranquille. Le but est donc de se demander de quelles manières sont représentées les conditions de publication et d’écriture canadiennes-françaises des années 1950 dans le roman Un ange cornu avec des ailes de tôle de Michel Tremblay.

LA CRÉATION D’UNE ŒUVRE AU PASSÉ

Écrit en 1996 par Michel Tremblay, Un ange cornu avec des ailes de tôle offre un retour dans le passé en représentant un Montréal des années 1950. Cette œuvre s’inscrivant dans le réalisme permet de faire un bond de cinquante ans dans le passé à sa parution, à une époque et un endroit bien connu de l’auteur. Le contexte entourant la fiction du récit et celui concernant la réalité de l’auteur au moment de l’écriture sont différents. Une simple différence de terminologie montre le fossé qui s’épare l’un et l’autre : l’œuvre fait encore mention du Canada français alors que pour l’auteur, il est maintenant question du Québec. Ce changement dans l’affirmation de son identité peut sembler banal, mais est primordial dans l’étude des conditions de la littérature. En plus de cette vision identitaire générale, l’extrait tiré du roman traite aussi des réactions et réflexions du personnage principal en lien avec une littérature étrangère, cela à un point de vue plus personnel. Il s’agit donc de faire des liens entre la vie individuelle du jeune homme et la situation d’un peuple entier, cela à travers les conditions de sa littérature. L’extrait du roman se montre riche en références sur la condition du Canadien français et de sa littérature, bien qu’il faille prêter attention aux subtilités de langage du texte. Outre les informations fournies dans le texte par le personnage, il faut savoir situer l’œuvre dans l’histoire global du Québec. Les années 1950 sont pour le Canada français de l’époque une période de transition importante. Il s’agit de la période succédant à la Deuxième Guerre mondiale et précédant la Révolution tranquille, qui elle-même succède à la Grande Noirceur. Le Canada français de l’époque est encore sous une double emprise : celle de la France et celle des États-Unis. Encore considéré comme une colonie, le Canada français se soumet à l’autorité extérieure, brimé dans certains de ses droits.

LE MARXISME LITTÉRAIRE

Le texte étant approché de manière à s’intéresser à son contexte et surtout à ses conditions historiques et socio-économiques, le marxisme littéraire s’offre comme la théorie appropriée à l’analyse. Le marxisme adopte plusieurs formes et analyse les critères d’une société de divers points de vue. Dans le cas suivant, le marxisme permet surtout d’étudier, dans le texte et dans le contexte de la fiction, la différence entre les classes sociales et l’oppression dont il est question. Il faut comprendre que le marxisme littéraire n’implique pas directement la théorie de Marx. Les théories littéraires du marxisme sont des dérivés de sa théorie et permettent une étude du contexte d’une œuvre, autant dans sa création que dans sa fiction. Dans le cas présent, c’est la fiction de l’œuvre qui est intéressante, car elle nous permet de mieux comprendre l’œuvre en elle-même. Une telle étude demande une œuvre réalisme pour pouvoir associer œuvre et fiction, ce qui est le cas pour l’œuvre à analyser. N’ayant pas d’outils méthodologiques précis pour l’analyse, le marxisme littéraire permet une grande diversité d’approche. Pour Un ange cornu avec des ailes de tôle, l’analyse marxisme permet de rechercher les représentations littéraires de la société des années 1950 surtout sous l’angle socio-économique ainsi que culturel. Les éléments historiques utiles à la recherche se divise en trois catégories : les conditions d’édition (de production), les conditions d’écriture ainsi que les conditions humaines derrière l’écriture canadienne-française. Par l’analyse du contexte historique, il sera permis d’évaluer si les informations générales fournies dans l’extrait du roman de Michel Tremblay sont représentatives des conditions réelles des années 1950, en ne s’attardant pas au contexte de production de l’œuvre, mais bien au contexte de production dont il est question à l’intérieur de l’œuvre.

L’ÉDITION CANADIENNE-FRANÇAISE

Pour parler d’une littérature canadienne-française, il faut d’abord dresser un portrait de ses conditions de publication, soit de son édition. L’édition est importante car elle est «l’intermédiaire entre l’auteur et le lecture», tout en ayant une influence sur chacun d’entre eux. La Deuxième Guerre mondiale à forcer les éditions françaises à se retirer de la publication littéraire au Canada français pendant un certain au début des années 1950. Ce sont donc les éditions canadiennes qui prirent le relais pour la publication d’œuvres au Canada, ayant pour mission de s’assurer qu’il y ait toujours une littérature française

...

Télécharger au format  txt (14 Kb)   pdf (136.7 Kb)   docx (12.7 Kb)  
Voir 8 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com