LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Science de gestion introduction

Cours : Science de gestion introduction. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  24 Novembre 2018  •  Cours  •  456 Mots (2 Pages)  •  116 Vues

Page 1 sur 2

PRINCIPES

Tenir une comptabilité : pouvoir donner une image fidèle reflétant l’entreprise à un moment donné.

A partir du moment ou l’on vend un produit, il est majoré par la TVA. Ainsi, celle-ci est reversé à l’état. Donc l’état est le premier intéressé pour la tenue de comptabilité pour vérifier la tenue d’argent et ce qui lui doit être reversé.

Il tient à contrôler pour voir par ou passe l’argent.

Une personne  morale est le nom que l’on donne à une entreprise. A un pouvoir juridique, une entreprise devient une personne morale à sa création. C’est un groupement d’individus (PDG, employés, salariés, stagiaire) et de bien (machine, mobilier, locaux) → nom d’entreprise Thomas Cook

Entreprise = société

Une personne physique c’est un individu (nom, adresse, nationalité) qui a des droits et des devoirs.

Personne physique et moral confondu auto entrepreneur, SARL, SA (société anonyme)

 Nom= raison social

Domicile = siège social (lieu de juridiction)

Siège social dans tel pays = les droits de l’entreprise s’adaptent à la nationalité

→ TPE = jusqu’à 50 salarié

→ TGE = très grand entreprise + de 500 salariés

Principes : tenir une comptabilité → pouvoir donner une image de l’entreprise, une image fidèle. L’état contrôle la récolte de fond il veut que les entreprise tiennent une comptabilité.

Il oblige donc à tenir une comptabilité et respecte certains principes :

  • Principe de sincérité : Que l’on puisse être de bonne foi dans ses comptes. Motif de condamnation.

Ainsi, on déclare nos rentées d’argent (pas de black) et nos sorties d’argent.

  • Principe de régularité : Que l’ensemble des donnés que l’on va transmettre au FISC correspond à des principes internationaux et des principes édités (Bilan de compte, compte de résultats, annexe. Documents communs pour toutes les entreprises).
  • Principe de prudence : On va souvent faire un bilan prévisionnel avant le bilan finalisé qu’on arrête au 31 décembre. Ces documents vont nous permettre d’être au plus proche de la réalité (si déficitaire on va donner un compte de résultat déficitaire.), pour essayer de prévenir tous les risques prévenus par l’entreprise (défaut de trésorier, endettement, délais de paiements bcp trop longs).
  • Principe de permanence des méthodes : On doit fonctionner avec des budgets, des bilans, et qu’a date régulière on va sans arrêt les reproduire tous les ans, tous les mois, etc. Chaque document suit une méthode, et aussi une régularité.

Définition de BILAN : Situation du patrimoine de l’entreprise (biens, argent, machines, locaux, etc.).

Compte de résultat : Permet de visualiser l’état de la trésorerie d’une entreprise. Deux situations : résultat positif (bénéfice a l’année) ou résultat négatif (pertes)

On dit « compte de résultat d’exercice de 2017 (Du 1er janvier au 31 décembre) »

...

Télécharger au format  txt (3.1 Kb)   pdf (151.8 Kb)   docx (11.6 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com