LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

"Roman" , Rimbaud

Commentaire de texte : "Roman" , Rimbaud. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  15 Octobre 2015  •  Commentaire de texte  •  1 871 Mots (8 Pages)  •  3 111 Vues

Page 1 sur 8

Roman, Rimbaud

Axe:

I- Le lyrisme romanesque

        1. un passage idéalisé        

                a) Une soirée idéalisée

                b) un moment intense, plein de sensation

        2. Un adolescent fantasque

                a) Besoin de solitude

                b) En quête d’une aventure amoureuse

                c) Caractère romanesque de l’adolescent

        3. Le coup de foudre

                a) Présence du topo romanesque

                b) Le jeune fille prend l’initiative

                c) Le coupe de foudre

                d) La lettre

II/ La visée de cette moquerie

        1. L’adolescence

                a) Une généralisation de ce comportement

                b) Moquerie de la sensualité de cet âge

                c) Mauvais gout

        2.  Moquerie de cet épisode romanesque

                a) Un personnage maladroit

                b) Un amour mitigé

                c) Le clôture

I/ Le lyrisme romanesque

        1. un passage idéalisé

                a) Une soirée idéalisée

- Un beau soir -> adj. valorisant, cette soirée particulière

- Complément circonstanciel de temps -> permet d’embrayer

- Il annonce une décision, il choisi de tourner le dos à la vie, au bruit

                b) Un moment intense, plein de sensation

- Présence de nombreuses sensations,

- Tactiles, « bons soirs »

- Auditives «  café tapageurs », « le vent chargé de bruit », la ville présenté le fond du paysage, « la ville n’est pas loin », ->silence de la campagne

- Visuelles « les tilleuls verts » -> vert, couleur symbolique du printemps, de la   jeunesse, eu renouveau,

- Les tilleuls ici, représentent une présence, un soutien, une escorte. Il isole le marcheur,  bordent la promenade, l’adolescent se trouve donc dans un écrin vert, protecteur, une bulle

- Sensation olfactives : « sentent bon », -> parfum incomparable du tilleul, « parfums de bierre, enivrants

- Il s’agit donc d’un cadre suscitant l’engouement des sentiments,

- Ce monde parait irréel, évoque les sensations de la jeunesse, parfois folles et irréelles

        2-Un adolescent fantasque

                a) Besoin de solitude

- « les café tapageurs », le calme des « tilleuls verts », antithèse entre deux espaces , les champs et les vignes.

--> Brusque besoin de solitude

                b) En quête d’une aventure amoureuse

- Phrase nominale exclamative, isotopie de l’ivresse,  et de la jeunesse

- « griser, champagne, divague » font le portrait d’un adolescent euphorique, exalté, cherchant a faire partager son trop plein de tendresse

                c) caractère romanesque de l’adolescent

- Présence de nombreux tirets, en tête ou  parfois dans les vers

- « -On se laisse griser », « -Ce soir la », « -On n’est pas sérieux », « -on vas sous.. »

- Caractère romanesque souligne à travers le néologisme, « le cœur fou robinsonne,

- Puis, occasion désirée, une jeune demoiselle passe, le souhait devient réalité, « Lorsque, dans la clarté d’un sale réverbère, … »

        3- le coup de foudre

                a) Présence du topos romanesque

- Ce « roman » se poursuit, aves la scène attendu,

- Indications importante sur les lieux « dans la clarté », « sous l’ombre »

-De plus, la lumière semble ajoute du charme a la  pièce, et renforce le caractère merveilleux de la scène

- Le  père, comme dans la topos romanesque, joue le rôles d’un obstacle, qui stimule le désir, en effet,  plus il est contrarié, plus il est renforcé

                b) la jeune fille prend l’initiative

- Elle se tourne alerte et d’un mouvement vif… »

- Rapidement, a l’insu de son  père « elle se tourne », « alerte », « vif ».

- Nous relevons des points de suspension, qui représente une ellipse narrative, pour laisser libre cour a l’imagination du lecteur (un baiser?)

- « Sur vos lever alors meurent les cavatines », ce vers laisse entendre la stupeur, et le début de l’émoi amoureux

- Le garçon reste médusé par ce que vient de faire la jeune fille

                c) le coupe de foudre

- « Tous vos amies s’en vont, vous êtes de mauvais gout » -> transformation de l’individu

- Comme dans l’épisode romanesque traditionnel.

                d) La lettre

- Présence de la lettre, point fort de l’épisode amoureux.

- « Puis l’adorée un soir a daigné vous écrire », la demoiselle est désignée par l’adorée, elle semble divinisée.

...

Télécharger au format  txt (8.8 Kb)   pdf (131.4 Kb)   docx (13.8 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com