LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le rouge et le noir, de Stendhal

Commentaire de texte : Le rouge et le noir, de Stendhal. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  10 Janvier 2021  •  Commentaire de texte  •  997 Mots (4 Pages)  •  1 176 Vues

Page 1 sur 4

Commentaire de texte

Extrait du roman : Le rouge et le noir, de Stendhal

Au 19ème siècle, le mouvement littéraire le plus courant est le romantisme et le réalisme. Le romancier Stendhal va alors écrire en 1830, le roman Le Rouge et le Noir, qui s'inscrit dans ces mouvements. Dans l'extrait que nous allons étudier, Julien Sorel arrive à l'hotel du Marquis de la Mole pour la première fois. Dès lors, en quoi l'auteur montre t-il très souvent de facon ironique l'arrivée de Julien dans un nouveau monde ? Nous verrons tout d'abord la description et les éloges des lieux ainsi que l'ironie de l'auteur, suivi du nouveau portrait du Marquis, et de l'inhabitude de Julien face à de nouvelles manières d'être.

Dans ce début d'extrait, Stendhal va nous décrire le lieu que Julien découvre, mais de manière très ironique.

Les premieres phrases de ce roman ont une très grande importance. Julien arrive a l'hôtel du Marquis et est emerveillé par tout ce qu'il voit. Mais le narrateur nous met en garde, tout cela cache une grande froideur : «  Les salons que ces messieurs traversèrent (…) vous eussent semblé, ô mon lecteur, aussi tristes que magnifiques (…) c'est la patrie du baillement et du raisonnement triste.  » ( lignes 11 à 15 ). Par ces remarques, Stendhal annonce bien le style qu'il souhaite adopter tout au long du roman : l'ironie.

Ensuite, dès les premières phrases, l'auteur du roman s'adresse à nous personellement, lecteurs, en se moquant du fait que le lieu où se trouve Julien est très loin d'être du luxe et serait même, laid. «  On vous les donnerait tels qu'ils sont, que vous refuseriez de les habiter. » ( lignes 12 et 13 ) En s'adressant à nous, en essayant de nous convraincre et de nous mettre de son coté, Stendhal insiste sur le contraste entre la vision de Julien des lieux splendides, magnifiques, car il n'a jamais connu de pareils endroits, de pareils décors, et le fait que lui, auteur, ne partage pas ce ressenti : «  Enfin ces messieurs arrivèrent à la plus laide des pièces de ce superbe appartement, à peine s’il y faisait jour. » ( lignes 18 et 19 )

La encore, la suite va montrer d'autres nouveautés et contrastes.

L'arrivée du Marquis va mettre en opposition les idées de Julien, qui va découvrir une nouvelle personne.

Dans un premier temps, Julien va rencontrer le Marquis de la Môle, mais de manière beaucoup plus positive, ce qui va ajouter encore de la surprise et de la nouveauté dans cette suite de l'extrait . Le Marquis va se présenter comme quelqu'un de poli, même agréable, certainement car ce dernier se trouve dans un lieu qui lui est très familier et habituel : « Julien eut beaucoup de peine à le reconnaître, tant il lui trouva l’air poli. » ( lignes 21 et 22 )  contrairement à l'image que Julien s'en faisait, de quelqu'un avec une mine altière, austère et mesquine : « Ce n’était plus le grand seigneur, à mine si altière, de l’abbaye de Bray-le-Haut. » ( lignes 22 et 23 ). Cela montre encore une fois que

...

Télécharger au format  txt (5.8 Kb)   pdf (38.7 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com