LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le fonctionnement de l’organisation commerciale

Lettre type : Le fonctionnement de l’organisation commerciale. Recherche parmi 298 000+ dissertations

Par   •  16 Septembre 2015  •  Lettre type  •  770 Mots (4 Pages)  •  803 Vues

Page 1 sur 4

Chapitre 2 : Le fonctionnement de l’organisation commerciale

La technostructure : Elle est composée d’analystes (manager) et d’experts qui réalisent des activités appelées indirectement productives, ce sont la plupart des cadres fonctionnels.

Fonction de support logistique : Des unités variées (cafétéria, entretien des locaux, RH, accueil, etc.) assurent des prestations qui ne sont pas liées à l’activité de l'entreprise mais qui sont nécessaires à son bon fonctionnement général.

Sommet stratégique : C'est l'organe de direction de l’entreprise où est suspendu le plus haut niveau de décision

Ligne hiérarchique : C’est une hiérarchie d'autorité composée de cadres opérationnels chargés d’animer des équipes de travail directement productives (coordination entre le sommet et le centre opérationnel)

Centre opérationnel : Il constitue la base de toute organisation au sein de laquelle on trouve ceux qui effectuent le travail directement (commerciaux).

II)

D’après le schéma les directives à suivre sont données par le sommet hiérarchique. (Ex : restructuration du service)        

Le centre opérationnel coordonne le travail car il y à un lien entre les différents acteurs du centre opérationnel.        

La coordination des acteurs du centre opérationnel est assurée par le sommet hiérarchique.

On peut dire qu’il y a un fort contrôle hiérarchique.        

Les différents acteurs sont liés à différentes personnes au sommet hiérarchique.

B-La standardisation des processus se fait en recueillant des informations sur le terrain pour en déduire quelle est la meilleure façon de procéder pour atteindre un objectif défini (exemple d’objectif : livrer un produit « zéro défaut » sous 3 semaines).
Une fois que l’objectif est défini et que le processus du meilleur fonctionnement possible est formalisé, on a procédé à la standardisation des processus. Il reste à bien former les personnes impliquées dans ce processus pour qu’elles visent toutes le même objectif et adoptent la même façon de l’atteindre.
Ces personnes devront tout de même rester vigilantes car c’est sur le terrain qu’elles pourraient détecter que la
standardisation des processus a été faite de manière erronée ou incomplète, ou qu’elles l’ont mal comprise et qu’il faut les former plus précisément, et qu’il faut de toute façon encore progresser et sur quel point.
Cette façon de travailler permet d’obtenir la meilleure qualité, le meilleur coût, les délais les plus judicieux, la prestation la plus conforme à l’attente des clients et la meilleure fiabilité possible. La standardisation des processus est donc un point extrêmement positif pour l’entreprise et pour ses clients. c
oordination par la standardisation, la normalisation des procédures

D’après le schéma, celui qui définit les procédures à suivre est la techno structure. Exemple : contrôler la gestion des stocks (entrer/sortie)

Le centre opérationnelle donne des données qui sont contrôler par la techno structure puis renvoyer avec des directives aux centre opérationnelle.

III) La coordination par ajustement mutuel :

D’après le schéma, les directives à suivre sont définis par les différents services du centre opérationnel. Ce sont des personnes de même niveau et travaillant main dans la main afin d’avoir un centre opérationnelle bien géré.

...

Télécharger au format  txt (5.4 Kb)   pdf (121.4 Kb)   docx (168.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com