LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La Localisation Du Point De Vente

Note de Recherches : La Localisation Du Point De Vente. Recherche parmi 262 000+ dissertations

Par   •  7 Octobre 2013  •  918 Mots (4 Pages)  •  678 Vues

Page 1 sur 4

• la définition d’une politique de localisation s’organise à trois niveaux.

- Celui de l’enseigne, celle ci va définir la politique de couverture du territoire, le type de localisation recherché et le seuil minimum de population qui va garantir la rentabilité du nouveau point de vente.

- Le niveau de la zone, c’est un niveau intermédiaire qui correspond a une ville, une agglomération.

- Le site d’implantation ce qui nécessite de faire une étude de zone de chalandise.

• cette politique de localisation répond à un double objectif :

- toucher la cible visée par l’enseigne

- atteindre un niveau suffisant d’efficacité et de rentabilité logistique.

• la localisation du point de vente revêt d’enjeux multiples :

- toucher le plus grand nombre de clients potentiels.

- la décision de localisation engage l’entreprise dans le temps, c’est la décision la moins flexible du retailing mix.

- les emplacements sont difficiles à obtenir car les places sont limitées et que les autorisations sont compliquées à obtenir.

I. La variable localisation.

1. Principe de base.

Le consommateur cherche toujours à acheter ce qu’il désire en parcourant la distance la plus courte possible. La proximité géographique n’est pas le seul critère à prendre en compte. L’accessibilité est différente selon les zones, l’heure de la journée ou le jour de la semaine. Il faut également tenir compte des temps de parcours.

Deuxième critère à prendre est celui de l’attractivité de l’offre, cad que plus elle est attractive, plus le client sera enclin à se déplacer. (Attractivité évaluée en terme de prix, de choix, de qualité...)

Dernier critère est le fait que le consommateur n’est pas parfaitement rationnel et il peut être influencé par des messages publicitaires, des recommandations, ou par goût du changement.

2. Choix du type d’emplacement.

Plusieurs critères : choix du type de zone, ce choix est effectué en fonction du profil type de la cible et de la politique de l’enseigne.

Choix de la nature du lieux : périphérie ou zone rurale. Ce choix peut reposer sur une stratégie mais est bien souvent influencé par des préoccupations financières.

Choix du type d’environnement commercial, l’enseigne doit décider si elle opte pour une localisation regroupée ou isolée.

La localisation regroupée permet de bénéficier du trafic de client généré par les enseignes autours (galerie commerciale, zone piétonne...).

La localisation isolée nécessite que l’enseigne soit attractive ou bien capable de déployer des moyens de communication conséquents.

=> 2 q’ sous jacentes :

- Comment évaluer la qualité des localisations possibles ?

- Quelle sera la taille et les caractéristiques du magasin sur le site retenu ?

II. Etude de la zone de chalandise.

1. Définition et délimitation de la zone de chalandise.

La zone de chalandise (ZC) est la zone d’attraction commerciale d’un point de vente ou d’un ensemble commercial. C’est donc l’espace géographique entourant un point de vente dans lequel

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (83.6 Kb)   docx (10.8 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com