LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Commentaire sur le poème Le Mendiant de Victor Hugo

Recherche de Documents : Commentaire sur le poème Le Mendiant de Victor Hugo. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  31 Mai 2012  •  341 Mots (2 Pages)  •  5 132 Vues

Page 1 sur 2

Victor Hugo est un poète romantique du XIX siècle qui fait preuve d'un lyrisme intime et personnel. «Le Mendiant» est extrait du recueil les contemplations, recueil écrit après la mort de sa fille Léopoldine.

Dans ce poème, il nous fait part d'un souvenir riche en émotion et à partir d'un contenu évènementiel assez banal, il enclenche une véritable vision poétique.

Nous verrons de quelle manière s'opère la magie de la poésie en analysant d'abord la description réaliste de la pauvreté puis en développant ensuite la transfiguration esthétique du manteau qui entraîne la transfiguration morale du mendiant.

Tout au long du poème, le mendiant est caractérisé par sa pauvreté de manière assez négative. L'auteur parle d'un « pauvre homme ». L'antéposition de l'adjectif qualificatif « pauvre » amène un sens moral, le mendiant est malheureux. La connotation très péjorative apportée par l'expression « le vieux » dénonce la perte d'identité du vieil homme, il n'a pas de nom, il est inconnu aux yeux du monde et est donc réduit à sa condition de vieillard. De plus « le pauvre » mis en rejet, met également en avant sa situation sociale.

Ensuite, l'auteur renforce cette condition sociale du mendiant. Lorsque celui-ci s'arrête devant « ma porte », l'expression mise en rejet symbolise la rupture entre deux mondes tels que la richesse et la pauvreté ou encore la solitude du mendiant qui le sépare de la vie sociale. Et quand l'auteur dépeint l'endroit où vit le vieil homme, il énonce une « niche au bas de la montée ». L'association antithétique entre « bas » et « montée » et la mise en rejet du mot « montée » suscite une mise à l'écart du mendiant, l'expression est à prendre au sens figuré : l'homme est placé tout en bas de l'échelle sociale. De même, le champ lexical de la pauvreté et de la paysannerie est très présent : « les paysans, le vieux, le pauvre ».

Enfin, la description réaliste est dépeinte par « les ânes revenaient du marché de la ville, portant les paysans...

...

Télécharger au format  txt (2 Kb)   pdf (46.5 Kb)   docx (8.4 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com