LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Carnaval de Cayenne

TD : Carnaval de Cayenne. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  8 Mars 2017  •  TD  •  1 547 Mots (7 Pages)  •  330 Vues

Page 1 sur 7

Par l'intermédiaire des Portugais, véhicules très zélés, toute la gamme des travestis d'Italie, de France, d'Espagne et du Portugal, était introduite dans les festivités que donnaient les maîtres dans leurs résidences. Le carnaval retient vite l'attention des esclaves qui, au début sont trop démunis pour se payer des déguisements. Ils vont alors se couvrir de mélasse, se frotter de farine. La contre-culture avec une habileté raffinée, procédera à la grande réforme de ces thèmes venus d'Europe. Ils aborderont ainsi toutes les variantes de la vie : la tradition, le modernisme, l'individualité, l'originalité, l'excentricité. Chaque personnage est analysé dans sa représentation et dans sa fonction.

http://www.ibisrouge.fr/fr/livres/vaval-l-histoire-du-carnaval-de-la-guyane-francaise

http://www.guyane-amazonie.fr/le-carnaval-dans-tous-ses-etats

http://www.guyane-amazonie.fr/personnages-et-costumes-du-carnaval-guyanais

http://www.guyane-amazonie.fr/histoire-du-carnaval-guyanais

http://delaunay-kourou.over-blog.com/2014/02/le-carnaval-de-guyane.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Carnaval_de_Guyane#le_roi_Vaval

http://www.ville-cayenne.fr/lexique-sur-le-carnaval-de-guyane/ 

Bonsoir à tous et à toutes, chers auditeurs et auditrices ! Hé oui mesdames je ne vous oublie pas ! Dans cette toute première chronique qui inaugure mon émission,  je vais vous parler du Carnaval de Guyane, l’un des plus longs carnavals du monde ! Tout d’abord, pourquoi l’un des plus longs carnavals du monde : Hé bien il peut durer entre 1 mois et demie et deux mois, voire trois dans les cas exceptionnels ! En effet, cette durée variable est en fait fixée par les fêtes religieuses catholiques, il a lieu entre l'Épiphanie au début de janvier, et le Mercredi des Cendres marquant le début du Carême calculé selon la date de Pâques en février ou mars. Sa durée varie d’une année à l’autre et cette année, en 2017, le Carnaval de Guyane se déroulera du samedi 14 Janvier au mercredi 1er Mars.

Le Carnaval fait partie entièrement de la culture et du folklore Guyanais depuis plus d’un siècle ! Cette tradition créole a pour origine le carnaval tel qui se pratiquait en Europe. Laissez-moi vous éclairez sur ce point : Au début de la colonisation, les colons pratiquaient le carnaval, mais il était interdit aux esclaves d’y participer évidemment. Bravant alors l'interdiction coûte que coûte, les esclaves organisaient des fêtes clandestines dans le but de s’amuser eux aussi, de leurs côtés ! Ils y voyaient dedans un moyen de retrouver un peu de liberté, de commémorer comme les africains la fertilité et les moissons et de tourner en dérision les colons mais surtout de danser au rythme des tambours ! Certaines danses seront interdites, on détruira les tambours, mais rien n’y fera, ce carnaval clandestin s’inscrira dans les mœurs de la culture créole. Le carnaval Guyanais est donc né du métissage des fêtes païennes européennes et des fêtes africaines. Aujourd'hui,  toutes les communautés de la Guyane y prennent part : les métropolitains, les brésiliens et les chinois … Le carnaval réunit toute cette mixité guyanaise et réunit également petits et grands !

Hé oui, les enfants, les adolescents, les parents, les grands-parents ; tout ce petit monde trouve sa place pendant ses 2 mois de Carnaval ! Ainsi, on pourra distinguer deux genres de Carnaval : Le Carnaval de Rue : Les défilés en groupe le dimanche après-midi pour petits et grands et les bals masqués : exclusivement pour les adultes, amateurs de biguine, mazurka et du célèbre piké djouk !

Le carnaval débute avec l’arrivée célèbre du Roi Vaval ! Ainsi le premier dimanche de Carnaval, toute la population Guyanaise se réunit afin d’assister à la renaissance de Vaval ! Sa majesté essaye de surprendre la population chaque année avec des costumes plus impressionnants les uns des autres. Parents, enfants, amis, tous sont présents à Cayenne, Kourou et St Laurent, les communes principales de la Guyane, et restent ébahis à l’arrivée de Vaval, que ce soit par bateau ou hélicoptère, selon l’année. Après ces festivitivités, le carnaval peut enfin commencer !

La tradition fait que tous les dimanches après-midi, à partir de 15h, la population guyanaise remplit les ruelles de Cayenne et des autres communes, et assistent aux défilés hauts en couleurs et en sonorité des différents groupes !

Les groupes défilent le long de la ruelle principale et font le bonheur musical de petits et grands ! Les enfants observent, enchantés, les yeux grands ouverts avec cette lueur pétillante caractérisant l’émerveillement ; les grands gardent un œil sur les petits tout en bougeant leurs reins aux rythmes des chansons ! Les balcons des petites maisons créoles sont remplis : amis et familles participent au spectacle tout étant bien au chaud à la maison. Cayenne est en fête !

Les groupes mythiques se suivent et les nouveaux groupes tentent de se frayer une place : parmi les plus connus sont les groupes : Kassialata, Chiré ban’d, Kalajirou, les Belles de la Madeleine et des groupes plus récent : Mayou Tchô Neg, Natural Tribal, Energia Pura … (Petite Sono Carnavalesque)

Des groupes brésiliens sont également présents à cette parade et représentent l’importante communauté brésilienne de la Guyane : les grands chars se suivent et mettent en avant de charmantes danseuses  et leurs mouvements onduleux sur de la Samba, qui envoutent les hommes et les plus jeunes !

...

Télécharger au format  txt (9.9 Kb)   pdf (67.6 Kb)   docx (12.6 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com