LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse littéraire - Candide (Pourquoi ce texte est-il un conte ?)

Dissertation : Analyse littéraire - Candide (Pourquoi ce texte est-il un conte ?). Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  10 Avril 2016  •  Dissertation  •  588 Mots (3 Pages)  •  693 Vues

Page 1 sur 3

NAVANESAN Justin                                                                                 3eFR-EXL

Jeudi 17 mars 2016

POLE EXCELLENCE FRANÇAIS



Support : Candide, VOLTAIRE, 1759 (Chapitre 1)

Paragraphe argumenté – Analyse littéraire: Avec des arguments concrets, essayez d’expliquer pourquoi ce texte est un conte ?

        Candide est un conte classique philosophique, écrit par Voltaire, un écrivain et philosophe du XVIIIe siècle qui reste attaché à son combat contre le fanatisme religieux, la tolérance et la liberté de pensée, en 1759. L'extrait décrit le château de Thunder-ten-Tronckn et des personnages habitant dans ce lieu. Nous allons découvrir, suite à ce texte, si ce dernier est un conte ? Ainsi, nous allons revoir les différents caractéristiques d'un conte et le projet critique de Voltaire sous la forme d'une analyse littéraire.

        Dans ce texte, plusieurs éléments se rapportent au thème du conte. Tout d'abord, nous avons une locution verbale « Il y avait » qui ouvre l'histoire. On retrouve ces tournures dans de nombreux contes de fée et c'est une caractéristique essentielle. De plus, on note, par ailleurs, la présence de quelques mots archaïques qui inscrivent le récit dans une longue tradition, c'est-à-dire à la ligne 1 « icelui ».

        Ensuite, le récit n'est ancré dans aucune temporalité précise, on souligne l'absence de complément circonstanciel de temps permettant de rattacher ce début de conte à une époque précise. En plus, cet extrait est utilisé seulement à l'imparfait, il s'agit du temps de la description. Dans les contes traditionnels, nous avons le même d'ouverture.

        Suite au décor, Voltaire décide de rendre le lieu somptueux grâce en partie à ces superlatifs mais aussi grâce aux termes mélioratifs comme « un des plus puissants seigneurs » et « bon, honnête », etc. L'auteur essaye de rendre cet univers extraordinaire et merveilleux, hors du commun, coupé de la réalité. On retrouve, en faite, les caractéristiques d'un conte.

        Enfin, Voltaire essaye aussi de se moquer de la société, en inventant des titres ou des mots qui ont un sens moqueur. Comme par exemple : le titre «  Thunder-ten-Tronckn » ou le métier de Pangloss « métaphysico-théologo-cosmolo-nigologie », qui signifie l'enseignement de la science infuse des stupides, montrent bien l'ironie de Voltaire. Dans les contes, nous avons parfois des mots ou des phrases qui ont un sens ironique.

        L’incipit de Candide se présente comme un incipit de conte. Mais Voltaire essaye d'user de l’ironie pour s’éloigner du schéma traditionnel du conte et dresser une critique de la noblesse et de la philosophie optimiste. Dans ce texte, tout semble aller pour le mieux, mais des indices indiquent au lecteur qu'il faut prendre le récit au second degré, et le ton ironique est déjà présent dès le premier chapitre. La description qui ressemble à un conte de fée contribue à dénoncer un univers fondé sur l'illusion. La perspective critique et philosophique est donc déjà présente dès le début de l’œuvre.

...

Télécharger au format  txt (3.2 Kb)   pdf (68.8 Kb)   docx (9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com