LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L’organisation des entreprises de logistique face à la covid-19

Synthèse : L’organisation des entreprises de logistique face à la covid-19. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  3 Juin 2020  •  Synthèse  •  322 Mots (2 Pages)  •  249 Vues

Page 1 sur 2
  • L’organisation des entreprises de logistique face au covid-19 :
  • Malgré le confinement, les entreprises de logistique sont en première pour approvisionner les commerces alimentaires et les pharmacies. Le logisticien STEF, par lequel transitent 50 % des produits alimentaires consommés avait appelé en France les autorités à reconnaître toute la chaîne logistique comme "Opérateur d’Importance Vitale". Le gouvernement a annoncé le 2 avril une série de mesures pour faciliter la vie des travailleurs de la logistique qui représente environ 9% des salariés en France. Les grandes entreprises de logistique ont mis en place en France, ainsi que dans d’autres pays européens comme l’Italie et l’Espagne, des plans de continuité spécifiques pour garantir le maintien du cœur de ses activités. En plus des règles d’hygiènes elles ont pris des mesures supplémentaires comme l’assainissement et le nettoyage renforcés de ses camions et de ses sites et la réorganisation de ses locaux pour respecter la distance de sécurité de plus d’un mètre.

  • Quelles sont les réactions et mesures dans le transport maritime en période de pandémie :
  • Par un décret du 30 mars 2020, le Gouvernement apporte des précisions sur les mesures applicables aux navires et transporteurs maritimes et fluviaux pour faire face à l’épidémie de Covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.Au niveau européen des mesures de confinement et désinfection pour  les ports importants ont été prise. Ces mesures ralentissent forcément le secteur maritime : moins quatorze points en moyenne en bourse pour les entreprises dans le maritime et pourrait avoir un impact de « 300 millions d’euros en moins pour le secteur ». Avec l’arrêt des ports chinois c’est le commerce mondial maritime qui est a figé. Avec la moins bonne compétitivité des entreprises de transport maritime française, la reprise des activités pourrait entraîner bcp de pertes que ce soit pour les transporteurs ou même les producteurs : environ une baisse de 15% d’exportation.

...

Télécharger au format  txt (2.1 Kb)   pdf (34.4 Kb)   docx (7.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com