LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Utopie Thomas Moore

Recherche de Documents : Utopie Thomas Moore. Recherche parmi 144 000+ dissertations

Par   •  2 Février 2013  •  1 154 Mots (5 Pages)  •  370 Vues

Page 1 sur 5

Utopie (1516)

Thomas More

Présentation de l’auteur

Thomas More : Homme politique anglais

Charges importantes auprès du roi

Pour lui, Utopie est une bagatelle littéraire

S’oppose au divorce et au remariage de Henri VIII, qui sort de l’église catholique et fonde l’église d’Angleterre : Il est condamné à mort et exécuté

Croyant très fervent, sera sanctifié.

Présentation de l’œuvre

Utopie, ou Le traité de la meilleure forme de gouvernement

T. More présente une contrée idéale, l’île d’Utopie, avec sa capitale Amaurote.

Qualités : situation géographique, etc.

Organisation sociale et politique originale

Etymologie : Utopie vient du grec. Deux possibilités sur lesquelles a pu jouer l’auteur :

- « ou topos »

- « eu topos »

« non lieu » ou « lieu bon, parfait »

But : présenter

- un monde parfait

- un monde clos

- hors du temps,

- une architecture régulière

- vie réglée par des lois

- société égalitaire

enjeu de ceci : critique indirecte de l’organisation sociale existante (Angleterre des grands propriétaires terriens).

Extrait étudié : Utopie, Livre II

Introduction :

Texte de T. More, tiré de Utopie, publié en 1516, description de la ville d’Amaurote

Problématique : En quoi cette cité correspond-elle à un idéal utopique ?

I. Caractéristiques de la page : une description faite par un narrateur personnage discret, qui traduit le souci d’une composition méthodique et ordonnée

1. Type de texte et thème

Description : verbes d’état, adjectifs, compléments du nom, longues phrases, présent de vérité générale, pluriels de généralité (les Utopiens)

Thème : Ville d’Amaurote

 Ainsi, description minutieuse d’une ville idéale

2. Qui parle et comment se manifeste son PDV ?

Narrateur personnage : « je »

Présence discrète

Vocabulaire neutre au départ : OBJECTIVITÉ

Mais fin subjective

Position d’observateur, élevé

Point de vue omniscient (focalisation zéro)

3. Comment s’organise la description ?

Mouvement de focalisation, extérieur vers intérieur

Effet de zoom, du général au précis

Thèmes liés à l’ordre, la sécurité, la beauté

Mouvement progressif

- Paragraphe 1 : Vision générale, architecture, port

- Paragraphe 2 : Rempart, protection

- Paragraphe 3 : Intérieur de la ville

- Paragraphe 4 : Symbole de la porte ouverte, intimité

4. Registres de la page

Didactique :

Volonté d’exposer la description avec pédagogie

Réaliste :

Terre à terre, pragmatique, protection de la cité, communication avec l’extérieur

Merveilleux :

Harmonie, trop beau pour être vrai, enthousiasme, style périodique, registre de langue laudatif

Anaphore : « telle », « pareille »

Hyperbole, exagération, redondance, rythme binaire

GENRE épidictique (éloge) :

Vocabulaire mélioratif, valorisant=positif=élogieux

Hyperboles, superlatifs, énumération

Adverbes d’intensité (« telle », « vraiment »)

Conclusion du I : Description qui propose un idéal utopique par sa composition ordonnée qui met en avant le caractère agréable de la cité.

II. Un lieu de vie bien pensé, fait pour plaire

1. Une ville bien protégée et fonctionnelle

Chaque construction est pensée dans un but bien précis

 Paragraphe 1 : pont en pierre (solidité)

 Paragraphe 2 : sécurité : « rempart haut et large », « fossé profond »

fonctionnel : « fleuve »

Fait penser à un château fort, qui reste l’idéal de la ville au début du XVI° siècle

Mais diff. des châteaux médiévaux : rues larges, jardins, maisons particulières

 Paragraphe 3 : Rues « bien dessinées », « pour servir le trafic », « obstacle au vent », « jardins » qui alimentent les habitants (FONCTIONNELLE)

Abondance de biens concernant la nourriture : problème de la faim résolu

2. Une ville agréable

Agréable parce qu’elle est belle

Champ lexical de la beauté

« pont d’une fort BELLE courbe

...

Télécharger au format  txt (8.7 Kb)   pdf (110.4 Kb)   docx (13.2 Kb)  
Voir 4 pages de plus »