LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Couleur de peau miel - Jung Sik-Jun et Laurent Boileau

Analyse sectorielle : Couleur de peau miel - Jung Sik-Jun et Laurent Boileau. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  22 Mai 2016  •  Analyse sectorielle  •  1 315 Mots (6 Pages)  •  990 Vues

Page 1 sur 6
  1. Présentation de l’oeuvre

Titre de l’œuvre : Couleur peau miel

Date de création :2012

Réalisation :        Jung Sik-Jun et Laurent Boileau

L’auteur graphique : Jung Silk-Jun

Thématique :Arts, créations et culturs.

Domaine : Art du langage

  1. Vie des réalisateurs :
  • Jung Sik-Jun (1965):

Né en Corée, il est adopté à cinq ans par une famille belge.

Il est auteur de bande dessinée et dessine depuis qu’il est adolescent. Il étudie à l’atelier Saint-Luc de Bruxelles, il poursuit ensuite sa formation, en section illustration, aux Beaux-arts de Bruxelles.

A 22 ans, ses premières planches sont publiées au journal Spirou. A 26 ans, il publie le premier tome de Yasuda. En 2001, il publie L’Esprit du lac, premier tome de la série Kwaïdan. On retrouve déjà les thématiques de la quête d’identité, du déracinement et de l’Asie.

En 2007, il publie le premier tome de Couleur de peau : Miel. Ce sera pour lui l’occasion d’une thérapie.

  • Laurent Boileau (1968 )

Il est né à Compiègne, c’est un réalisateur français.

Il a été pendant 10 ans chef opérateur et chef monteur pour de nombreux documentaires pour la télévision. En 1999, il passe à la réalisation avec deux épisodes de la série L’éducation en question. Passionné par le 9e art, il se tourne ensuite vers la réalisation de documentaires autour de la bande dessinée.

Il est également chroniqueur pour le site internet actuabd.com.

  1. Contexte historique et création :

La destinée de Jung est directement liée à la guerre de Corée (1950-1953). Le conflit entre l’URSS et les Etats Unis  conduit à la création de deux Etats en Corée : la République démocratique populaire de Corée, au nord et la République de Corée, au sud. Deux ans plus tard, en juin 1950, 600 000 soldats nord-coréens franchissent la frontière et déclenchent la guerre de Corée. La population civile a été touchée par ce conflit : bombardements, disette, épidémies. De nombreux enfants perdent des parents et sont ensuite adoptés à l’international.

  1. Synopsis:

Jung, enfant coréen de cinq ans à peine, arrive en Europe et découvre ses parents adoptifs. Tout le monde est joyeux de l’accueillir et le considère très vite comme un membre de la famille. Malgré l’amour de ceux qui l’entourent, mille et une questions l’obsèdent. A quel point est-il un membre de ce foyer ? Quelles sont ses origines ?

  1. Le film :

Couleur de peau : Miel a été réalisé à quatre mains et résulte de la rencontre entre Laurent Boileau et Jung. Ce film est le résultat de leurs expériences respectives, de leurs échanges. C’est un film hybride qui n’est pas qu’une simple copie animée de la bande dessinée.

Jung n’avait jamais réalisé de films, Boileau s’intéressait beaucoup à la bande dessinée.

Un véritable travail de découverte de l’histoire et de la personnalité de Jung a accompagné cette adaptation. Boileau a par exemple rencontré la famille de Jung et ses proches.

Pour la première fois, à l’âge de 44 ans, Jung est parti dans son pays d’origine (2009) : « je voulais voir les lieux, aller à Séoul, au marché de Namdaemum, là où un policier m’a trouvé petit. ».

  1. Description de l’œuvre et interprétation :

Le titre fait référence à la mention qui figurait sur le document d’adoption du personnage principal.

Métaphore qui compare la couleur de la peau au miel. Poétique et donc mélioratif. Il peut faire référence à la douceur, au sucré, à la couleur ambré….

En mettant l’accent sur la couleur de peau, le titre nous fait comprendre que le film va traiter du thème de la différence, en mettant en avant une particularité physique du personnage.

  1.         La quête identitaire : fruit de deux cultures

Le film met l’accent sur la quête identitaire du personnage. Il permet dans un premier temps d’aborder la question de l’adoption.

  • La question de l’adoption

Si Jung ne fait jamais de reproches, le film aborde cependant les difficultés que peuvent rencontrer les enfants adoptés :

...

Télécharger au format  txt (8.2 Kb)   pdf (210.8 Kb)   docx (12.8 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com