LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Résistance bactérienne 1ère

Synthèse : Résistance bactérienne 1ère. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  19 Janvier 2020  •  Synthèse  •  631 Mots (3 Pages)  •  75 Vues

Page 1 sur 3

TP Résistance aux antibiotiques

Les antibiotiques sont des médicaments qui servent a lutter contre les infections du a des bactéries. Les bactéries résistantes sont de plus en plus présentent. En effet c’est un phénomène globale qui touche tous les pays a des niveaux variable.

Nous allons expliquer dans un premier temps comment la résistance aux antibiotiques augmente puis dans un second temps expliquer pourquoi les chercheurs espèrent trouver de nouvelles molécules antibiotiques.

Les antibiotiques servent a lutter contre les infections bactériennes : les pneumonies, bronchites, otites…

Le premier antibiotique fut découvert dans les années 30, par Alexander Fleming, biologiste anglais qui expose déjà le problème en 1945, de la résistance bactériennes. « les micro-organismes sont capables, à long termes de développer des immunités. »

La résistance face aux bactéries à fortement augmentée ces dernières années. Cela est du a une prise d’antibiotiques trop fréquentes.

Les pays les plus concernés par cette forte prise d’antibiotiques restent la France et L’Espagne. Ce sont les pays les plus touchés par cette résistance en compagnie du Portugal qui se place juste derrière l’Espagne.

Il y a plusieurs phénomènes qui caractérisent cette résistance résistance bactériennes. Cette résistance est du premièrement a l’automédication de la part des humains. De plus les médecins prescrivent des antibiotiques a large spectre plutôt que d’opter pour des traitements plus ciblés.

Cela va créer une pression de sélection sur les populations bactériennes entraînant ainsi l’apparition de souches résistantes. En effet lorsque l’on emploi un antibiotique, seule survivent et se reproduisent, les bactéries dotées de système de défense contre cette molécules, donc la mauvaise utilisation des antibiotiques participe a la sélection naturelle.L'apparition des résistances bactériennes est une illustration du principe de sélection naturelle qui a été théorisé dès 1859 par Charles Darwin. Il s'agit du principe de la survivance du plus apte dans un environnement donné.

Ce phénomène est global car même les animaux sont touchés par cette prise d’antibiotiques excessive dans les élevages. Cela est d’autant plus dangereux pour l’homme car il consomme cette nourriture et donc des bactéries résistantes.

Mais cette résistance peut aussi être d’origine naturelle. En effet les bactéries ont une forte capacité de mutation qui peut permettre d’acquérir un gène résistant a un ou plusieurs antibiotiques.Il existe chez les bactéries des fragments d'ADN appelés plasmide indépendants du chromosome et capables de réplication. Les plasmides sont les unités qui portent les gènes de résistance.

De plus les bactéries ont la capacité de s’échanger des gènes. Ces échanges sont particulièrement problématiques dans le cas de la résistance aux antibiotiques. En effet si l’acquisition de la résistance par

...

Télécharger au format  txt (4.4 Kb)   pdf (36.2 Kb)   docx (9.4 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com