LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dialogue docteur patient: maladie vision

Étude de cas : Dialogue docteur patient: maladie vision. Recherche parmi 245 000+ dissertations

Par   •  30 Décembre 2015  •  Étude de cas  •  766 Mots (4 Pages)  •  412 Vues

Page 1 sur 4

Docteur : C’est étonnant, il n’y a pas beaucoup de soleil aujourd’hui…

Avant votre accident, cela vous était déjà arrivé de ressentir de tels éblouissements ?

Patient : Non, je n’en n’ai pas le souvenir.

Docteur : Et maintenant, comment me voyez-vous ? Flou ? Net ?

Patient Je vous vois un petit peu flou oui, mais ce doit être du à la fatigue.

Docteur : Non, la fatigue ne peut pas tant baisser votre acuité visuelle. Il faut tout me signaler, après l’accident que vous avez subit, nous n’avons pas effectué d’examen visuel mais il va peut-être falloir en prévoir un, afin que votre vue ne dégénère pas, cela pourrait être grave.

Patient : C’est vrai que je n’avais pas signalé tout cela auparavant car je pensait que ce pouvait être dû à des effets indésirables de tous les traitements que je subit en ce moment.

Docteur : Cela fait maintenant 15 jours que vous êtes sous traitement, et les effets indésirables de vos médicaments seraient apparu plus tôt que cela donc il est impossible qu’ils provoquent ces effets sur vous. Je vais désormais vous poser quelques questions afin d’analyser vos symptômes pour tenter de trouver la cause de ces anomalies. Avez-vous remarqué d’autres anomalies concernant votre vue ces derniers temps ? Des anomalies que vous ne rencontriez pas avant.

Patient : Il est vrai qu’hier ma femme m’a apporté un livre, et j’ai voulu commencé de le lire mais je n’y arrivais pas, je voyais trouble, j’ai alors décidé d’allumer la télé mais j’ai demandé à l’infirmière de baisser la luminosité car celle-ci m’éblouissait vraiment, je ne reconnaissait même pas l’apparence de mon émission préférée, je ne pouvais même pas dire comment l’animateur était habillé. J’avais la même sensations que si j’avais des micro gouttes d’eau qui coulait devant mes yeux. J’ai donc décidé de faire la sieste, car je me suis dit que je devais être fatigué, mais après ma sieste, j’avais comme l’impression de voir tout ce qui m’entourait en double. Lorsque j’ai fermé un œil puis l’autre, j’ai vraiment vu que je percevais une image décalée. Et avant-hier, alors que je mangeais, j’étais, comme gêné et ébloui par la lumière du soleil qui me paraissait très forte, j’avais vraiment l’impression de fixer le soleil. J’ai même du demander à une de vos infirmières de venir abaisser un peu le volet roulant, et après c’était bon, je n’étais plus gêné par la luminosité mais je voyais flou tout de même. Comme maintenant en fait. Avez vous une idée de ce que cela peut-être ?

Docteur : Vous avez tous les symptômes de la cataracte.

Patient : Mais cela est en rapport avec mon accident ?

Docteur : Oui, c’est même certainement dû à votre accident. C’est un point que j’avais jusqu’alors négligé car vous ne nous aviez pas fait pas de tout cela, mais il est vrai que la cataracte traumatique arrive à la suite d’un traumatisme, et dans votre cas la cataracte peut se développer oui.

Patient : Mais cela provient de quoi ?

Docteur : En fait, lorsque la lumière rentre dans

...

Télécharger au format  txt (4.6 Kb)   pdf (66.5 Kb)   docx (9.6 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com