LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Le langage

Cours : Le langage. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  14 Mars 2018  •  Cours  •  3 546 Mots (15 Pages)  •  149 Vues

Page 1 sur 15

Le langage

        La Genèse dans ce texte à un rôle essentiel, Dieu parle, l’univers est créer par la parole de dieu  « Dieu le verbe » (= mot qui désigne l’action), la parole est divinisée, socialisée.

Cela renvoi au temps, parole, action. A peine dit-il quelque chose que quelque chose est.

L’homme créer par Dieu dispose. C’est lui qui a donner aux choses un non, la parole de l’homme est donc aussi créatrice, de cette façon il marque sa ressemblance avec dieu, et sa supériorité dans la nature.

  • Le langage est symbole de puissance absolue. L’homme domine mentalement et spirituellement

        

        Babbel : porte du ciel

        

        En ce temps, les hommes ne parlaient qu’une seule langue, et se comprenaient tous, le langage avait en pouvoir créateur (langue académique- ref. Adam-1er homme)

Les hommes voulurent se faire égaux de Dieu en construisant une tour qui s’élèveraient jusqu’à lui. Dieu les punis de leur orgueil en multipliant les langues sur la terre et en dispersant les hommes. Les hommes cessèrent de se comprendre.

  1. Nommer les choses constitue notre ressemblance avec Dieu (puissance absolu) cela marque notre supériorité sur la nature. Langage = symbole de pouvoir.
  2. Parler est une action essentielle, qui caractérise le plus l’homme. Le langage d’après les vieux, serrait le signe visible de l’âme et pour les modernes ça serait le principe de l’hominisation. Ce qui différencie l’homme des autres espèces est le langage.
  3. Le nom fait exister l’objet ce qui donne à l’objet une identité.
  4. Le langage permet de relier sa conscience à une autre et ainsi de la sortir de sa solitude existentielles-langage = moyen de communication, médiation entre les hommes.
  5. Le langage permet de réfléchir cad de fabriquer un reflet de l’univers extérieur et intérieur, de les comprendre et d’accéder la vérité. L’homme signifie l’univers par la parole. Le langage est un médiateur entre l’homme est le monde et entre l’homme et lui-même. A la différence du reflet virtuel du miroir la réflexion produite par le langage et le pensée et de nature artificielle et inusable.
  • Car elle se fabrique avec des signes arbitraires. Rien ne me garantie que cette médiation ne sois pas une illusion. Les mots qu’on utilise ne sont pas naturels.

Pb : Quel rapport le langage humain a-t-il avec le réel ? Exprime-t-il parfaitement les choses qu’il désigne ? ne renvoie t’il qu’au signifié, cad à l’idée que l’être humain se fait du réel.

Signifié     idée  Réel

Signifiant    mot

Le langage peut-il tout signifier ? Est-il vraiment en lien avec les  choses ? N’est-t-il pas qu’un code de communication entre les hommes ?

Si langage et la parole n’était qu’un acte de communication entre les hommes, faudrait-il privilégié la parole de l’écriture ? En quoi le langage animal et celui humain se distingue de l’homme ? Les bonobos utilisent-t-ils un langage différent de nous ?

Pourquoi parlons-nous ?

  • car nous avons une âme ?
  • car nous avons appris à parler ?

Le langage est-il le signe visible de la pensée ?

Notre pensée est produite par le langage ? C’est en parlant que je pense.

  1. Le langage est-il le propre de l’homme ?
  1. Parler n’est ce pas vouloir dire ?

        On peut mieux mesurer la nature du langage humain si on le compare à certains animaux qui semblent s’en approcher.

        Etude de K. Von Frisch sur le langage des abeilles

Si on observe une abeille, on sait ce qu’elle fait. Elle repaire une zone de fleurs, elle retourne à la ruche, transmet l’info à d’autres abeilles par un vole dont la forme, la durée et l’orientation permet de localiser les fleurs. Les abeilles aussitôt s’envole et trouve la zone de fleurs. Il y a bien communication d’information assez précise par un langage propre aux abeilles et significatif pour eux.

Signaux

Signes Linguistiques

Comportement de l’abeille

Comportement de L’homme

  • L’abeille est poussé à transmettre ce message, elle ne peut s’en abstenir, elle est donc déterminé à transmettre le message

  • L’homme peut s’abstenir de transmettre l’information, autrement dit il peut choisir de ne pas l’avouer et il peut la garder pour lui.

Le contenu du message

Le contenu du message

  • Il se rapporte toujours à la localisation de la bouffe.
  • Finalité pratique
  • Tandis que chez l’homme varie à l’infini, ses propos changent.
  • Capacité d’invention

Réception du message

Réception du message

Réaction immédiate et immuable

  • Les abeilles s’envolent vers la cible désignée.
  • Libre d’exploiter l’information immédiatement ou de différer sa réaction, voir de la négliger.

Pour Descartes, les signaux utilisés par les animaux expriment des passions. Ce sont des états physiologique tel que la peur, la famine, l’appétit sexuel. Ce n’est donc pas à proprement parlé un langage qui suppose la capacité d’adresser intentionnellement des signes intelligibles. On peut dire que les animaux, comme les machines réagissent tandis que les hommes répondent.

...

Télécharger au format  txt (21.1 Kb)   pdf (152 Kb)   docx (23.2 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com