LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les frontières de la Croatie

Synthèse : Les frontières de la Croatie. Recherche parmi 258 000+ dissertations

Par   •  19 Mai 2021  •  Synthèse  •  636 Mots (3 Pages)  •  56 Vues

Page 1 sur 3

[pic 1]

Les frontières de la Croatie.

    La pandémie mondiale du Covid-19 qui a tant bouleversée nos vies a remémoré à l’Europe et au monde entier l’omniprésence des frontière dont on avait parfois oublié l’existence. Cette ligne juridique majeure et cruciale, fruit d’accords internationaux permettant de séparer deux États-souverains. La Croatie est un pays d’Europe du Sud-Est. Située dans les Balkans, sa superficie est d’environ 56 600 km² et elle comprend environ 4 076 000 habitants. De nos jours, elle possède une frontière avec la Bosnie-Herzégovine et la Serbie à l’Est, la Slovénie à l’Ouest, la Hongrie au Nord et le Monténégro au Sud. La Croatie est bordée par la Mer Adriatique où elle possède plus d’un millier d’îles et îlots.

Sa capitale Zagreb est un lieu multilingue. En effet, la langue officielle est le croate cependant, il existe de multiples minorités nationales qui parlent des langues slaves comme le serbe ou encore le slovène. Cette diversité est due à la modification incessante de la frontière jusqu’à l’indépendance du pays le 25 juin 1991. Dans un tel contexte, en quoi et comment l’histoire de la Croatie a pu menée à une telle diversité et quelles sont les caractéristiques de la frontière Croate aujourd’hui ?

    La présence de peuples sur les terres croates remonte à la préhistoire. C’est un territoire qui a subit différentes empreintes culturelles. D’abord colonisé par les Celtes, ce sont ensuite les Grecs, les Huns, les Ostrogoths puis les byzantins qui vont s’installer sur les terres croates. Au VIIème

 siècle, les premières populations croates s’y installent en organisant la Croatie en deux parties. Le duché de Pannonie au Nord et le duché de Dalmatie au Sud. Le duc Trpimir Ier qui régnait alors au IXème combat et vainc les bulgares ainsi que les byzantins à Zadar, ville située au Nord de la Dalmatie, ce qui lui permet d’étendre son territoire jusqu’à la Drina, une rivière se situant principalement dans l’actuel Monténégro. Le premier roi de Croatie couronné en 925, Tomislav, va unir les deux duchés pour créer un État plus important capable de repousser les attaques bulgares. Au Moyen-Age, les frontières avaient alors pour principal rôle de permettre la protection du territoire vis à vis de potentielles invasions, montrant ainsi le désir de conquêtes des peuples mais aussi celui de fortifier les frontières. A l’image du limes romain, la frontière pouvait également être une zone de diversité ethniques et d’échanges. Les croates vont tout de même perdre une bataille contre les Hongrois en 1097. C’est la bataille de la montagne de Gvozd. C’est à la suite de cet évènement, en 1102, qu’ils reconnaîtront le souverain hongrois Coloman comme le roi de la Croatie et de la Hongrie lors d’un traité bilatéral, le Pacta Conventa. La Croatie ne possède plus ces frontières car elles appartiennent désormais au territoire Hongrois. Lors des décennies qui suivirent,

les rois tentèrent d’influencer les peuples croates dans le but d’accéder à un agrément sur la domination hongroise. Cette technique a souvent été utilisée pour éviter toutes révoltes de peuples conquis. Cependant, le angevins interviennent et restaurent leur pouvoir en vendant l’entièreté de la Dalmatie à la République de Venise en 1409. Alors que la Croatie a retrouvé ses frontières, les ottomans vont s’introduire dans le pays et prendre des terres entraînant une réduction considérable du territoire. La Dalmatie et l’Istrie appartiennent à Venise, Raguse (actuel Dubrovnik) est indépendant sans oublier les territoires pris par les envahisseurs soit au XVIème siècle la Bosnie, la Slavonie (région agricole croate) et Lika. Aux frontières les tensions augmentent drastiquement et en 1592, la Croatie est défaite au fort de Bihac, entraînant dans cette chute la perte de la quasi totalité du territoire. Néanmoins, en 1593, les ottomans connaissent leurs premières défaites et petit à petit la Croatie récupère ses pertes territoriales.

...

Télécharger au format  txt (4.1 Kb)   pdf (46.5 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com