LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Abréviations et cours

Guide pratique : Abréviations et cours. Recherche parmi 260 000+ dissertations

Par   •  10 Mai 2016  •  Guide pratique  •  870 Mots (4 Pages)  •  689 Vues

Page 1 sur 4

_INED : Institut National d'Etudes Démographiques

_l'ISF : l’indice synthétique de fécondité

_l’ISDH : indicateur Sexo-spécifique de Développement Humain

_OCDE : Organisation de Coopération et de Développement Economique

_ISI : L’industrialisation par substitution d’importation

_APD : Aide Public au Dévelopemment

_CAD : comité d’aide aux développements

_FAO : Food and Agriculture Organization

_AID : Aide International de Développement

_CNUCED : conférence des Nation Unies sur le commerce et développement

_CEE : Commité économique européenne

_ACP : Afrique Caraïbe Pacifique

I. Les principes de l’évolution démographique d’une population

Une population évolue d’abord par ses naissances. Le taux de natalité exprimé en pourcentage pour 1000 est le nombre de naissance vivante pour 1000 habitants en 1 an. Ce taux dépend de la proportion de femme en âge de procréer dans la population total et de leur fécondité moyenne. Il est donc indispensable d’adjoindre à l’analyse de la natalité d’une population une évaluation de sa fécondité. Celle-ci s’exprime de deux façons :

-soit par un taux de fécondité c’est à dire le nombre moyen de naissance vivante en un an pour 1000 femme en âge de procréer.

-soit par l’indice synthétique de fécondité plus fréquemment utilisé et qui exprime la somme des taux de fécondité par âge à une date donnée

Dans de nombreux cas le niveau de la fécondité est lié à la nuptialité qui exprime la proportion d’une population à se marier et s’évalue grâce au taux de nuptialité (rapport entre le nombre de mariage conclut en 1 an et la population moyenne de cette année). L’ISF permet d’estimer si à l’échelle d’une population le renouvellement ou remplacement des générations est assuré ou non. A partir d’un ISF de 2.1 enfant par femme on estime tout au moins pour les pays occidentaux qu’il y aura suffisamment d’enfant pour remplacer leur parent. Le seuil de remplacement des générations : si l’on considère 100 couples il faudrait 200 enfants pour à terme les remplacer. Cependant il nait naturellement 105 garçons pour 100 filles, il faudra 205 enfants pour assurer le renouvellement des 100 couples de départ mais pour qu’il y est remplacement des générations il faut que les petites filles deviennent femme or deux d’entre elles en moyenne dans les pays industrialisés n’attendront pas l’âge moyen de maternité évaluer à 27 ans. Pour compenser cette perte il faut donc accroître la fécondité de départ de 2 pour 100 soit 4 pour 200. Il faut donc que les 100 couples est 209 enfants pour que le remplacement des générations soit assurer en arrondissant à 210 l’ISF nécessaire est donc de 2.9 enfants par femme. Une population

...

Télécharger au format  txt (5.6 Kb)   pdf (68.7 Kb)   docx (10 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com