LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Type bac arg

Commentaire de texte : Type bac arg. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  3 Juin 2019  •  Commentaire de texte  •  438 Mots (2 Pages)  •  243 Vues

Page 1 sur 2

Commentaire du texte d’Emile Zola :

S’appuyant sur les découvertes de ka science, les écrivains naturalistes transposent dans le roman les lois de l’hérédité et du milieu sur les individus. Ils s’inscrivent dans la continuation du courant réaliste pour représenter la société de leur temps. Emile Zola appartenant à ce mouvement littéraire, est connu par ses romans à savoir Les Rougon-Macquart, un groupement composé de vingt romans. Zola a également écrit Lettres à la jeunesse en 1897, dans laquelle il s’adresse aux jeunes manifestants s’opposant à Dreyfus afin de les amener à la raison, en adoptant l’avis de Zola, soit la libération de cet homme.                                             Il s’agira de montrer comment Zola réussit à obtenir l’engagement de la jeunesse ?                         Nous allons dans un premier temps nous intéresser à la volonté de cibler la jeunesse pour ensuite étudier la stratégie argumentative directe.

        Cette lettre ouverte est l’occasion pour Zola de s’adresser directement à la jeunesse. De prime à bord, la jeunesse est personnifiée par l’auteur. En effet, il la tutoie en témoigne l’emploi de la deuxième personne du singulier « tu » (l2,l3,l4,l5) ou encore l’usage de les adjectifs possessif « tes » (l1) , « ton » (l3). Le tutoiement est présent tout au long du texte même au niveau des trois autres paragraphes avec le pronom « toi » (l9) , par exemple ou encore aux lignes 14 et 23. Cela souligne une familiarité qu’instaure l’écrivain avec cette jeunesse. A cela s’ajoute l’interpellation « Jeunesse, jeunesse ! » répétée anaphoriquement au niveau des lignes 1,9 et 17. Zola use également du mode impératif à chaque début de paragraphe. On peut relever « souviens-toi » (l1) au début du texte. Et quant à l’usage de l’impératif dans le deuxième et troisième paragraphe introduit des valeurs humaines « sois toujours avec la justice » (l9) ;  «  sois humaine, sois généreuse » (l17). Ces valeurs humaines caractérisent la jeunesse ce qui traduit d’autant plus la personnification de la jeunesse. Par ailleurs, l’impératif pourrait également introduire la nécessité de s’engager pour une cause. Par conséquent, Emile Zola s’attarde à évoquer les souffrances subies par l’ancienne génération dans le but de rappeler le devoir d’engagement.                                      

...

Télécharger au format  txt (2.4 Kb)   pdf (29.7 Kb)   docx (7.3 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com