LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

UN ELOGE DE LA LENTEUR : UNE AUTRE APPROCHE DE LA VITESSE

Fiche : UN ELOGE DE LA LENTEUR : UNE AUTRE APPROCHE DE LA VITESSE. Recherche parmi 265 000+ dissertations

Par   •  21 Janvier 2021  •  Fiche  •  967 Mots (4 Pages)  •  385 Vues

Page 1 sur 4

UN ELOGE DE LA LENTEUR : UNE AUTRE APPROCHE DE LA VITESSE

La vitesse étant devenue la norme, peut-on s’extraire de l’accélération imposée par nos mode de vie ?

La vitesse est devenue une norme sociale et un enjeu politique. Elle est partout, dans nos vies personnelle et professionnelle, et il semble difficile de s’en extraire tout à fait. Pourtant, …

Courir après le temps est devenue n véritable mal du siècle. Nous nous précipitons pour arriver en premier, pour ne pas rater un train ou manquer une émission… Mais, cette course contre la montre se révèle épuisante et bien souvent inefficace : plus nous courons après le temps et plus nous en manquons.

  • FAUT-IL DECELERER ?

        Les vertus de la vitesse :

Pour Gil Delannoi, sociologue : l’intelligence c’est d’agir vite, ou lentement, mais quand il le faut.

        Vitesse et médecine :

Dans certaines situations d’urgence, la vitesse, que l’on ne confond pas avec l’agitation, se justifie. Dans certains cas la rapidité et la vitesse sont vitales mais n’excluent pas des pauses.

Le soin apporté aux malades est vital et doit être traité de façon urgente. Dans certaines pathologies (maladies du cœur) ou actes chirurgicaux (transplantation d’organes), le risque de mortalité exige un rapport conscient au temps et oblige à le compter, à aller vite s’il le faut. E, revanche quand on prend soin de la personne malade, même dans une situation d’extrême gravité, l’urgence doit cesser.

  • Philippe Worms (prof de philo) : prendre soin de quelqu’un, être en relation avec cette personne, c’est partager un expérience pour elle-même, même brève, sans se laisser envahir par les impératifs liés au temps.  

Vitesse et changement climatique :

Notre environnement naturel connait depuis la seconde moitié du XX siècle, une dégradation qui s’amplifie et nécessite également une réaction rapide.

  • La COP24 Pologne 12/2018 : a conclu un accord principal : limiter la hausse de la température mondiale à moins de 2 degrés Celsius par rapport à l’époque préindustrielle. En effet, dans le cas contraire d’ici la fin du siècle, la planète ne sera plus habitable pour la plupart des humains. Il y a urgence.

  • DOIT-ON OPPOSER VITESSE ET LENTEUR ?

La vitesse est relative : elle n’est pas vécue de la même façon par chacun et peut être ressentie différemment suivant les circonstances. Excessive elle peut avoir un impact négatif sur nos vies.

  • Carl Honoré (journaliste) auteur de Eloge de la lenteur, et si vous ralentissiez (2013) : la vitesse empêche l’attention aux autres et aux lieux, empêche la perception et les sensations, empêche de penser.

Contrairement à la lenteur, la vitesse reste un terme qui bénéficie d’une connotation très positive. En effet, les synonyme de « vitesse » sont liés à l’action, l’initiative, la réaction, l’adresse. Alors que « lenteur » est associé à des comportements très négatifs, au laisser-aller, l’hésitation, la paresse, le manque de ponctualité.

        Rien ne sert de courir, il faut partir à point.

  • Fables J. de la Fontaine Le Lièvre et la Tortue (1668) : Le lièvre, malgré son assurance et ses qualités indéniables en matière de course perd contre la tortue. La tortue est récompensée par sa persévérance. La vitesse seule ne set à rien si elle n’est pas utilisée à bon escient. Elle peut même desservir celui qui, orgueilleux, croit pouvoir l’utiliser.

  • LA LENTEUR PEUT ETRE UNE QUALITE
  • Pierre Sansot (anthropologue) auteur Du bon usage de la lenteur : La lenteur ne signifie pas l’incapacité d’adopter une cadence plus rapide.

La lenteur comme art de vivre

Au XVIII siècle, le manque de temps soit déjà une préoccupation dans les sociétés européennes :

  • Lettres persanes de Montesquieu : critique de son temps, oppose la frénésie parisienne, inefficace, au rythme lent d’Orient.

La lenteur comme moyen de se souvenir

  • La Lenteur (1993) Milan Kundera : dénonce le fait que l’individu modern fasciné par la vitesse, délaisse cette lenteur. La lenteur permet de sauvegarder la mémoire tandis que la vitesse est liée à l’oubli. En effet, la vitesse peut empêcher de pense, de porter une attention aux autres, aux lieux, d’écouter ses sentiments.

  • CERTAINS DOMAINES ONT BESOIN DE TEMPS LONG

L’agriculture : temps et rythme des saisons

L’artisanat : aux XII XIII il a fallu 50 ans pour construire les cathédrales de Paris, Chartres, Amiens et Senlis. (formation plus lente)

  • VIVRE UNE VIE MEILLEURE

La lenteur comme un contre-modèle

Ralentir s’est trouvé associé à qualité de vie. La lenteur qui s’inscrit dans la durée permet en effet l’épanouissement.

...

Télécharger au format  txt (6.1 Kb)   pdf (73.9 Kb)   docx (10.9 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com