LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Les Conditions De Vie En Prison

Dissertation : Les Conditions De Vie En Prison. Recherche parmi 259 000+ dissertations

Par   •  18 Novembre 2012  •  581 Mots (3 Pages)  •  2 041 Vues

Page 1 sur 3

2- Les conditions de vie en prison

De nos jours, le système carcéral français est organisé en 3 types différents d’établissements pénitentiaires. Au 1er juin 2002, la France en comptait 185 : - 117 maisons d’arrêt réservées aux détenus ayant une peine inférieure à un an ou étant dans l’attente de leur jugement. Le climat y est le plus difficile et l’organisation la plus sévère. - 55 centres de détention réservés quant à eux aux personnes jugées et « fixées sur leur avenir». Les horaires y sont plus souples puisque les détenus ont souvent accès à un travail. - 13 centres de semi-liberté autonome, permettant aux condamnés d’exercer une activité précise, de recevoir un enseignement ou une formation professionnelle.

La plupart des détenus définissent la prison comme une hiérarchie militaire organisée par l’administration pénitentiaire. En prison, « tout se paie », la gratuité n’existe pas. Ainsi, les problèmes et les tensions apparaissant rapidement. Les inculpés sont parfois envoyés au « mitard » pour non -respect de certaines règles ou manque de discipline. Le mitard est un lieu où les inculpés sont enfermés sans aucun droit de visite pendant une durée prédéterminée.

a) La surpopulation

Des cellules jonchées de matelas, des douches de dix minutes au lieu de vingt, des délais d’attente de plusieurs semaines au parloir… les prisons craquent. La situation, affirment les syndicats des personnels pénitentiaires, est « explosive ». Les maisons d’arrêt, qui accueillent les personnes condamnées à de courtes peines ou en attente de jugement, affichent un taux d’occupation moyen de 140%.

Depuis des mois, les cellules individuelles de 9m2 sont en fait occupées par deux, voire trois détenus, allongés 20 heures par jour faute d’espace pour se tenir debout. Avec les sanitaires, les lits superposés et la table, l’espace libre se réduit à 3m2, là où sont posés les matelas des nouveaux arrivants.

b) Santé

* Séropositivité et sida

Comme dans toutes les prisons du monde le VIH/Sida est particulièrement présent, notamment en raison d'une sur représentation de populations toxicomanes utilisant des seringues. Les rapports homosexuels, consentis ou non, favorisent également des contaminations par voie sexuelle. En France la diffusion du VIH/Sida est mesurée régulièrement et une baisse de la proportion de séropositifs dans les prisons est présente depuis 1990. Il n'en demeure pas moins que le taux de prévalence est sept fois supérieur à la normale et que les moyens médicaux sont insuffisants, notamment pour traiter les cas de Sida au stade clinique 2 ou plus qui sont eux en augmentation.

...

Télécharger au format  txt (2.8 Kb)   pdf (53.4 Kb)   docx (8.9 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com