LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Connaissance des publics : la famille

Cours : Connaissance des publics : la famille. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  5 Octobre 2018  •  Cours  •  3 907 Mots (16 Pages)  •  2 500 Vues

Page 1 sur 16

Connaissance des publics : la famille

Objectifs du cours : - Définir les diverses formes de la famille.

                                - Citer les différentes fonctions de la famille.

                                - Différencier les trois principaux modes de vie à deux.

                                - Définir le divorce et ses conséquences.

                               

I. LES DIFFERENTES FORMES DE FAMILLES

Une famille est la partie d'un ménage comprenant au moins deux personnes et constituée, soit d'un couple marié ou non, avec ou sans enfants, soit d'un adulte avec un ou plusieurs enfants. Dans une famille, l'enfant doit être célibataire (lui-même sans enfant).

Il n’existe plus un modèle de famille, mais une diversité de famille. Bien que différentes les unes des autres, les familles répondent aux besoins fondamentaux de leurs membres dans les domaines de la santé, de l’alimentation, du logement, des soins et des relations affectives.

Le mariage a cessé d’être l’acte fondateur de la famille. Les naissances hors mariage ne cessent d’augmenter, elles représentent maintenant plus de la moitié des naissances.

  • Famille conjugale ou nucléaire                                                                                                                Les parents sont mariés et vivent ensemble avec leurs enfants (qui ne sont pas autonomes)

                                

  • Famille union libre         

Les parents vivent ensemble avec leurs enfants mais ils ne sont pas mariés et ont pu              souscrire un PACS

  •         Famille monoparentale        

         Elle est composée d’un parent vivant avec un ou plusieurs enfants

  • Famille recomposée

Elle est constituée par un couple qui vit avec ses enfants et des enfants nés d’unions           précédentes

  • Famille homoparentale

Les parents de même sexe, mariés ou pas, vivent avec ou sans enfant.                        

II. LES GRANDES EVOLUTIONS DE LA FAMILLE        

La famille  a pris diverses formes : cellule traditionnelle, union libre, couples divorcés, foyer monoparental, familles recomposées, familles homoparentales … Mais au-delà des différentes formes de familles, on peut noter d’autres grandes évolutions :

-  Deux enfants par ménage : La baisse de la natalité a raréfié les familles nombreuses. La fécondité est aujourd’hui de 2,01 enfants par femme soit, malgré tout, un des taux les plus élevé d’Europe

-  Moins de mariages : L’union libre a connu un essor rapide, passant de 300000 couples dans les années 60 à 2,5 millions maintenant. Parallèlement, le nombre de mariages a baissé de 25%  en 30 ans pour augmenter  depuis 2000 puis décliner ensuite.

Les PACS sont de plus en plus nombreux : 4 mariages pour 3 PACS.

-  Davantage de divorces : Le divorce multiplie le nombre d’enfants élevés par l’un ou l’autre parent (famille monoparentale ou recomposée). Il dissout plus de un mariage sur trois en province et un sur deux dans les grandes villes.

-  Les « grands » enfants : L’allongement des études et la difficulté à trouver du travail favorisent  un nombre accru de « grands » enfants restant à la charge de leurs parents.

-  Les femmes travaillent de plus en plus : on compte à peine 3 millions de femmes au foyer, en général des femmes ayant cessé de travailler après trois maternités.

- Les femmes ont leur premier enfant de plus en plus tard : actuellement l’âge moyen des femmes ayant leur premier enfant en France a dépassé les 30 ans.

- Depuis 2007, plus de la moitié des naissances ont lieu hors mariage.

III. LES DIFFERENTES FONCTIONS DE LA FAMILLE

                

[pic 1]

Quelques fonctions de la famille :

1. La fonction de reproduction ou de procréation

 Mettre les enfants au monde est la fonction première de la famille. L'évolution se situe au niveau de la légalisation de cette famille par le mariage des parents.

La procréation intervient de plus en plus souvent en dehors d’une famille légitime traditionnelle : un enfant sur deux naît aujourd’hui de parents non mariés.
La fécondité a évolué en France comme dans tous les pays développés mais le taux de fécondité reste relativement élevé en comparaison de ce qui peut être observé dans des pays comparables. Les femmes n’ayant jamais d’enfant ne représentent que 12 % de l’ensemble des femmes.

2. Les fonctions d’éducation et de socialisation

La fonction de socialisation remplie par la famille demeure un élément important, mais elle se modifie. La socialisation à l’extérieur de la famille intervient plus tôt qu’avant en raison de la scolarisation fréquente en maternelle dès l’âge de 3 ans. En 2002, 37% des enfants de 2 ans avaient intégré l’école maternelle (le plus souvent à mi-temps), contre 97% des enfants âgés de 3 ans (dont 70% à temps complet). 

Le rôle des grands parents se modifie en raison des changements intervenus chez ces derniers. Les grands parents sont souvent des jeunes retraités en bonne santé disposant de plus de temps, de plus d’argent et beaucoup plus mobiles que par le passé.  

La dimension affective de la famille a pris une ampleur considérable rendant souvent problématique l’équilibre avec les relations d’autorité indispensables entre parents et enfants d’une part et d’autre part le maintien du sentiment amoureux fondant l’origine du couple.

...

Télécharger au format  txt (17.1 Kb)   pdf (364.8 Kb)   docx (534.1 Kb)  
Voir 15 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com