LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de pratique professionnelle: la douleur

Analyse sectorielle : Analyse de pratique professionnelle: la douleur. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  20 Novembre 2022  •  Analyse sectorielle  •  904 Mots (4 Pages)  •  119 Vues

Page 1 sur 4

Analyse de pratique professionnelle n°2 :

Évaluation de la douleur

Situation synthétique

QUI= Une étudiante infirmière en troisième année, Mr R et moi-même

QUOI= Choix d’une échelle pour l’évaluation de la douleur non adaptée

OU= La situation se déroule dans la chambre de Mr. R

QUAND= Le vendredi 3 juin à 15h 15 et le lendemain lors de l’installation pour le petit-déjeuner

Introduction

Stagiaire infirmière en deuxième année, j’effectue mon cinquième stage dans l’hôpital intercommunal de Lombez-Samatan, dans un service de médecine.

L’établissement dispose d’un service de médecine avec 28 lits dont deux identifiés soins palliatifs, un service de USLD (unité de soins de longue durée) avec 30 lits, un service de SSR (soins de suite et réadaptation) avec 30 lits et un EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées, dépendantes) avec 77 lits. Il possède aussi un SSIAD (Service de Soins Infirmiers à Domicile) avec 33 places dont 3 places de handicapés.

La situation se déroule le dernier jour de ma quatrième semaine de stage dans la chambre de Mr. R, je réalise son entrée encadrée par une élève de troisième année Je réalise un recueil de données auprès du patient et entre autres choses aussi je choisis l’échelle d’évaluation de la douleur EVS pour des patients communicants.

Présentation du patient

 

Mr. R est un patient âgé de 83 ans qui a été hospitalisé pour une évaluation des douleurs lombaires et aux épaules survenues après une chute à domicile. Dans ses antécédents, il compte un AVC en 2019 qui l’a causé une aphasie qui rend difficile la communication.

Déroulement du soin

Nous sommes le vendredi 03 juin et je m’apprête à réaliser une entrée, encadrée par une ESI de troisième année. C’est la première entrée que je réalise sur ce stage. Les ambulanciers arrivent avec M. R, nous les aidons à l’installer. Ils viennent de la clinique Occitanie mais ils n’ont pas de courrier ni de documents, ils nous expliquent que c’est la famille qu’a tout récupéré et qu’ils sont sortie au même temps qu’eux. Je commence à lui prendre les constantes : pression artérielle, pouls, saturation, température. Je commence à lui poser des questions pour mon recueil des données, à ce moment, je ne connais pas vraiment ses antécédents, juste son motif d’hospitalisation. En communiquant avec lui je m’aperçois qu’il a des troubles de la communication, mais j’arrive bien à le comprendre. Il me semble cohérent dans son discours, il a juste des difficultés pour articuler les mots.

J’arrive à recueillir les informations nécessaires pour finaliser mon entrée (macro-cible d’entrée, évaluation du risque d’escarres, choix de l’échelle d’évaluation de la douleur, création actes et planification des soins…). Pour l’échelle d’évaluation de la douleur dans le service nous avons deux choix, l’EVS (évaluation verbal simple) et l’ECPA (échelle comportementale d'évaluation de la douleur chez la Personne Âgée non-communicante), je choisis EVS, car la communication avec lui n’a pas été difficile, je lui demande d’évaluer sa douleur et il me dit qu’il n’a pas. A ce moment-là arrive la fille de M.R qui me donne tous les documents concernant l’hospitalisation de la clinique d’où il vient. Je complète les antécédents de ma macro-cible, entre eux un AVC il y a un an, mais pas des troubles cognitifs. Je pense avoir bien fait, l’ESI troisième année me dit que tout est bien. Le week-end, je suis de repos. Le lundi j’arrive au service et dans les transmissions j’apprends que M.R a été agité tout le week-end (surtout au moment des soins d’hygiène) et qu’il avait eu des moments où il était très confus et très douloureux, surtout lors des mobilisations. Je constate que l’échelle d’évaluation de la douleur a été modifié par mes collègues depuis hier par une ECPA. A ce moment je me sens mal car, je pense avoir fait une grave erreur qui a répercuté sur le bien-être du patient

...

Télécharger au format  txt (6 Kb)   pdf (57.3 Kb)   docx (9.5 Kb)  
Voir 3 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com