LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dans Quelle Mesure Le Travail Peut-il être Considéré Comme Une Authentique Valeur Humaine

Commentaire de texte : Dans Quelle Mesure Le Travail Peut-il être Considéré Comme Une Authentique Valeur Humaine. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  25 Février 2015  •  Commentaire de texte  •  322 Mots (2 Pages)  •  414 Vues

Page 1 sur 2

De Hegel à Marx, en passant par le protestantisme et la tradition humaniste, le

travail a été* célébré comme une valeur fondamentale : c’est par le travail que

l’homme se construit en se dépassant, qu’il se forge son identité et qu’il s’insère

dans la société. Cette conception idéalisée est contredite par la réalité ; par

exemple, l’ouvrier de l’industrie lourde a été* déshumanisé par le rythme et le

vacarme des machines commandant l’homme, et l’ouvrier sableur actuel préposé

au vieillissement artificiel des jeans est condamné à une silicose dévastatrice. En

fait, la valorisation du travail a toujours été critiquée, et ceci dans de nombreuses

cultures. Elle dépend du contenu des* tâches et du statut social que ces dernières

confèrent. D’une culture à l’autre, les mots se multiplient pour désigner et qualifier

un travail tantôt dénoncé comme torture qui avilit, tantôt loué comme création qui

ennoblit. Ou bien libérateur, ou bien exploiteur, le travail s’avère ambivalent. Qu’en*

est-il de nos jours ?

Le travail a beaucoup évolué avec les progrès techniques. Mais ce changement

n’a pas toujours été positif pour les travailleurs. Certes, la cogestion et la responsabilisation

des salariés, expérimentées dans certaines entreprises, sont des avancées

indéniables pour tous. Certes, le développement du secteur tertiaire* et des

services à la personne crée des fonctions gratifiantes qui reposent sur la relation à

l’autre. Mais de nombreux emplois sont devenus précaires ; ils sont aussi souvent

sous-qualifiés pour des salariés qui sont eux surdiplômés. De plus, les métiers

relationnels sont régis par la loi de la* rentabilité ; les cadences, les codes à suivre

ruinent alors l’authenticité du contact liant le prestataire et son client. D’ailleurs,

la culture d’entreprise réduit les facultés humaines à la seule efficacité matérielle,

elle détruit par là les forces profondes de l’être, ce qui explique que beaucoup ne

veulent* plus perdre leur vie pour la gagner et qu’ils recherchent un travail qui les

épanouisse.

Reflet de notre société, le travail est une valeur instable, fluctuante, contradictoire.

Il est devenu un univers ambigu, flou, au point qu’on ignore même ce que font

exactement certains salariés dans leurs fonctions*.

...

Télécharger au format  txt (2.3 Kb)   pdf (44.7 Kb)   docx (8.8 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com