LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Risques Psychosociaux cas

Fiche de lecture : Risques Psychosociaux cas. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  25 Janvier 2016  •  Fiche de lecture  •  1 300 Mots (6 Pages)  •  777 Vues

Page 1 sur 6

Les Risques Psychosociaux

Gérard VELLERY

Sylvain LEDUC

Edition Que Sais-je ?

ISBN : 978-2-13-059127-6

Cet ouvrage théorique traite comme son titre l'indique des risques Psychosociaux en Entreprise. Ce thème est de plus en plus d’actualité et fait partie des nouveaux risques professionnels.

Selon les auteurs il subsiste et se développe des risques psychosociaux liés en parti au défaut managérial. Ce phénomène apparu il y’a une quinzaine d’années gagne de plus en plus d’espace dans le monde du travail. Ce problème a donc suscité une réelle conscience politique ; ceci entrainant diverses initiatives.  Le terme « risque psychosociaux » n’est pas clairement définit ni scientifiquement ni juridiquement. Cependant, les auteurs partent du postulat suivant «  Les Risques Psychosociaux seront définis comme des risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental. »[1].

Cet ouvrage s’intéresse tout particulièrement à étudier de façon globale les risques Psychosociaux. Il s’articule sous trois angles majeurs. En effet il met en lumière ce risque (constat, situation et enjeux) et sa nature. Puis les auteurs exposent les principales démarches d’analyse. Enfin ils s’interrogent sur la possibilité de les analyser et enfin quelle démarche à suivre pour les prévenir

Hypothèses et Méthodes

Les risques Psychosociaux : Constat, situation & enjeux.

L’expansion des Risques Psychosociaux (RPS) se traduit par la détérioration des conditions de travail ainsi qu’une amplification des contraintes. Les logiques de Coût, Qualité et Délai (QCD) dans lesquelles nous sommes sont indispensables pour répondre à la concurrence de plus en plus accrue. Cet environnement stressant et intensif se trouve être l’une causes les plus identifiables aux RPS. La précarité et la flexibilité de l’emploi aujourd’hui s’ajoutent à cela. Ces facteurs (plus  récent) relèvent de la santé psychique des salariés. Parallèlement à cela nous avons la santé physique qui est enclin à se développer, elle concerne notamment les postures, TMS[2], exposition aux bruit, etc… Les auteurs notent qu’il y a une relation étroite entre la santé psychique et physique. Ils remarquent également qu’on assiste à une généralisation de ce problème à tous les types de contrat mais également à tous types de profils et métiers. Il n’ya donc pas de marginalisation à ce niveau.

Toutefois, les enjeux des RPS, sont multiples ; ils peuvent être organisationnels, sociaux ou encore individuels. Nos auteurs décrètent donc des conséquences diverses. Assurément, les RPS engendrent des coûts financiers, humains et sociaux. Selon M. Valléry et M. Leduc ces coûts sont soit directs ou indirects. En 2002, en Europe le coût du stress d’origine professionnelle était estimé à 20 milliards d’euros, pour la même année en France il était estimé à 2 ou 3 milliards d’euros. Ces chiffres ont connu une hausse depuis 2008 suite à la crise (et donc à l’augmentation du stress). Cet aspect ainsi que les maladies constituent la quasi-totalité des coûts directs. Les coûts indirects eux, sont moins perceptibles et moins évalués (désengagement du salarié, micro absentéisme, etc…). Ils en demeurent pas moins les importants.

Les risques Psychosociaux : Des modèles d’analyses

Les deux auteurs estiment que les Risques Psychosociaux représentent un objet scientifique en construction. Ils ne sont en aucun cas universels. C’est-à-dire qu’une n’y pas de théorie permettant de les expliquer. Il demeure malgré tous des concepts ou outils d’observations issues  d’écoles de pensées.                                                                                             Les principaux modèles utilisés dans le cadre des RPS sont ceux du stress au travail. 

A l’origine un concept scientifique, les auteurs décrètent que le stress est devenu un « mot - valise évoqué partout comme étant le mal du siècle notamment dans le travail ». Etant donné cette expansion du stress, l’essentiel des modèles répertoriés dans cet ouvrage concerne ce maux. En effet, les auteurs exposent trois grandes approches :

  • Approche Biologique 
  • Approche Psychosociale
  • Approche Causaliste

Les risques Psychosociaux : Des indicateurs, outils d’évaluation & ses préventions

Selon les auteurs deux types d’évaluations sont utilisés aujourd’hui. La première concerne l’apriori la seconde a posteriori. Comme leurs noms l’indiquent l’une permet de prévenir les RPS et l’autre d’agir contre les RPS. Certain risques sont facilement identifiable et font dont l’objet d’un « contrôle » systématique c’est en ce sens que l’on applique la méthode d’apriori. La matrice de Criticité[3] permet dans d’évaluer les RPS mais aussi de les hiérarchisé en priorité de traitement. Cependant nos deux auteurs considèrent que cet outil a certaine limites. En ce qu’il apporte peu d’informations concernant sur les causes et qu’elle ne prend pas en compte la totalité des diversités des contraintes de travail.

...

Télécharger au format  txt (8.5 Kb)   pdf (184.1 Kb)   docx (14 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com