LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L’évolution de la consommation des ménages depuis l’arrivée des nouvelles technologies

Dissertations Gratuits : L’évolution de la consommation des ménages depuis l’arrivée des nouvelles technologies. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  8 Avril 2014  •  2 273 Mots (10 Pages)  •  552 Vues

Page 1 sur 10

L’évolution de la consommation des ménages depuis l’arrivée des nouvelles

technologies

Résumé

La part des produits des technologies de l'information et de la communication (TIC) dans le budget des ménages est passée de 1,3 % à 4,2 % entre 1960 et 2005. Cette hausse quasiment ininterrompue n'a pas d'équivalent parmi les autres postes de taille significative. La demande est très dynamique : elle a augmenté de 12,6 % par an en volume sur 45 ans. Cette forte croissance est aussi favorisée par 20 ans de baisse continue des prix, principalement ceux des micro- ordinateurs, et la mise à disposition de produits toujours plus performants. Les Français consomment globalement comme la moyenne européenne en matière de TIC, mais restent sensiblement moins équipés en téléphones mobiles et accès à l'internet. Les utilisateurs d'internet sont passés de 150 000 en 1995 à 26 millions en 2005 en France. Le nombre d'abonnés a quadruplé entre début 2000 (3,1 millions) et fin 2005 (13,1 millions). Avec un accès à haut débit qui passe de 50 000 à 9,5 millions d'abonnés sur cette période, la France rejoint le peloton de tête européen.

Publication

Des produits innovants en expansion continue

Les produits et services relevant de ce que l'on appelle aujourd'hui communément le secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC) ont beaucoup évolué depuis les années 1960 et ils constituent encore un domaine en pleine expansion. Ce secteur des TIC n'est pas identifié en tant que tel dans les nomenclatures actuelles (il le sera dans la prochaine nomenclature européenne d'activité) ; il est aujourd'hui constitué d'un regroupement couvrant essentiellement les biens et services de l'informatique, de l'électronique et des télécommunications . Selon ce périmètre, il représente 4,2 % de la dépense de consommation des ménages en 2005, contre 1,3 % en 1960.

Croissance sans interruption de l'équipement des ménages

En 1960, la quasi-totalité des dépenses en TIC de l'ensemble des ménages se répartissait entre les récepteurs radiophoniques (28 %), les téléviseurs (36 %) et les services de téléphonie (27 %) (graphique 1). Ces deux derniers produits étaient toutefois peu répandus dans la population : 13 % des ménages étaient équipés d'un appareil de télévision en 1960 et 12 % d'un poste téléphonique en 1965.

Le progrès technique et sa diffusion ont depuis été très rapides. L'équipement des ménages en téléviseurs entre 1960 et 1970 a été multiplié par cinq, de même que les abonnements téléphoniques entre 1965 et 1980. De plus, les biens et services relevant des TIC n'ont cessé de se multiplier (chaînes audio, magnétoscopes, micro- ordinateurs, caméscopes, lecteurs et graveurs de DVD, téléphones portables et accès au réseau internet, de même que leurs périphériques et accessoires). Cette évolution a été en s'accélérant, en particulier sous l'impulsion de la technologie numérique.

Entre 1960 et 2005, la part des TIC a triplé en valeur dans le budget des ménages. Mais la hausse des achats en TIC est encore plus remarquable en volume : leur croissance a été de 12,6 % en moyenne par an sur les 45 dernières années. Cette progression spectaculaire s'explique naturellement par une évolution de prix qui contraste fortement avec celle de l'ensemble des biens et services. Après une hausse très modérée de 1960 à 1990 (1,3 % contre 6,7 % pour l'ensemble des biens et services en moyenne annuelle), les prix des TIC sont en nette baisse (– 6,1 % contre + 1,5 % pour l'ensemble des biens et services depuis 1990) (graphique 3).

Depuis 1990 la croissance de la consommation de TIC a été très forte : + 13,2 % en volume à prix constants par an, contre + 1,9 % pour la consommation dans son ensemble. Elle a été tirée par les ventes de micro-ordinateurs à compter de 1995, relayées et accentuées depuis la fin des années 90 (graphique 2) par l'explosion du téléphone mobile et d'internet.

Graphique 1 - Évolution de la répartition du budget des ménages consacré aux TIC entre 1960 et 2005

1. Y compris chaîne hifi équipée d’un tuner 2. Produits et services quasiment inexistants en 1960 : appareils de téléphone fixe et portable, magnétoscope, caméscope, baladeur, lecteur et enregistreur de DVD, lecteur MP3, logiciels …

Source : comptes nationaux, base 2000, Insee.

Graphique 2 - Consommation des ménages globale et en TIC de 1960 à 2005

Source : comptes nationaux, base 2000, Insee.

Graphique 3 - Indice de prix des TIC et de l'ensemble des produits

Source : comptes nationaux, base 2000, Insee

Un budget TIC français dans la moyenne européenne, un équipement inférieur

L'engouement pour les TIC est général en Europe. Sur un champ légèrement restreint pour des nécessités de comparaison internationale , la part du budget consacrée aux TIC par les ménages français (4,0 %), apparaît identique à celle de nos principaux voisins (tableau 1). Au sein de cet ensemble, ce sont les services de téléphonie qui prédominent (61 % de la dépense totale européenne, 57 % en France).

L'équipement des ménages français n'atteint pas celui de la plupart de nos voisins. Malgré un nombre d'abonnements au téléphone mobile qui représente 80 % de la population fin 2005, la France se situe en dessous de la moyenne européenne et il n'y a guère que les pays d'Europe centrale et orientale qui soient moins bien dotés. Les Français étaient peu équipés en téléphone fixe jusqu'en 1980 et ils ont accusé des retards lors des lancements d'autres produits issus des nouvelles technologies (téléphone mobile, micro-ordinateur). En 2005, un peu plus de la moitié des ménages possède un micro-ordinateur en France, ce qui nous situe au niveau des Espagnols, mais bien en-dessous des Anglais et des Allemands qui sont équipés aux deux tiers. De même, seulement 39 % des ménages français ont un accès à internet à domicile, contre près de la moitié en Europe, plus de 60 % au Royaume- Uni et en Allemagne et

...

Télécharger au format  txt (15 Kb)   pdf (149.3 Kb)   docx (14.5 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com