LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de Pratique professionnelle IDE

Étude de cas : Analyse de Pratique professionnelle IDE. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  5 Décembre 2016  •  Étude de cas  •  512 Mots (3 Pages)  •  372 Vues

Page 1 sur 3

ANALYSE DE SITUATION

Description de la situation :

Je suis actuellement en stage dans un EHPAD, (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) qui se situe dans la banlieue de Strasbourg. Celui-ci a une capacité d’accueil de 60 résidents, répartis en 4 unités de 15 résidents chacune, et comptant une UVP (Unité de Vie Protégée). Les personnes peuvent y être accueillies à temps plein ou temps partiel.

Les résidents pouvant y être accueillis sont :

autonomes

semi-valides

dépendants

ayant des démences

atteints de la maladie d’Alzheimer

atteints de la maladie de Parkinson

L’équipe pluridisciplinaire est composé de cinq infirmières, d’un médecin coordinateur, de kinésithérapeutes, d’une cadre de santé, de deux psychologues, d’une douzaine d’aides soignantes, d’animatrices ainsi que de personnels hôteliers.

La situation que je vais vous présenter est le pansement d’escarre de Madame F.

La situation se déroule lors de ma deuxième semaine de stage, c’est le matin, juste après la distribution des médicaments, je vérifie la liste des pansements, et l’infirmière me dit ce que l’on va devoir faire aujourd'hui afin de compléter le chariot selon nos besoins. 
Je rajoute dans le chariot ce qui manque, des compresses, du sérum physiologique ainsi que des pansements hydrocellulaires et deux sacs poubelles, un DASRI, et un sac d’ordures ménagères, j’informe l’infirmière que j’ai terminé, puis celle ci m’accompagne effectuer les pansements. 

Madame F est une femme de X ans, qui a des troubles cognitifs, des démences, et qui est énormément loghorrique. Madame F a une escarre de stade 4 (nécrose) dû à un alitement prolongé.

J’arrive devant la chambre de madame F avec l’infirmière et je toque. Madame F n’est plus en mesure de nous répondre donc nous entrons dans la chambre, nous la saluons puis allumons la présence.

Je commence à m’organiser, je sors du chariot le matériel dont j’ai besoin, deux paquets de compresses dont l’un avec du sérum physiologique pour nettoyer l’escarre, et l’autre pour la sécher. Je découpe également du sparadrap non tissé extensible (Urgoderm°) et un pansement hydrocellulaire pour le talon, j’ouvre les emballages, je me frictionne les mains avec la solution hydre-alcoolique (SHA) puis je mets les gants. Je préviens Madame F que je vais commencer à lui retirer le pansement, je le fais puis le jette dans le sac DASRI ainsi que mes gants, et je me frictionne à nouveau les mains. 
Ensuite, je mets une nouvelle paire de gants, je commence à nettoyer l’escarre avec les compresses imbibées de sérum physiologiques, je commence par le contour de l’escarre (une compresse), puis je termine avec l’escarre en lui-même ( trois compresses) car il y avait beaucoup d’écoulement de couleur jaunâtre. 
Je sèche l’escarre et le contour avec les compresses sèches, et je mesure ensuite l’escarre afin d’avoir un suivi de l’évolution de celui-ci. Je mets par

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (48.8 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com