LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Etude de cas: la commune de Pointe-Noire

Analyse sectorielle : Etude de cas: la commune de Pointe-Noire. Recherche parmi 296 000+ dissertations

Par   •  12 Juin 2017  •  Analyse sectorielle  •  4 499 Mots (18 Pages)  •  920 Vues

Page 1 sur 18

Introduction

        Le XXI ème siècle est marqué par des inégalités sociales qui font parties intégrantes de notre société, elles peuvent être d’ordre économiques, sociales et culturelles.

En effet, depuis le choc pétrolier de 1973, l’environnement sociétal a bien changé. La période riche en croissance économique et sociale donne lieu à une crise économique conjoncturelle, qui deviendra structurelle avec le second choc pétrolier de 1979. Ainsi on observe de plus en plus de problématiques sociales d’où l’augmentation des dépenses publiques.

Ces inégalités ont pour conséquence la souffrance de nombreuses personnes sur le plan sanitaire, économique mais aussi professionnel, ce qui engendre des problèmes sociaux qui menacent la cohésion et le lien social dans les sociétés. C’est ainsi qu’intervient l’Etat pour garantir un équilibre social.

Cet équilibre social est fondé sur deux principes fondamentaux, la Solidarité et la Fraternité depuis 1789 avec la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Cette déclaration garantit à chacun le droit de secours et d’assistance lorsqu’un individu est en difficulté et qu’il ne peut le régler seul.

L’Etat décide donc de venir en aide aux personnes les plus démunis (emploi, logement, financier etc.) en leur apportant des solutions adaptées. Cette situation conduit à l’établissement d’une relation d’aide.

Cette aide se manifeste par une intervention sociale qui se désigne par une série d’actions qui vise à permettre à des personnes en difficulté sociales d’agir sur elles et leurs environnements afin d’améliorer leurs conditions sociales.

En France, l’action sociale est partagée principalement entre deux acteurs locaux, le Département et la Commune.

En effet, suite à la décentralisation[1] de l’action sociale, ces deux acteurs se voient attribués les compétences en matière d’action sociale. La loi NoTRe[2] adoptée le 16 juillet 2015 renforce l’action de proximité de la commune, ainsi elle demeure l’unique échelon de collectivité à disposer de la clause de compétence générale, qui lui permettra de répondre aux besoins du quotidien des administrés.

La commune étant une collectivité de proximité qui de par sa connaissance des problématiques sociales présentes sur le territoire et des besoins de ses usagers, met en œuvre des aides sociales par le biais du Centre Communal d’Action Sociale.

Ainsi, étudiante en deuxième année de formation préparant au Diplôme d’Etat d’Assistant de Service Social, j’ai décidé de m’intéresser au Centre Communal d’Action Social (CCAS) de la commune de POINTE-NOIRE, dans l’optique de définir le rôle du CCAS.

Je mettrai en exergue les principales problématiques sociales qui en émergent et relèverai la stratégie qu’a mis en place le CCAS pour parvenir à ces problématiques.

Dans un premier temps j’effectuerai une analyse du territoire de la commune de Pointe-Noire.

Dans un deuxième temps, à l’aide d’un questionnaire administré en face à face aux usagers, je ferai ressortir les problématiques présentes dans la commune et comment le CCAS tente d’y remédier.

Dans un troisième temps, j’étudierai les actions menées par le CCAS de la commune.

Dans une quatrième partie je ferai une auto-évaluation et une étude des données recueillis notamment l’appréciation des usagers sur la qualité et l’efficacité du service avant de procéder à une auto-évaluation.

PARTIE 1 – LE TERRITOIRE

A. Présentation de la commune de Pointe-Noire

I. POINTE-NOIRE : Ce territoire de la Côte Sous le Vent1) Localisation

Pointe-Noire est une ville de la Guadeloupe, située au Nord de la Basse-Terre, entourée par les communes de Deshaies, Bouillante et Sainte-Rose, elle est située à 15 km au sud-ouest de Sainte-Rose la plus grande ville des environs.

 Ses habitants sont appelés les Pointe-Noiriens et les Pointe-Noiriennes. La commune s'étend sur 59,7 km² et ne compte pas moins de 6 403 habitants[3]. Avec une densité de 115,8 habitants par km². Pointe-Noire a subi une forte baisse de 11,2% de sa population par rapport à 1999.

2) Politiques et acteurs d’intervention

Le Maire actuel est Christian Jean-Charles élu en Mai 2014 et ce pour 6 ans (jusqu’à 2020), il est également conseiller à la Communauté d’Agglomération du Nord Basse-Terre (CANBT) pour une durée de 6 ans allant jusqu’en 2020. Il existe plusieurs acteurs sur le territoire qui œuvrent pour le développement social économique de la commune, on y trouve :

Les services de la municipalité :

  • La mission locale
  • L’Office Municipale de la Vie Associative de la Culture et du Sport (OMVACS)
  • La bibliothèque municipale
  • La cyber base
  • Le foyer socioculturel
  • La piscine
  • Le gymnase
  • Le syndicat d’initiative
  • La Caisse des écoles

Les associations :

  • L’épicerie solidaire « nou mem »
  • Le secours catholique
  • Le club des aînés
  • L’Association de Gestion de soutien et d’Aide aux Familles (AGSAF)
  • Bonne Vie (service d’aide et de maintien à domicile)
  • La crèche Foufou Gongon

Les services de soins et de santé :

  • Le centre hospitalier LD Beauperthuy avec son service d’hospitalisation à domicile
  • Les infirmiers libéraux
  • La préservatrice /SSIAD (Service de Soin Infirmiers A Domicile)
  • Les ambulanciers

3) Indicateur démographique (donnée de l’INSEE 2012)

En 2015, la commune compte une population de 6716 habitants :

  • Naissances domiciliées en 2014 : 99
  • Décès domiciliés en 2014 : 72
  • Nombre de ménages en 2012 : 2833

4) Indicateur socioprofessionnel

Le tableau n° 1 en annexe, met en évidence l’activité et l’emploi de la population de 15 ans ou plus par catégorie socioprofessionnelle et âge regroupé

Le taux d’activité des 15 à 64 ans en 2012 est de 65,1% et le taux de chômage des 15 à 64 ans est de 38,3 %.

5) Indicateur fiscal

En 2015, la commune de Pointe-Noire, compte 4 201 foyers fiscaux dont 78,30% non imposables au titre d’impôt sur le revenu[4]

...

Télécharger au format  txt (30.5 Kb)   pdf (240.7 Kb)   docx (31.4 Kb)  
Voir 17 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com