LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Cours De Planification Stratégique

Mémoires Gratuits : Cours De Planification Stratégique. Recherche parmi 283 000+ dissertations

Par   •  15 Août 2013  •  3 585 Mots (15 Pages)  •  1 709 Vues

Page 1 sur 15

SOMMAIRE

INTRODUCTION 3

1ère Partie : Généralités sur la planification 4

Chapitre 1 : Distinctions entre plan, politique, programme, prévision et budget 4

Chapitre 2 : Les approches de planification 8

2ème partie : La planification stratégique 10

Chapitre 1 : L’analyse stratégique 10

Chapitre 2 : Les choix stratégiques 16

Chapitre 3 : Le plan stratégique 18

Chapitre 4 : L’audit du plan stratégique 20

INTRODUCTION

La planification est un processus de mangement qui se situe au début de l’activité de gestion. En effet, le management est une forme d’actions de direction des hommes et de gestion des ressources humaines, financières, matérielles et informationnelles en vue d’atteindre les objectifs poursuivis.

Ainsi, le management comporte plusieurs processus que sont la planification, la prise de décision, l’organisation, le leadership et le contrôle.

La planification qui s’oppose au pilotage à vue (improvisation, gestion à court terme), permet à l’entreprise de se forger une voie d’évolution.

Dans la pratique, elle s’inspire de la politique d’entreprise et se ramifie en plans sectoriels. Dès lors, on ne peut jamais élaborer un plan stratégique sans préalablement disposer de politique générale d’entreprise. C’est ce qui d’ailleurs, nous amènera à évoquer d’abord les généralités sur la planification et ensuite à nous tourner vers l’objet effectif du module qu’est la planification stratégique.

1ère Partie : Généralités sur la planification

La planification est un processus de management permettant de régler l’avenir à partir d’objectifs. Ainsi, la planification se distingue des prévisions, des programmes et des budgets.

Ceci d’ailleurs fait que, la planification est perçue à deux niveaux : création de potentiel et exploitation de potentiel.

Chapitre 1 : Distinctions entre plan, politique, programme, prévision et budget

Section 1 : La planification dans le management

I. Définitions et place de la planification en science de l’organisation

C’est un processus par lequel l’entreprise préfigure l’avenir à partir de normes standards fixés. Elle s’oppose au pilotage à vue, c'est-à-dire à l’erratisme et par conséquent permet à l’entreprise de se forger une voie d’évolution favorable. La planification est donc le point de départ de l’activité entrepreneuriale. Elle va apparaître en 3ème temps dans le cycle de vie de l’entreprise.

En effet, au début de l’activité, les dirigeants de l’entreprise vont avoir tendance à se préoccuper principalement de disposer de ressources financières pour amortir leurs investissements d’une part et d’autre part, maintenir l’activité. Ensuite, cet ancrage sur les ressources financières amènera progressivement l’entreprise à les organiser en mettant en place un budget. Cette 1ère ébauche d’organisation des ressources financières va pousser de façon systématique les dirigeants à structurer l’ensemble des autres ressources. C’est ce qui donne naissance au plan annuel et progressivement aux autres types de plans.

II. La décision

Décider c’est opérer un choix entre deux ou plusieurs choses. La décision renvoie donc aux options de l’entreprise qui peuvent être stratégiques (c'est-à-dire liées au moyen et long terme), opérationnelles (c'est-à-dire liées au court terme) ou administratives (c'est-à-dire liées à la structure organisationnelle de l’entreprise). Dans l’entreprise, les décisions peuvent avoir des bases qualitatives (opinions, faits, expériences et intuitions) et des bases quantitatives (arbre de décision, méthodes des coûts comparatifs, techniques prévisionnelles, etc.).

III. L’organisation

C’est à la fois le processus de coordination des tâches dans une activité et aussi l’ensemble des organes d’un système créé de façon délibérée pour réaliser une activité. Ainsi, l’organisation repose sur une structure organisationnelle (ensemble de lignes d’autorités et de communication qui relient les membres d’une entreprise).

IV. La direction

Elle représente la fonction de leadership (capacité à influencer les autres dans le sens des objectifs définis). Ainsi, cette fonction assure des rôles techniques et relationnels qui sont d’ailleurs à l’origine de la détermination du style managérial du dirigeant.

En plus, un dirigeant a comme principales tâches le commandement, la motivation et la communication.

V. Le contrôle

Il constitue le processus final qui vise, à partir des objectifs, pour évaluer l’efficacité ou même l’efficience. Il est en général effectué à posteriori et permet par conséquent de réaliser les objectifs.

Cette diversité de processus de management renvoie également à une diversité d’outils permettant d’entrevoir l’avenir. Il s’agit par rapport au plan, du budget, du programme, de la prévision et de la politique.

Section 2 : Les concepts voisins du plan

Il s’agit de termes assez proches du plan, qui renvoient aux indicateurs et outils d’organisation de l’activité. Parmi les plus importants, il y a les politiques, les budgets, les programmes et les prévisions.

I. Les politiques

Ce sont des orientations générales impulsées par le sommet stratégique.

Exemples : - dans un Etat, les choix majeurs figurent dans la politique générale définie par le Président de la République.

- dans une entreprise, la politique d’entreprise induit les options fondamentales de moyen et long termes déterminées par le conseil d’administration ou de gestion.

Par contre en marketing, le terme politique se rapporte plus aux variables du mix c'est-à-dire au plan

...

Télécharger au format  txt (26.2 Kb)   pdf (312 Kb)   docx (19.8 Kb)  
Voir 14 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com