LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Stress Au Travail

Recherche de Documents : Stress Au Travail. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  28 Mars 2014  •  2 625 Mots (11 Pages)  •  478 Vues

Page 1 sur 11

Le stress est devenu un élément à part entière de la vie des entreprises, un compagnon de travail même pour beaucoup de travailleurs ; mais mal maîtrisé, voire ignoré, le stress peut véritablement vous gâcher la vie et ruiner votre santé. Il n’est alors pas inutile de faire le point sur ce « nouveau » mal qui bouleverse l’organisation des entreprises. On peut même aller plus loin en disant qu’il devient également important de démystifier ce phénomène,

Le stress au travail constitue, en effet, un problème dont l’importance est croissante et qui touche tous les secteurs et toutes les catégories professionnelles. Mais, même si nous en connaissons quelques manifestations – insomnies, irritabilité, ou encore perte de confiance en soi – savons nous réellement ce qu’est le stress et avons-nous vraiment conscience de l’ampleur que prend ce phénomène ? Les causes et les conséquences sur la santé de l’individu et de l’entreprise ?

1-LE CONCEPT DU STRESS :

Au sens strict du terme, le mot stress désigne l’agent perturbateur, les contraintes et les agressions subies par un organisme.

Le stress est un mot d’origine française, du vieux Français « estrece », issu du latin « stringerer » qui signifie « serrer ». Dans la langue Anglaise il signifie « épreuve ou contrainte ».

Le stress désigne les diverses réactions de l’organisme et du système nerveux d’un individu face à diverses formes d’agressions physiologiques ou psychologiques.

Définition physiologique :

Le stress englobe trois composants : l’agent stresseur ou perturbateur la réaction qui en découle et l’état dans lequel se trouve l’organisme qui réagit.

Définition psychologique :

Le stress est un état psychologique issu de la perception d’un déséquilibre entre les attentes perçues et l’autoévaluation de ses propres capacités à rencontrer les exigences de la tâche.

*HISTORIQUE :

-1865, un célèbre physiologiste, Claude Bernard, établi une théorie fondée sur le fait qu’un bon équilibre de l’organisme permettait à un individu de mieux faire face aux agressions.

-1930, le neurophysiologiste Américain, Walter Bradford Cannon, tente de démontrer que face à une situation difficile ou dangereuse l’individu fuit ou lutte grâce à la sécrétion d’adrénaline.

-1936, Hans Selye, chercheur Canadien, spécialisé en physiologie, aujourd’hui surnommé « le père du stress », a introduit le concept du stress ou « syndrome général d’adaptation » pour la première fois. D’après lui, le stress « est la réponse de l’organisme à toute demande qui lui est faite »

Il définit deux types de stress : le stress positif, appelé également stimulus, est un stress moteur, nécessaire et motivant. Le stress négatif, appelé également stress permanent ou chronique, est provoquer par un déséquilibre de l’organisme du à une situation stressante qui se prolonge dans le temps, ce genre de stress conduit à un épuisement de l’individu.

2-Définition du stress au travail :

Le stress liée au travail est l’ensemble des réactions que les employés peuvent avoir lorsqu’ils sont confrontés à des exigences et à des pressions professionnelles ne correspondants pas à leurs connaissances et à leurs capacités et qui remettent en cause leur aptitude à faire face. Le stress n’est pas une maladie mais une exposition prolongée au stress peut réduire l’efficacité au travail et peut causer des problèmes de santé.

Le stress peut survenir dans des contextes professionnels très différents, mais il est aggravé lorsque les employés ont le sentiment qu’ils ne sont pas suffisamment soutenus par leurs chefs ou leurs collègues, et lorsqu’ils n’ont pas beaucoup de prise sur leur travail ou sur la façon de s’y prendre pour faire face aux exigences et aux contraintes de celui-ci.

3-principaux facteurs de stress en milieu professionnel :

Facteurs liés à la tâche ou liés au contenu même du travail à effectuer

-Fortes exigences quantitatives (charge de travail, rendement, pression temporelle, masse d'informations à traiter…)

-Fortes exigences qualitatives (précision, qualité, vigilance…)

-Difficultés liées à la tâche (monotonie, absence d'autonomie, répétition, fragmentation…)

-Risques inhérents à l'exécution même de la tâche (par exemple, erreur médicale fatale du chirurgien)

Facteurs liés à l'organisation du travail

-Absence de contrôle sur la répartition et la planification des tâches dans l'entreprise

-Imprécision des missions confiées (Qu'attend-on de moi ? Comment dois-je m'y prendre ? Sur quelle base serai-je évalué(e) ?)

-Contradiction entre les exigences du poste (Comment faire vite et bien ? Qui dois-je satisfaire : le client ou le respect de quotas ?)

-Inadaptation des horaires de travail aux rythmes biologiques, à la vie sociale et familiale

-Nouveaux modes d'organisation (flux tendu, polyvalence…)

-Instabilité des contrats de travail (contrat précaire, sous-traitance…)

Facteurs liés aux relations de travail

-Manque d’aide de la part des collègues et/ou des supérieurs hiérarchiques

-Management peu participatif, autoritaire, déficient…

-Absence ou faible reconnaissance du travail accompli

Facteurs liés à l'environnement physique et technique

-Nuisances physiques au poste de travail (bruit,

...

Télécharger au format  txt (18.8 Kb)   pdf (182.3 Kb)   docx (17 Kb)  
Voir 10 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com