LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La fuite des cerveaux: causes et conséquences

Dissertation : La fuite des cerveaux: causes et conséquences. Recherche parmi 234 000+ dissertations

Par   •  22 Mai 2019  •  Dissertation  •  504 Mots (3 Pages)  •  94 Vues

Page 1 sur 3

La fuite des cerveaux

-Causes et conséquences du phénomène sur le développement du Maroc-

Ces dernières années, le Maroc évolue constamment, mais malheureusement avec certains maux : Au moment où le pays entame à grands pas son développement, on perçoit l’existence des problèmes auxquels on continue de faire face. On peut citer, entre autres, la fuite des cerveaux marocains vers l’étranger et plus précisément vers les pays dits développés.

La fuite des cerveaux signifie la migration des travailleurs qualifiés ou très qualifiés (Ingénieurs, Informaticiens, médecins et des spécialistes dans différents domaines) de leurs pays d’origine  (généralement des PED(1) ou des PMA(2)) vers les pays développés.

Cette fuite, appelée aussi «  Exode des cerveaux » ou « Brain Drain », constitue à la fois un gain pour les sociétés d’accueil, et bien évidemment une perte pour celles d’origine.

Alors, pour quelles raisons les jeunes diplômés choisissent-ils de quitter le Maroc ? Quelles sont les conséquences de cette fuite ? Et comment faire pour retenir et fidéliser les cerveaux marocains ?

Les causes :

Les cerveaux, en quittant le pays d’origine, partent à la recherche d’une meilleure carrière sous d’autres cieux des autres pays, ainsi qu’une meilleure rémunération et réussite professionnelle. Ces deux causes font l’objet de la priorité des jeunes actifs. Quant aux profils plus expérimentés et séniors, ils partent à la recherche d’une bonne qualité de vie et un bon développement de travail ou encore un bon avenir de leurs enfants.

Ajoutant aux causes précitées, de fortes inégalités de développement des potentiels scientifiques et techniques des pays du monde entier dues à la répartition non équitable de la richesse créée au tiers monde. Cette richesse reste très favorable au facteur capital au détriment du facteur travail.

Les conséquences :

Certes, la fuite des cerveaux peux constituer un gain, appelé aussi « Brain Gain », expliqué par le transfert des fonds des MRE(3), la diffusion de savoir en cas de retour ou encore la création d’entreprise grâce à l’épargne accumulée à l’étranger.

Malgré l’impact positif de la fuite en question, cela reste insuffisant pour atteindre le niveau de développement souhaité.

Ceci dit, le départ des diplômés peut appauvrir le Maroc en termes du  coût de formation et perte des compétences, ce qui engendre un frein au développement. Dans ce contexte, beaucoup d’entreprises ont de la peine à trouver sur le marché du travail les profils adéquats et la main d’œuvre reste généralement peu qualifiée à cause du déficit du capital humain.

En définitive, et suite à ce qu’on a dit à propos des causes et conséquences de la fuite des cerveaux, objet de notre article, on propose quelques solutions que doive mener l’Etat marocain pour lutter contre cette nouvelle vague d’immigration à savoir : L’amélioration de la qualité de vie et des avantages sociaux, l’amélioration des niveaux de rémunération en réduisant les inégalités et en instaurant une répartition équitable des richesses créées ainsi que l’amélioration des conditions de travail.

...

Télécharger au format  txt (3.4 Kb)   pdf (64.9 Kb)   docx (8.7 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com