LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dissertation économie: En quoi le régime de croissance financier propre à l’hégémonie américaine peut-il être remis en cause ?

Compte Rendu : Dissertation économie: En quoi le régime de croissance financier propre à l’hégémonie américaine peut-il être remis en cause ?. Recherche parmi 263 000+ dissertations

Par   •  4 Mai 2012  •  1 309 Mots (6 Pages)  •  717 Vues

Page 1 sur 6

PROBLEMATIQUE : En quoi le régime de croissance financier propre à l’hégémonie américaine peut-il être remis en cause ?

INTRODUCTION……………………………………………………………………

1/ De la récession au triomphe du libéralisme :

A. Le contexte mondial…………………………………………………..

B. Les facteurs de la récession………………………………………..

C. Le nouveau régime de croissance financiarisé : Une « nouvelle économie »…………………………………………………………………

2/ La remise en cause du capitalisme libéral : La crise des Subprimes et l’endettement des Etats………………………………..

A. Lundi Noir : La panique de la finance mondial………………..

B. Vers un mode de régulation du système capitaliste ?........

CONCLUSION………………………………………………………………………

INTRODUCTION :

Le monde connait des crises plus ou moins graves depuis 30ans. Après la grande croissance qui a suivi la fin de la Seconde Guerre Mondiale (1945-1979), période des Trente Glorieuses, l’économie mondiale a traversé « 30 ans de turbulences » . Les turbulences furent aussi bien régionales que mondiales. Le monde est devenu économiquement interdépendant. L’économie ayant toujours besoin de régulation, autrement dit, de mécanismes régissant son fonctionnement, la mondialisation peut être perçue comme une norme aboutie de l’économie du marché et du capitalisme triomphant dans le monde.

La crise économique de la fin des années soixante-dix, marquée par la « stagflation » met l’accent non seulement sur l’échec du modèle communiste et l’inutilité de la régulation Keynésienne, où l’Etat joue un rôle majeur dans le fonctionnement et le contrôle des mécanismes économiques. Les années 80 sont elles, marquées par le triomphe du capitalisme sauvage avec Madame Thatcher en Grande-Bretagne et Reagan aux Etats-Unis. Dans le milieu des années 90 apparaît un nouveau régime de croissance tiré de la finance, pour les experts et les économistes c’est l’avènement d’une « nouvelle économie » . La récession appartient au passé et la mondialisation allait apporter la prospérité à toute la planète. Cependant, au tournant des années 2000, l’instabilité du capitalisme va engendrer un dysfonctionnement économique mondial qui aura des conséquences importantes, aussi bien aux Etats-Unis que dans le reste du monde.

1/ De la récession au triomphe du libéralisme :

A. Le contexte mondial :

Au début des années 80, les Etats-Unis augmentent leurs importations, leurs dépenses militaires et la consommation redémarre, ce qui permettra une relance de l’économie mondiale. Néanmoins, le déficit budgétaire américain augmente et la croissance ralentit, elle tourne alors entre 2% et 3%. La forte dépréciation du Dollar et l’effondrement du cours du pétrole en 1985 expliquent le ralentissement de l’inflation dans les pays développés, qui voient le prix des matières premières chuter. Les négociations internationales sur la libéralisation des échanges commerciaux entre les pays du monde (G.A.T.T 1994) ouvrent de nouvelles perspectives en ce qui concerne les échanges mondiaux, néanmoins, une nouvelle récession sera inévitable et débutera dès les années 90.

B. Les facteurs de la récession :

Les récessions qui se sont succédées dans les pays industrialisés au début des années 90 s’expliquèrent par trois facteurs de ralentissement :

• Tout d’abord par le retournement du cycle d’investissement après le boom de la fin des années 80,

• Puis par l’éclatement des bulles financières et immobilières

• Et enfin par le resserrement des politiques monétaires réagissant à l’accélération de l’inflation.

La hausse des taux d’intérêt et le resserrement des politiques monétaires fut le facteur dominant de la récession en Europe. La politique restrictive menée alors pars les pays européens aboutie à la stagnation de la croissance jusqu’au milieu des années 90.

Aux Etats-Unis, le ralentissement de l’activité et la récession firent baisser les taux d’intérêt et les taux courts furent à leur plus bas niveau depuis la Seconde Guerre Mondiale. La récession connue aux Etats-Unis eut des retombés sur les pays anglo-saxons comme l’Angleterre, le Canada et l’Australie.

Dès le début des années 90, la guerre

...

Télécharger au format  txt (9.1 Kb)   pdf (104.8 Kb)   docx (11.7 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com