LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Marketing territorial

Mémoire : Marketing territorial. Recherche parmi 236 000+ dissertations

Par   •  21 Décembre 2019  •  Mémoire  •  3 262 Mots (14 Pages)  •  73 Vues

Page 1 sur 14

[pic 1][pic 2]

Les étudiantes en 1ère année du cycle MASTER

DEVELOPPEMENT DURABLE DES TERRITOIRES

Intitutlé du Module : Economie et Management des Territoires

Exposé sous le thème :[pic 3][pic 4][pic 5][pic 6]

[pic 7]

Mots Clés :

Le territoire, l’attractivité territoriale, Marketing Territorial,

Démarche marketing territoriale

Introduction :

Dans la foulée des pays anglophones et d’Europe du Nord, le marketing territorial est désormais à la mode. Du fait de la mobilité croissante des facteurs de production, de l’accroissement des accords de libre-échange, mais aussi de la multiplication des offres proposées aux investisseurs internationaux, touristes ou encore organisateurs d’événements professionnels, les villes, régions ou pays font face à une intensification de la compétition internationale. De même, les clients existants et potentiels ont des exigences croissantes et de plus en plus personnalisées. Que faire dans un tel contexte pour défendre et renforcer son attractivité ? Comment attirer plus d’activités, promouvoir ses compétences territoriales ou encore conserver ses industries et emplois ? Ce qui est certain, c’est que les messages généralistes ne portent plus. S’affirmer comme « un lieu clé » au cœur des échanges mondiaux, de l’Europe, de la France ou d’une région ne fait plus recette. Les territoires doivent identifier leurs éléments de différenciation face à leurs concurrents, que ce soit en matière de prix ou de qualités spécifiques. Pour améliorer la position concurrentielle de leurs territoires, les responsables locaux s’interrogent sur les voies et moyens de faire évoluer leurs offres territoriales pour être plus compétitifs. Face à ces interrogations, le marketing territorial propose aux décideurs locaux une approche globale permettant de valoriser les facteurs d’attractivité de villes, intercommunalités, départements ou régions.

La vocation principale du Marketing Territorial est de travailler sur les flux entre le territoire et son extérieur d’être au service de l’attractivité territorial.

La problématique qui nous interpelle, est « Quelles sont les démarches pour renforcer l’attractivité d’un territoire ? »

Pour répondre à cette interrogation, nous allons déviser notre travail sur deux sections ; une première qui englobe les notions et concepts clés du Marketing Territorial ; une deuxième qui concerne les démarches du marketing territorial.

        Sommaire :

Introduction

  1. Notions et concepts clés du Marketing Territorial

  1. Définitions du Territoire
  1. Marketing Territorial
  1. Attractivité territoriale
  1. Démarches et Mise en œuvre du Marketing Territorial
  1. Diagnostic territorial
  1. Détermination des choix stratégiques
  1. Marketing territorial opérationnel

Conclusion

Bibliographie


Axe I : Notions et Concepts du Marketing Territorial :

Avant d’aborder le marketing territorial, il nous semble important de préciser des définitions de quelques notions et concepts clès du Marketing Territorial.

  1.  LE TERRITOIRE :

Le concept de territoire, issu du latin « territorium », est apparu dans la langue française au XIIIe siècle. Au début, ce concept a été employé pour désigner « un espace sur lequel s’exerçait une autorité ou une juridiction. Ce n’est qu’à partir des années 1980 que les géographes ont considérablement élargi son champ sémantique (Pecqueur, Coissard, 2007) ».

  • D’après le cours de Mr. Abdelmajid SAIDI, Le territoire est tout d’abord une structure impliquée dans la construction permanente de ressources grâce à la coopération entre les acteurs locaux et aux jeux combinés du marché et de la proximité.

On parle alors d’un acteur du développement et non comme un espace passif.

Pour ce travail, et à travers une vision simpliste, le territoire peut être vu comme un support et champs, sur et pour lequel se pratique des stratégies territoriales dont celles du marketing territorial.

  1. le Marketing Territorial :

Le marketing territorial représente, ces dernières années, une des plus importantes méthodes du management territorial, appliquée dans la gestion et la valorisation des territoires. Il constitue un outil de développement du territoire, à cheval entre communication, marketing et stratégie territoriale. C’est un domaine encore jeune, ouvert et en construction.

Quant à V. Gollain 2015, le marketing territorial, peut être conçu comme « l’effort collectif de valorisation et d’adaptation des territoires à des marchés concurrentiels, pour influencer, en leur faveur, le comportement de leurs publics par une offre différente dont la valeur perçue est durablement supérieure à celle des concurrents ».

Gollain, ajoute plusieurs caractéristiques au marketing territorial comme le caractère collectif, la construction d’une offre différente, etc.

La démarche collective, la professionnalisation des pratiques et la création de marque du marketing territorial sont les principaux apports, aujourd’hui, du marketing territorial.

  1. L’attractivité territorial :

L’attractivité d’un territoire peut être définie comme sa capacité, au cours d’une période donnée, à attirer des ressources spécifiques provenant de l’extérieur ou à retenir celles du territoire remises en compétition avec l’extérieur.

L’attractivité  peut  également  être  décomposée  selon  qu’elle  est  effective  ou

potentielle.  La  mesure  du  pouvoir  d’influence  d’une  ville  ne  dépend  pas  uniquement des flux constatés, mais aussi de sa propension à générer de nouveaux flux à l’avenir. Au plan résidentiel, une ville attractive n’est pas seulement une ville  ayant  un  solde  migratoire  positif.  C’est  aussi  une  ville  pour  laquelle  les demandes  de mutation  professionnelle  et  les  demandes  de  logement  de  personnes  extérieures  sont  importantes  (effet  «  file  d’attente  »).  C’est  enfin  une ville  où  l’on  souhaiterait  vivre  dans  l’idéal,  où  l’on  projette  d’emménager  un  jour,  ou  bien  un  lieu  que  l’on  visite  faute  de  pouvoir  y  vivre.  Appréhendée  au  niveau  collectif,  cette  dimension  de  l’attractivité  renvoie  à  l’univers  des  représentations  sociales  attachées  aux  villes  :  leur  image  auprès  du  public  et  les  identités locales qu’elles nourrissent. C’est sur ces ressorts subjectifs que le marketing urbain tente d’influer.

...

Télécharger au format  txt (22.4 Kb)   pdf (274 Kb)   docx (277 Kb)  
Voir 13 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com