LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Civilisation américaine

Cours : Civilisation américaine. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  9 Octobre 2017  •  Cours  •  1 479 Mots (6 Pages)  •  213 Vues

Page 1 sur 6

Vers la rupture:

Décembre 1773: the Boston Tea Party.

Le port de Boston était un port très important pour le commerce du thé. Boston Tea Party: Action menée par des colons américain qui vont se déguiser en Indien et qui vont attaquer un bateau britannique chargé de thé pour montrer leur mécontentement des taxes imposées sur le thé. Vont jeter la cargaison de thé à la mer. C'est la première grosse révolte brutale où les américains vont s'attaquer non seulement aux britanniques, mais aussi à leur commerce. En réaction à cette attaque, la GB va adopter une série de lois en 1774 qui portera le nom de Coercive Acts (les lois contraignantes):

  • Boston Port Act en mars 1774: loi qui redonne au pouvoir britannique la direction du port de Boston. Les ports américains étaient dans les mains des colons qui recevaient des marchandises d'Europe et GB, de ces ports les colons exportaient dans le monde indien. Les colons ne pourront plus commercer comme ils le faisaient avant. Cette loi va créer un cataclysme dans l'organisation économique des ports, un sérieux revers économique au colons qui ne pourront plus faire comme ils le voudront.
  • Massachussets Government Act en Mai 1774: replace le gouvernement colonial sous la tutelle du gouvernement britannique. À partir de la promulgation de cette loi, le gouvernement britannique remet la tutelle sur l'administration coloniale. Avec cette loi, le gouvernement britannique reprend la main sur l'administration coloniale. Volonté de réduire au niveau commercial puis administratif l'importance du pouvoir des colonies.
  • Administration of Justice Act de Mai 1774: main mise sur la justice des colonies par les britanniques. Si un procès qui aurait du se tenir en Amérique a une certaine importance, le procès doit être tenu en Grande Bretagne. Au niveau commercial, administratif, justice, la GB prend le pouvoir.
  • Quatering Act en Juin 1774: Les bâtiment doivent être remis à disposition des troupes et de l'armée britannique. Importante, n'intervient pas vraiment sur l'organisation sociale mais donne plein pouvoir au gouverneur, élu par le roi britannique.

Les Américains surnomment cette série de lois: Intolerable Acts. Ca leur enlevait toute libertés sur ces aspects sociaux. Très mal vécu par les colons américain.

        La GB va commettre une erreur de jugement: au lieu d'entamer une discussion avec les colons rebelles, elle a fait voter des lois contraignantes mais va en plus essayer de faire ami-ami avec le Canada, avec les colonies québecoises. Vont faire voter une loi: the Quebec Act en 1774 qui va donner plus de liberté au colons du Québec. Par cette loi, ils vont donner plus de libertés au colons du Québec, plus de privilège. Les britanniques vont permettre aux québecois d'étendre leur colonnies en prenant des terres sur les indiens. Ils vont aussi autoriser ces colons à pratiquer leur religions comme ils l'entendent. Alors que les américains devaient se plier à l'anglicanisme, cette loi va donner au québecois la liberté religieuse: possibilité d'être catholique. Cette loi votée par le parlement britannique va donner au canadiens la possibilité de lever un impôt spécial, la dîme, qui était un impôt prélevé par l'église. Pour saper le moral des colons américains et pour ramener les canadiens à la cause britannique.

        Les colons américains ne vont pas céder devant ces lois, vont organiser un premier congrès, le premier Congrès Continental entre Septembre 1774 et Mai 1775. Va être organisé par toutes les colonie. La colonie à la base de cette organisation est celle de Boston, va parvenir à réunir toutes les colonies. Première coalition de toutes les colonies contre les britanniques. La force des colons américains devenait importante. Va être le point de départ d'une union entre les colonies. Ils vont faire une pétition (n'ont pas trop de pouvoir). La seule chose qui les lie est la volonté de s'opposer. Demander à George 3 d'être un peu plus raisonnable et de leur donner un peu plus de droits, de supprimer ces lois. Volonté de conciliation, tout en s'opposant, essayer de trouver un terrain d'entente. Demander au gouvernement de revenir à la raison. Il y avait lors de la tenue de ce congrès la volonté d'organiser une résistance commune et de faire connaître à la GB quelles étaient les craintes des propriétaires terrains. Pétition envoyée au roi Georges 3 en Octobre 74, où les colons réaffirment leur allégeance au pouvoir britannique en lui demandant d'être plus raisonnable.

        Le roi ne fléchit pas devant cette pétition. En Amérique, les tensions deviennent de plus en plus vives, la pression britannique se fait de plus en plus ressentir. S'installe encore plus dans l'esprit des colons l'idée qu'on va vers la bataille, c'est l'époque de ce fameux slogan «Give me liberty or give me death». On rentre dans une période beaucoup plus radical, les américains sont prêt à soit obtenir la liberté, soit mourir. La conciliation a échoué. C'est à partir de ce moment-là qu'on va être témoin des premiers accrochages militaires: Londres décrète l'état de rébellion dans les colonies américaines. Commence à être créé en Américain une milice, avec des Minutemen, pour faire poids face à l'armée britannique. Minutemen: nom hérité du fait qu'ils devaient être prêt d'une minute à l'autre pour combattre. De plus en plus d'Américains rejoignent la milice qui vont combattre la GB. Le commandant des forces britanniques, Général Gage, reçoit l'ordre du gouvernement de mater la rébellion. La première bataille entre Général Gage et les miliciens va avoir lieu à Lexington, à côté de Boston en 1775. ça va être la première attaque vraiment brutale, de part et d'autre des morts. Montre que la guerre est inévitable.

...

Télécharger au format  txt (9.2 Kb)   pdf (98.3 Kb)   docx (11.5 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com