LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

La maltraitance des enfants

Étude de cas : La maltraitance des enfants. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  15 Septembre 2019  •  Étude de cas  •  580 Mots (3 Pages)  •  213 Vues

Page 1 sur 3

Introduction

La convention internationale des droits de l’enfant précise que :

« L’enfant doit être protégé de toute forme de violence physique, mentale, ou de brutalité physique , d’abandon ou de négligence , de mauvais traitement ou d’exploitation , y compris la violence sexuelle . L’Etat établit des programmes pour prévenir les mauvais traitements et pour traiter les victimes. »

En Belgique , pour prévoir les violences et traiter les victimes , plusieurs groupe SOS enfants ont été conçus en 1979 . Convaincu par cette expérience, la Fédération Wallonie-Bruxelles à crée un décret pour la protection des enfants maltraiter, ces équipes SOS enfants ont créer des prises en charge spécifique à chaque type de maltraitance.

La fédération Wallonie-Bruxelles a voulu permettre aux victimes de maltraitance un endroit où ils peuvent parler de ce qu’ils vivent ou ont vécus.

Mais leur but premier a été de prévenir et apporter de l’aide à la victime de maltraitance et ou à sa famille.

Malheureusement certains enfants n’osent pas en parler de peur que leur parents les maltraitent à nouveau, dans ce cas les titulaires dans les écoles vont quand ils le remarque au SOS enfants pour déclarer la maltraitance physique de leurs élèves.

Mais d’abord, prévenir et apporter une aide à l’enfant victime de maltraitances et

à sa famille, nécessitent de préciser cette notion de maltraitance avec laquelle

Travaillent les équipes.

Je suis pour les centres de confiance pour les enfants maltraités car il a pour but de solutionner les problèmes de maltraitance des enfants.

L’avantage c’est que cette aide est offerte à ceux qui le souhaitent : seule la justice peut imposer des mesures d’accompagnement.

Ils peuvent également solliciter l’aide des centres de confiance lorsque-ils n’ont pas encore déposé plainte.

Ce qui est plutôt bien, c’est que après l’intervention de la justice ou autre et que le problème est réglé, SOS enfant vas continuer à soutenir le mineur et le dirigé vers un psychologue etc.

Statistiques

Un peu de mathématique

Saviez-vous que chaque année en Belgique 400 enfants sont maltraités.

C’est-à-dire 4 enfants sur 10 par ans .Les filles sont davantage victime que les garçons car elle représente 54% de la maltraitance infantile en Belgique .Les enfants âgé de 6à8 ans représente la partie la plus importante ( 21%) suivis des 9-11ans (20%) et des 12-14 ans (17%)

C’est énorme par rapport à nos pays voisin car malgré qu’il y est des centaine d’association contre la maltraitance des enfants les chiffres stagne depuis 2ans

Problème rencontré durant la lutte

Lors de l’intervention de la justice, un des parents a volontairement frappé son fils devant le juge car il lui en voulait d’avoir dénoncé l’acte du parents.

Lors de cet acte de violence devant les juges, le parent a écopé de 3 années

...

Télécharger au format  txt (3.7 Kb)   pdf (33.3 Kb)   docx (8.5 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com