LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

L’évolution du droit de vote en France

Fiche de lecture : L’évolution du droit de vote en France. Recherche parmi 240 000+ dissertations

Par   •  19 Janvier 2020  •  Fiche de lecture  •  409 Mots (2 Pages)  •  87 Vues

Page 1 sur 2

Sujet : « L’évolution du droit de vote en France »

Le droit de vote est un droit essentiel car il est suscité de manière permanente comme l’illustre les prochaines élections municipales qui auront lieu le 15 mars prochain (2020). En effet, les électeurs français inscrits sur les listes électorales seront appelés à voter pour élire les conseillers municipaux au suffrage universel direct qui éliront à leur tour les différents maires. Le droit de vote ou de suffrage est le droit accordé à un citoyen d’un Etat de voter c’est-à-dire d’exprimer sa volonté lors d’un scrutin. Ce droit particulier qu’est celui du droit de vote se distingue par des critères qui évoluent et changent selon les périodes mais reste toujours une idée représentative de la démocratie. Le concept du vote est intemporel puisqu’il existait déjà dans l’antiquité et perdure de nos jours. De plus, il est international car on vote non seulement en France mais dans d’autres pays et également dans le cadre d’association volontaire d’Etats tel que l’Union européenne. Le droit de vote est un droit fondamental qui trouve sa légitimité dans l’article 3 de la Constitution Française de 1958 où il est stipulé que « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum ». Dans quelles mesures le droit de vote en France a-t-il évolué depuis son apparition jusqu’à de nos jours ?

Tout d’abord, il est opportun de rappeler que le suffrage désigne notamment un vote qui exprime ses opinions en matière d’élection. Les suffrages peuvent êtres de différents types mais on oppose souvent le suffrage censitaire au suffrage universel qui sont entrée en vigueur de manière alternative l’un se succédant à l’autre à plusieurs occasions. Le suffrage censitaire se caractérise globalement comme un mode de suffrage assez restreint dans lequel le vote est accordé aux citoyens qui paient un impôt direct appelé le cens. Ce type de suffrage a été présent en France a deux périodes différentes. Effectivement, à partir de 1791 la France est alors dans un régime de monarchie constitutionnelle et sous l’influence de l’abbé Sieyès le suffrage est dit censitaire et indirect c’est-à-dire que seuls les hommes de plus de 25 ans qui payent le cens égal à la valeur de trois journées de travail détienne le droit de vote car ils sont des citoyens dits actifs et s’opposent à ceux qui sont passifs. Il était qualifié par ailleurs d’indirect car il y’avait

...

Télécharger au format  txt (2.5 Kb)   pdf (31 Kb)   docx (7.5 Kb)  
Voir 1 page de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com