LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Trouble Envahissant Du développement

Analyse sectorielle : Trouble Envahissant Du développement. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  24 Mars 2015  •  Analyse sectorielle  •  586 Mots (3 Pages)  •  307 Vues

Page 1 sur 3

Diagnostic

Ces troubles sont définis par la Classification internationale des maladies (CIM-10) et le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV). Les catégories diagnostiques retenues incluent9 : autisme (autisme infantile, autisme atypique), syndrome de Rett, trouble désintégratif de l'enfance, syndrome d'Asperger et trouble envahissant du développement non spécifié. Le terme de trouble envahissant du développement fait référence à différents troubles : c'est pourquoi il correspond plutôt à une catégorie de diagnostic et non à un diagnostic spécifique.

Traitement

Une recommandation de bonne pratique a été publiée en juillet 2011 par la Haute Autorité de santé2. Elle vise à améliorer le repérage des troubles et le diagnostic des TED chez l'adulte, quelle que soit sa situation grâce à une meilleure connaissance de l'autisme par les professionnels, quelle que soit leur qualification et leur lieu de pratique.

Classification

La classification médicale de référence pour les troubles envahissants du développement est la Classification internationale des maladies 10e version (CIM-10) de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), auxquelles correspondent les recommandations de 2010 de la Haute Autorité de santé2. Dans cette classification, ainsi que dans la classification américaine Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, ces troubles s'inscrivent dans la catégorie des troubles du développement qui apparaissent chez le jeune enfant et qui persistent à l'âge adulte3.

Depuis la troisième édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-III) en 1981, le terme de « psychose » disparait de la cinquième version de la Classification internationale des maladies (CIM version X) et du DSM-IV-TR. La psychose désigne, selon les auteurs, soit la gravité d'une pathologie au sens psychiatrique du terme, soit la précocité de l'atteinte du développement psychologique et affectif de l'enfant, soit enfin la structuration psychopathologique du sujet en référence aux approches psychanalytiques (freudienne, kleinienne, lacanienne). La synthèse des connaissances de la Haute Autorité de santé expose sur ce point que « les termes « psychose précoce » (cf. CFTMEA-R) ou « psychose infantile » et « psychose infantile précoce » sont contestés en raison des difficultés d’interprétation qu’ils entraînent2. » La communauté psychiatrique et psychologique française et la Classification française des troubles mentaux de l'enfant et de l'adolescent utilise cependant toujours ce terme de psychose, et dans le cas de l'autisme de « psychose de survenue précoce »[réf. souhaitée]. Selon Geneviève Macé d'Autisme France, cette dernière approche aurait quatre inconvénients4 : elle augmente l'angoisse des parents dont l'enfant reçoit des diagnostics différents ; elle fait obstacle en France à la recherche internationale sur la génétique de l'autisme ; elle privilégie l'hospitalisation au détriment d'une éducation adaptée ; et elle privilégie les théories psychanalytiques aux dépens d'autres approches.

Le DSM-IV est la référence de classification

...

Télécharger au format  txt (4.3 Kb)   pdf (69.5 Kb)   docx (9.2 Kb)  
Voir 2 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com