LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de pratique professionnelle: la toilette

Rapports de Stage : Analyse de pratique professionnelle: la toilette. Recherche parmi 237 000+ dissertations

Par   •  13 Mars 2013  •  2 312 Mots (10 Pages)  •  1 527 Vues

Page 1 sur 10

I. INTRODUCTION

La toilette fait partie du rôle propre de l’infirmière. Elle a pour but d’assurer le bien-être physique et psychologique du patient, de maintenir l’hygiène, la propreté de la peau et des téguments pour protection du patient des infections. La toilette est un soin inscrit dans les 14 besoins fondamentaux (selon Virginia Henderson) «  Être propre et protéger ses téguments ».Les compétences attendues pour cette soin sont le respect des règles d’hygiène, l’évaluation du degré d’autonomie, de sécurité lors des mobilisations, l’observation de l’état clinique du patient: psychotique, état cutanée, douleur, plaintes du patient, degré de fatigue lors de la toilette, création d’un climat chaleureux, afin de procurer un moment de détente et de bien-être pour le patient.

II. ANALYSE D’UN SOIN D’HYGIÈNE ET DE CONFORT RENCONTRÉ EN STAGE

1. Lieu

Centre Hospitalier de Meaux Service Néphrologie, Médecine Interne

1.1. Présentation

Mr Z, né le 08 /01/1940 à Paris, Marié, vit à domicile avec son épouse et a été hospitalisé pour une altération de l’état général le 18/10/2011.Mr Z a une autonomie réduite due à l’arthrose, il a également subit une greffe cardiaque en 1989. C’est un patient dialysé depuis octobre 2010 (3fois par semaine lundi, jeudi et samedi) suite à une insuffisance rénale chronique secondaire à une néphrotoxicité à la ciclosporine. L’hémodialyse a débuté sur un cathéter Canaud, ensuite par une fistule au bras gauche fonctionnelle. J’ai effectué la toilette et autres soins d’hygiène pour ce patient.

De plus lors de ma première semaine de stage avec les ASH, j’ai appris à connaitre et à dialoguer avec ce patient afin d’établir une relation de confiance.

Mon choix s’est porté sur ce patient car en lisant son dossier médical avec l’accord de l’équipe soignante et en discutant avec lui, je me suis rendu compte que mes objectifs de stage concordaient avec sa pathologie rénale.

La toilette de Mr Z est effectuée tous les matins après le petit déjeuner. Celle-ci s’effectue au lit car il est en incapacité temporaire de faire sa toilette seul à causes de ses douleurs, et à une grande fatigue.

III. MATÉRIEL

Je me lave les mains dans la salle du soin avec du savon pour éliminer les germes ou avec une solution hydro-alcoolique en suivant la technique vue en cours dans l’U.E.2, 10 sur l’hygiène des mains tout en veillant à bien essuyer le creux des mains car l’humidité favorise le développement des germes. La friction doit durer 30secondes. D’après le cours de Mme PINSON, sur « L’hygiène des mains est la mesure de prévention la plus simple pour réduire la transmission croisée d’agents infectieux lors des soins », afin de préserver son intimité. Je désinfecte mon chariot avec de la bactilysine (détergent désinfectant) pour élimination d’éventuel germes mais aussi pour éviter la transmission croisée d’agents infectieux, je me lave les mains avec la solution hydro-alcoolique. Après j’installe le matériel d’hygiène que je prépare  : le chariot qui me permettra de transporter le restant du matériel, deux gants de toilette  du patient un pour le haut du corps et un gant pour le bas (jambes, pieds ), sauf la cuvette qui est déjà dans la chambre, j’utilise également des gants de toilette jetable pour la toilette intime, linge de lit (drap, taie d’oreiller, alèse pour la réfection du lit pendant la toilette, une protection (pour le change) à la taille du patient pour plus de confort , du savon, un rasoir électrique pour éviter de couper le patient lors du rasage, un haricot, un verre, une brosse à dents, du dentifrice, brosse à cheveux, de l’huile pour la prévention cutanée et des massages de bien-être, eau de Cologne, des gants non stériles, pour la toilette car le patient à la peau fragile et saigne facilement, la paire de gants non stérile me permettront de me protéger contre tous risques de contamination, du papier WC qui me permettra d’enlever le plus gros en cas de souillures du siège, une chemise de l’hôpital pour l’habillage après la toilette car le patient n’en a pas. Je prends du Dosatron qui est un désinfectant, plus une chiffonnette verte (j’utilise ce matériel selon les protocoles du service en respectant les codes couleurs). La partie haute du chariot concerne tous le matériels propres type serviette propre, vêtements propres… et la partie basse concerne tous le matériel sale: sac poubelle, linge sale…

Au préalable je me lave les mains avant de commencer le soin.

IV. LE DÉROULEMENT DU SOIN

Les soins d’hygiènes ont lieux dans sa chambre, c’est une chambre double séparée d’un rideau. Je frappe à la porte, je préviens au préalable le patient du soin que je vais lui apporter, je mets la présence pour informer qu’un soin est effectué auprès de Mr Z et aussi pour que mes collègues sachent ou je suis en cas de besoin .Je ferme la porte, tire le rideau pour préserver l’intimité du patient. J’évalue ce qu’il peut faire et l’incite à le faire afin de préserver son autonomie.

Je rempli la cuvette d’eau tiède, je demande au patient s’il est satisfait par la température de l’eau en lui demandant de mettre un doigt dans l‘eau. Je baisse la barrière du lit du côté ou je me positionne. Je désinfecte l’adaptable avec la bactilysine que j’avais mis dans une Pichette car tous le nécessaire de toilette y sera déposé, la chaise du patient car j’y poserai les couvertures, pour éviter tout transfert de micro-organismes entre la chaise et les couvertures. Je déborde le drap en bas qui servira ensuite de « petite couverture » afin de recouvrir le patient pour préserver son intimité. Ensuite je glisse une serviette de toilette sous la partie qui va être lavée afin d’éviter de mouiller l’alèse.

1. Dans un premier temps: le visage

Je commence la toilette par le visage sauf quand Mr Z est souillé, je commence par la toilette intime pour son confort. Je place une serviette sous sa tête pour ne pas mouiller son oreiller .Je commence par raser le patient. Après le rasage je lui propose une crème hydratante. Je nettoie les yeux et les oreilles à l’eau claire, sans savon selon l’habitude du patient. Ensuite je nettoie le visage et le

...

Télécharger au format  txt (13.9 Kb)   pdf (139.2 Kb)   docx (13.6 Kb)  
Voir 9 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com