LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Pratique: la toilette

Documents Gratuits : Analyse De Pratique: la toilette. Recherche parmi 299 000+ dissertations

Par   •  11 Mai 2013  •  1 575 Mots (7 Pages)  •  4 749 Vues

Page 1 sur 7

1°) LA SITUATION

a) Description et contextualisation

Je suis en stage pour 5 semaines dans un service de gériatrie comprenant deux ailes différentes. Une aile soins de suite, et une aide médecine.

Je suis affectée à l'unité soins de suite qui se compose de 13 (?) chambres dont 6 sont des chambres doubles. La situation se déroule un matin lors de la deuxième semaine de stage au moment où sont faites les toilettes des patients.

Ayant déjà réalisé plusieurs toilettes, je demande aux aides-soignantes si je peux effectuer la toilette d'une dame, et elles m'y autorisent, me demande je me sens à l’aise ou non, et me signalent que si je rencontre la moindre difficulté elles seront disponibles pour m’aider lors de mon soin.

Nous appellerons la patiente Mme X. C'est une dame âgée de 96 ans qui est en chambre seule. Elle mesure 144cm et pèse 44kg400, son IMC est de 20 ce qui est dans la norme pondérale. Elle a besoin d'une aide partielle pour réaliser ses soins d'hygiène car l'appui des membres inférieur lui est interdit. En effet, elle est hospitalisée à la suite d'une chute à son domicile pour une fracture bi-maléolaire (maléole extérieure) du membre inférieur gauche et porte donc une atelle platrée. Elle présente également des plaies en cours de cicatrisation sur le membre inférieur droit, elle n'a pas de pansement. De plus, Mme X est atteinte de surdité profonde ce qui rend la communication soignant-soigné difficile car elle a du mal à comprendre ce qu'on lui dit.

M'étant déjà occupé de cette patiente la veille, je ne suis pas anxieuse et je sais qu'elle n'a pas d'affaires de toilette personnelles et qu'elle porte les casaques de l'hôpital.

Je prépare donc le matériel nécessaire à la réalisation du soin tel qu'on me l'a apprit dans ce service : bassine, casaque propre, protection, culotte filet, savon, serviettes et gants de toilette. Dans le but d'avoir tout à portée de main et de ne pas avoir à ressortir de la chambre au cours du soin.

Je frappe à la porte et entre. Je lui le soin que je fais effectuer, c'est-à-dire sa toilette. Elle acquiesce. Je lui précise que je vais lui laver la partie inférieure du corps puis que je l'installerai pour qu'elle puisse elle même se laver le visage et le torse, exactement comme la veille. Elle fait oui de la tête. Je commence donc à déshabiller Mme X, en verbalisant mes gestes, mais je n’hausse pas la voix particulièrement, plongée dans ce que je fais. Je ne suis donc pas certaine qu’elle m’ait entendu. Je lui laisse la casaque sur le haut du corps afin de respecter sa pudeur.

Je lui nettoie les jambes sans problèmes puis dois ensuite lui faire sa toilette intime et lui changer sa protection. Je demande donc à la patiente de se tourner sur le côté dans ma direction mais elle n'y parvient pas bien, je l'aide mais ce n'est pas vraiment mieux. Je la sens crispée, ne se laissant pas faire, peut-être avec la peur de se faire mal à cause de ses jambes, ou par la peur de tomber. Pour essayer de pallier la peur de tomber et tenter de continuer mon soin, je lui demande de se tourner dans l'autre sens, en s'agrippant aux barrières, ce qu'elle fait et qui me permet de lui faire sa toilette intime et de poser sa protection. Mme X se remet sur le dos et je lui enfile sa culotte filée sur les chevilles mais ne parviens pas à la monter jusqu'à la bonne place. Je lui demande donc à nouveau de se tourner sur le côté, mais après plusieurs tentatives je n'y parviens pas. Je décide alors d'appeler une aide-soignante pour me venir en aide. Celle-ci arrive et nous parvenons à terminer le soin.

L'aide-soignante repart et j'explique à la patiente que je vais lui installer l'adaptable comme la veille afin qu'elle termine sa toilette, mon intention étant qu'elle participe à ce soin et que je ne fasse pas à sa place ce dont elle est capable. Elle semble agacée, mais bien que j'ai du répéter plusieurs fois ma phrase, elle m'a comprise. Je change l'eau de la bassine, installe Mme X, et elle se nettoie le visage. Au moment de passer au torse, Mme X s'énerve, pose son gant de toilette et me dit "Oh j'en ai marre de la toilette, ça fait trop longtemps, d'habitude c'est moins long" et refuse alors de terminer sa toilette.

Je m'excuse alors et l'aide à se rhabiller. Puis je range le matériel, désinfecte l'adaptable et sors de la chambre en lui disant "à tout à l'heure."

Quelques heures plus tard, en sortant de la chambre de cette patiente, le médecin vient nous dire que Mme X s'est plaint d'être "mal menée" par certaines infirmières lors de la toilette.

b) Les émotions

Avant le soin, je ne suis pas anxieuse car je connais la dame, je suis déjà allée la voir plusieurs

...

Télécharger au format  txt (9.3 Kb)   pdf (103.8 Kb)   docx (11.7 Kb)  
Voir 6 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com