LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse De Pratique: Préparation de l’injection intramusculaire

Commentaires Composés : Analyse De Pratique: Préparation de l’injection intramusculaire. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  17 Juin 2012  •  1 392 Mots (6 Pages)  •  2 835 Vues

Page 1 sur 6

• Déroulement du soin :

o Préparation de l’injection intramusculaire.

Pendant cette préparation, un étudiant de 3ème année en soins infirmier m’a assisté pour pallier aux erreurs que je pourrai commettre.

J’ai sorti le kit du réfrigérateur 30minutes avant la préparation que j’ai posé sur le plan de travail du poste de soin. Je me suis frictionné les mains avec une Solution hydro alcoolique pendant 30 secondes.

-Je retire la capsule colorée en plastique du flacon. Je lave le dessus du bouchon avec un tampon imbibé d’alcool et j’ai laissé sécher.

-J’ouvre la seringue pré-remplie en cassant la bague de sertissage du capuchon blanc et retirer le capuchon blanc ainsi que le joint intérieur en caoutchouc.

-J’ouvre l’étui d’une des aiguilles de reconstitution. En maintenant l’aiguille et la seringue alignées, je visse l’aiguille en la tournant dans le sens des aiguilles d’une montre sur l’embout de la seringue.

-Je retire le capuchon protecteur de l’aiguille sans la tordre puis j’injecte la totalité du solvant de la seringue dans le flacon.

-Je retire la seringue munie de l’aiguille pour reconstitution du flacon. Je dévisse l’aiguille de la seringue et la jette dans le conteneur à déchet piquant, coupant et tranchant (boite jaune).

-J’ouvre l’enveloppe de la deuxième aiguille pour reconstitution. En maintenant la seringue vide et l’aiguille alignées, je visse la seconde aiguille en la tournant dans le sens des aiguilles d’une montre sur l’embout de la seringue.

-J’agite vigoureusement le flacon pendant au moins 10 secondes jusqu’à l’obtention d’une suspension homogène. J’observe une suspension uniforme, épaisse, de couleur blanche. Mon mélange est donc terminé.

-Je prends la seringue et retire le capuchon protecteur de l’aiguille sans tordre l’aiguille. J’insère l’aiguille pour reconstitution dans le flacon en position verticale. Je prélève lentement la suspension du flacon maintenu en position verticale, mais avec une légère inclinaison, afin de m’assurer que la totalité du contenu de la suspension est prélevé dans la seringue.

-Je retire la seringue munie de l’aiguille pour reconstitution du flacon et je dévisse l’aiguille de la seringue et je la jette dans le conteneur à déchet piquant, coupant tranchant. Je détache la section de l’étiquette du flacon suivant le pointillé et j’applique la section détachée sur la seringue. Ce qui permettra une identification du produit.

-J’ouvre à moitié l’étui blister contenant l’aiguille Needle-Pro. Je saisis le capuchon protecteur de l’aiguille à l’aide du film de protection en plastique. Je visse l’embout du dispositif Needle-Pro en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Je positionne l’aiguille fermement sur le dispositif Needle-Pro en appuyant tout en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

-Je dispose mon blister sur un plateau préalablement désinfecté avec une lingette Anios®. J’ajoute une bouteille de « sha » (solution hydro alcoolique), une paire de gant stérile, des compresses non stériles, du sparadrap déjà coupé, de la biseptine® pour désinfecter le point d’injection. Je prends aussi un conteneur à déchet piquant, tranchant, coupant, un sac DASRI (déchets assimilés aux soins à risque infectieux), et un sac poubelle, ainsi qu’une alèse imperméable qui me servira à poser mon matériel sur le bord du lit. Je prends aussi des lingettes Anios® qui me serviront à désinfecté la table de chevet du patient sur lequel je vais poser mon plateau.

• Déroulement du soin :

Avant d’aller faire l’injection intramusculaire, je suis allé voir le patient pour le prévenir que nous allions faire l’injection intramusculaire et pour prendre sa tension. En effet le Risperdal Consta® peut avoir un effet hypotenseur. Vers 10h30 je suis allé frapper à sa porte, je rentre après avoir entendu sa réponse et lui explique pourquoi je suis venu. La tension de M.M était de 12/7, ce qui convenait à ce soin.

Je retourne au poste de soins, me lave les mains par friction hydro alcoolique et demande à l’IDE (Infirmier Diplômé d’Etat) de m’accompagner pour ce soin. Je prends mon matériel et nous allons tous les deux à la chambre du patient. Je frappe, nous rentrons après sa réponse et nous le saluons. Je lui demande de se mettre

...

Télécharger au format  txt (8.8 Kb)   pdf (99.3 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 5 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com