LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Mémoire sur l'anxiété préopératoire

Mémoire : Mémoire sur l'anxiété préopératoire. Recherche parmi 231 000+ dissertations

Par   •  14 Octobre 2018  •  Mémoire  •  1 138 Mots (5 Pages)  •  182 Vues

Page 1 sur 5

[pic 1]

SITUATION D’APPEL

Semestre 5

Le 4 septembre 2018

BARABINO Lisa

Réferente Pédagogique :  CHASSAING Marie- Hélène

PROMOTION 2016 / 2019

A. Identification du thème de recherche.

Situation d'appel et questionnement

          Lors de mon premier stage en temps que stagiaire IDE 2e année dans le service Hépato-Biliaire, j'ai été confronté à une situation qui m'a interpelée, à la fois sur moi même et mes limites et à la fois sur le patient, ses besoins, et les besoins de son entourage.

            Le 15 novembre 2017, dans le service, j'étais à ma deuxième semaine de stage, poste 8h00 à 20h00. A 8h30, après la relève, comme d'habitude, je prends le chariot de ma référente pour commencer la tournée. Au passage de la chambre 204, je vois une dame (60 ans) dans le Couloir, debout à côté de la porte. Croyant qu' elle est là pour accompager un patient, je lui demande de patienter dans la salle d'attente au fond du couloir, le temps pour nous (ma référente et moi) de prendre en soin les patients. Elle me répond qu'elle n'est pas là en tant que visiteuse, mais patiente de la chambre 204. Je l'observais, elle tremblait et semblait trés anxieuse. Je lui demande alors ce qui se passe mais à ce moment là son mari  et sa fille arrivent. Ils étaient aussi troublés. La fille me posa directement quelques questions tout en tremblant aussi "à quelle heure aura lieu l'opération ? Est ce qu'on va endormir ma mére parce que l'anesthesie ça fait très mal...? » Le père lui de son côté s'efforçait de savoir si le médécin était un bon chirurgien et surtout si elle n'aura pas mal pendant des mois ?

            L'observation de la famille et surtout de la mère me permettait de voir qu'ils n'étaient pas dans une position confortable et tranquille. J'avais à peine le temps de répondre aux questions et de les rassurer, je pense qu'ils ne comprenaient pas car les mêmes questions revenaient. On avait plusieurs malades à voir et j'étais tirailler devant cette détresse: entre le besoin de continuer mon travail et celui de rassurer la patiente et sa famille. J'étais seule devant cette situation et mon questionnement : Cette dame à  t elle assisté à la réunion d'information pré-opératoire? dois je prendre du temps pour elle ou débuter notre tournée? Là, toute la famille retient mon attention. alors que j'ai renoncé à commencer notre tournée je me suis  tourné vers la dame, par les gestes, le touché pour la réconforter, elle me dit  « non j'ai peur d'entrer dans la salle d'opération, j'ai peur de l'anesthésie, ca fait très mal , ma belle mére vient d'être opérée et ça s'est mal passé » Cette patiente avait en effet de nombreux antécédents chirurgicaux : amydalectomie, cancer du sein gauche avec curetage, appendicectomie. Tenant de sa main gauche son bras droit, elle s'effondre en larme. Puis elle m'agrippe le bras et le serre comme pour m'empêcher de vaquer ailleurs.

             Alors survient ma référente-infirmière qui la rassure davantage, une fois de plus elle lui explique comment va se dérouler l'opération, en quoi il est important de l'anesthésier, qu'elle devait faire confiance au corps médical. Aprés quelques mimutes, La dame a cessé de pleurer,  nous  l'avons accompagné jusqu'à son lit avec douceur dans les gestes de l'IDE, ce qui avaient l'air de la rassurer.

             Devant cette situation où je me suis senti vulnérable face à la vulnérabilité de l'autre, plusieurs questions se sont posées:

...

Télécharger au format  txt (6.5 Kb)   pdf (97 Kb)   docx (16.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com