LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Dc3 projet individualisé

Rapport de stage : Dc3 projet individualisé. Recherche parmi 233 000+ dissertations

Par   •  7 Décembre 2019  •  Rapport de stage  •  1 925 Mots (8 Pages)  •  40 Vues

Page 1 sur 8

I-   Présentation de l’association

I.1-   Missions

La Maison d’Aide à Domicile présente des services d'accompagnement à domicile d'un public en perte d'autonomie ou non. Et pour les personnes dépendantes âgées, handicapées, son rôle consiste à adapter et développer les services à la personne et améliorer la qualité, la sécurité, la continuité du service. Cet accompagnement leur permet de garder le droit fondamental de vivre à domicile. La MAD propose  pour cela des prestations, 24 h/24 et 7 jours/7 s’il le faut, pour la prise en charge des actes de la vie courante, allant jusqu'aux soins.

I.2-  Equipe pluridisciplinaire

Le suivi des personnes âgées consiste à la présence d’une équipe pluridisciplinaire qui se compose souvent d’un médecin, infirmier, kiné et l’AES. L’information se passe entre ces différents membres via le cahier de transmission ou par contact téléphonique si besoin.

  1. Présentation de la personne accompagnée

Afin de préserver l'anonymat de la personne que j'ai accompagnée, je changerai son nom, je l'appellerai Madame H. Madame H est une femme âgée de 88 ans, veuve depuis 2010.  Elle vit seule chez elle, son fils habite à Paris. Quand elle était jeune elle travaillait comme vendeuse dans un marché à Paris. Et disait qu’elle était active et qu’elle aimait bien son travail.

Elle ne sort jamais de chez elle et elle n’a pas beaucoup de visites à part sa voisine et son fils. Ces derniers passent tous les jours. Sa voisine se charge de lui faire ses cours et se fait payé à chaque fois.

En plus de l’obésité qui l’oblige à se déplacer en chaise roulante elle souffre de 3 ulcères au niveau de ses mollets. Et bien qu’elle ait des difficultés à marcher, tous les soirs  elle réussi à se mettre dans son lit médicalisé toute seule et ceci me laisse penser qu’elle est courageuse,  et fait des efforts surtout quand elle est à l’abri des regards. Madame H est une personne prudente et ne se confie pas facilement à l’autre du coup elle exige que les mêmes personnes interviennent chez elle. Et ceci n’est pas toujours possible ce qui la gêne beaucoup. Elle montre de la colère envers les endroits hospitalier et elle n’accepte en  aucun cas d’être hospitaliser ce qui ne fait qu’aggraver son état. L’infirmer passe tous les  matins pour sa toilette et la vérification de l’état de ses mollets.

 Alors que nous en tant qu’AES nous la visitons 2 fois la journée le midi et soir pour lui préparer et lui servir  son repas. Elle a déjà dit à mon référant qu’elle veut manger seulement ce qu’elle prépare et qu’elle voudrait bien plutôt un accompagnement. Et de ce fait à chaque fois je débarrasse la table et je discute avec elle jusqu’à la fin de prestation qui dure une heure. L’aide ménagère passe une fois la semaine pour une durée de trois heures. Le kiné passe à son tour 3 fois la semaine.

  1.   Travail d’équipe et communication autour du projet personnalisé de la personne choisie

 Dès mes premières interventions chez elle, j’ai commencé par consulter sa fiche mission qui contient une présentation générale de madame et des tâches que nous devons réaliser chez elle en tant qu’AES. En l’observant, j’ai remarqué qu’elle est parfois triste  et n’a aucun lien avec l’extérieur surtout quand elle me demande si un magasin qu’elle connaissait  existait toujours ou pas. Et un jour j’ai osé lui demander depuis quand elle n’était pas sortie et elle m’a surprise quand elle a dit depuis 12 ans !  Et ma première réflexion était de lui demander si elle avait envie de voir l’extérieur. En discutant avec mon tuteur, il m’a informé  qu’il la connaissait depuis plus de deux ans et qu’elle n’était jamais sortie de chez elle. Quant à lui, le seul plaisir que pouvait avoir cette dame était de discuter avec son fils. Je lui ai proposé si le fait de cuisiner avec elle ça peut lui faire plaisir ou non il m’a informé que bien qu’elle aime cuisiner, elle lui a confié à plusieurs reprise, qu’elle jette la nourriture que les autre AES ont préparé et ceci m’a découragé même de lui proposer de l’accompagner pour préparer un plat de son choix toute seule. Quelques jours après, en arrivant chez elle nous avons rencontré l’infirmière en train de parler avec elle, du coup nous avons commencé à parler ensemble de plusieurs sujets concernant : la météo, les actualités, les émissions télévisées… et puisque il fait beau  nous avons dit que le printemps ne dure pas et qu’il faut en profiter. Je lui ai donc dit qu’elle aussi si elle le voulait elle pouvait profiter de l’extérieur  en sortant ensemble. Elle m’a regardé sans répondre. A ce moment l’infirmière a répliqué en disant que c’était une bonne idée de l’accompagne à l’extérieur pour une sorti par exemple. Mon tuteur lui a demandé son avis et si elle avait une autre proposition.  Elle lui a répondu que peut être elle serait d’accord pour une sortie dans le parc à côté de sa maison. Deux jours après quand le kiné est passé pour la séance d’habitude et en demandant à Madame H si elle allait bien si elle avait des nouvelles, elle lui a répondu qu’elle allait bien et lui a informé que nous étions en train de réfléchir pour effectuer une sortie. Et lui, à son tour nous a encouragés à finaliser ce projet et de même pendant les visites suivantes demandait où nous en étions dans la préparation de la sortie. Et pratiquement durant toutes les prestations nous ne parlons que de la sortie. Quand le responsable à l’association m’a appelée pour avoir mon impression par rapport à mon stage, savoir si tout allait bien, j’en ai profité pour leur parler de Madame H et son souhait de sortir pour prendre l’air. Il m’a répondu que c’était une bonne idée et que si cela se passait bien, on pourrait lui proposer d’autre types d’informations comme un accompagnent périodique soit pour faire ses courses ou seulement prendre l’air. Madame à son tour a parlé à son fils et l’a informé de notre sortie. Et ce dernier nous a encouragé et même nous a demandé d’aller plutôt au magasin qu’au parc car il sait très bien que sa maman faisait beaucoup les magasins à l’époque.

...

Télécharger au format  txt (11.3 Kb)   pdf (116.8 Kb)   docx (24.2 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com