LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Bienvenue sur ce chantier

Discours : Bienvenue sur ce chantier. Recherche parmi 257 000+ dissertations

Par   •  11 Décembre 2016  •  Discours  •  1 162 Mots (5 Pages)  •  366 Vues

Page 1 sur 5

Bienvenue sur ce chantier

Je ne sais pas vous, mes chers frères et mes chères sœurs, mais, pour ma part, le mot chantier m’a toujours un peu effrayé. Non pas que le travail me fasse vraiment peur par nature mais le simple fait de prononcer ce mot me procure quelques angoisses ou du moins quelques appréhensions. Oui, je l’admets, la vastitude de ce terme m’a toujours impressionné.

Lorsque je pense au chantier, je pense immédiatement au temps, à la sueur, à la fatigue et à la force nécessaires pour réaliser un projet. Et puis, entre vous et moi, j’ai appris par expérience qu’un chantier, on sait quand il commence mais on ne sait jamais quand il se termine.

Alors associer à mon titre de planche le mot chaleureux et réconfortant de bienvenue avec celui de chantier, vous l’aurez compris mes chers frères et mes chères sœurs, que je fus au départ un petit peu désorienté. Certes, en rentrant dans la Franc Maçonnerie, j’ai appris qu’il ne fallait pas avoir peur de retrousser ses manches et de salir son tablier, mais est-ce pour autant nécessaire d’embrasser ce mot chantier comme un lieu d’accueil, de refuge voire même de pèlerinage. En débutant cette planche, je doute mais je ne demande qu’à voir.

Je décide de commencer par étudier le rituel de référence de Compagnon au rite français. Le mot chantier fait son apparition au moment du quatrième voyage et sort de la bouche du Premier Surveillant :

« Mon Frère, bienvenue sur ce chantier. Je te remets ce levier.

Le levier multiplie la force et permet de soulever de plus lourdes charges à condition de trouver un bon point d’appui. Il est le symbole de ce que la puissance du travail peut accomplir. Tu seras sûr de trouver en tes Frères Compagnons ici présents le point d’appui qui décuplera le résultat de tes efforts. Va maintenant et que nos vœux t’accompagnent. » Si le chantier représente le travail et la rigueur, il n’en est pas moins alors un passage nécessaire et indispensable pour voyager et comprendre les différentes étapes de notre vie. Après tout, c’est bien le Vénérable Maître qui le confirme à la fin de ce voyage en clamant :

« Frère Grand Expert et Frère Maître des Cérémonies, veuillez conduire notre Frère Compagnon à sa place en tête de la colonne du Midi.

Frère Compagnon nouvellement initié, tu vas partir à la découverte du monde de chantier en chantier en voyageant d’Atelier en Atelier pour enrichir ton expérience et ton esprit. » Au lieu d’avoir une approche réticente à l’égard du chantier, la Franc Maçonnerie nous invite donc en pénétrant dans ce chantier à avoir une démarche audacieuse et entreprenante afin de nous offrir la possibilité de mieux nous connaître et de mieux connaître les autres.

Ainsi, quoi de plus honorable que de faire partie d’un chantier ! Voilà quelque chose que je qualifierais de « beau cadeau de la vie ». Certes, il y a des chantiers qui sont plus impressionnants et honorables que d’autres. Que dire de ces incroyables bâtisseurs de cathédrales qui n’ont pas hésité à force de sueur et de sang à mettre leur vie en péril pour construire les plus beaux monuments de ce qu’a pu faire jusqu’à présent l’Humanité. Combien d’hommes ont payé de leur vie la participation de ces chantiers qui, encore des siècles et des siècles plus tard, nous paraissent toujours aujourd’hui insurmontables et difficile à croire que des êtres humains ont pu être capables de construire de tels projets.

Lorsqu'au XIIe siècle, la construction des monastères s'achève, celui des grandes cathédrales gothiques commence. C'est le temps des constructions de Sens, Noyon, Chartres, Paris,

...

Télécharger au format  txt (7.3 Kb)   pdf (42.1 Kb)   docx (11.1 Kb)  
Voir 4 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com