LaDissertation.com - Dissertations, fiches de lectures, exemples du BAC
Recherche

Analyse de pratique IDE démarche de soins

Étude de cas : Analyse de pratique IDE démarche de soins. Recherche parmi 241 000+ dissertations

Par   •  18 Juin 2018  •  Étude de cas  •  1 927 Mots (8 Pages)  •  259 Vues

Page 1 sur 8

Présentation du lieu de stage et contexte

J’ai effectué mon deuxième stage dans un cabinet d'infirmier libéral. Il permet d'effectuer des soins infirmiers ponctuels ou quotidiens. Les soins permettent un retour ou un maintien à domicile. Les infirmiers libéraux ont un rôle dans l'analyse, l'organisation, la prévention. Ils mettent en place des actions et/ou de l'éducation à la santé tout en réalisant des soins infirmiers.

Ce cabinet se situe à Voreppe. Il regroupe deux infirmiers qui travaillent en coupé de 6h30 à 14h00 puis de 17h00 à 20h00. Ils se partagent les jours et inversement pour la semaine suivante (lundi, mardi, mercredi, samedi et dimanche pour l'un des deux infirmiers et jeudi, vendredi pour le second).

Ils prennent en soin environ une vingtaine de personnes le matin et environ une dizaine le soir (le nombre de personnes varie d'un jour a l'autre car des soins peuvent se rajouter).

La moyenne d'âge des personnes prises en soin est de 65 ans, mais depuis le début de mon stage j'ai pu faire des soins à des personnes entre 29 et 92 ans.

Les pathologies récurrentes que j'ai pu observer pendant ces quatre semaines sont des insuffisances cardiaques, des insuffisances respiratoires, des diabétiques, des pathologies liées au vieillissement, Alzheimer, troubles cognitifs...

Mon stage se déroule sur dix semaines. Durant ces quatre premières semaines, j'ai pu avoir une approche globale sur les différences et points communs d'un même métier mais exercé dans un milieu différent.

Dès mon premier jour de stage, j’ai été très intriguée par une personne chez qui nous sommes intervenus. En effet, l’infirmier m'a expliqué chez qui l'on se rendait, et je me suis fais une image de cette personne qui lorsque nous avons poussé la porte ne correspondait pas à la description mentale que l'on m'avait faite, par rapport à celle qui était physique.

Déroulement du recueil de données

Dans un premier temps, j’expliquerai comment je m’y suis prise pour recueillir les informations nécessaires à la réalisation de mon recueil de données ainsi que les recherches annexes effectuées. Puis, dans un second temps, j’analyserai et je réfléchirai à l’ensemble de mon travail. Enfin, dans un troisième et dernier temps, je mettrai en relation la situation avec les compétences étudiées durant l’année.

Lors de mon deuxième jour de stage, j’ai demandé à l’infirmier s’il était possible d’avoir accès aux dossiers infirmiers et médicaux des personnes afin de commencer à connaître les personnes chez qui je me rendais. L'infirmier m'explique alors qu'ils n'ont pas de dossiers médicaux sur les personnes chez qui ils interviennent car les personnes préfèrent garder leurs dossiers chez eux. Il me dit qu'ils ont simplement une fiche synthèse sur chaque personne. Je lui demande de pouvoir avoir accès à ses documents. Ayant reçu leur autorisation, j’ai pris connaissance de certaines pathologies et informations concernant chaque personne, pour pouvoir les connaître plus en détails et pouvoir adapter la prise en charge si l’on me donnait des missions. Dans un second temps, je me suis plus particulièrement penchée sur la fiche synthèse d'une personne qui m’avait interpellée la veille et le matin même afin de voir si les informations issues du dossier pourraient m’éclairer ou non. Il s’avère que les dossiers des personnes sont très succincts. C'est à dire nom, prénom, âge, pathologie prépondérante et le soin à faire. Je me suis sentie très peu informée pour prendre en soin aisément les personnes.

J'ai donc fait part de mon ressenti aux infirmiers qui m'ont communiqué oralement ce qu'ils connaissaient des différentes personnes chez qui l'on se rendait.

J'ai donc choisi une personne avec qui le dialogue s'était installé très facilement, avec son accord. Car selon moi, mettre au courant le patient et obtenir son accord quant à la réalisation d’un écrit sur sa propre personne peut permettre d’avoir un recueil de données plus approfondi. Chaque personne prise en soins, ont des droits dont celui du secret professionnel. C’est une obligation légale posée par un article du code de la santé publique « Toute personne prise en charge par un professionnel, un établissement, un réseau de santé ou tout autre organisme participant à la prévention et aux soins a droit au respect de sa vie privée et du secret des informations la concernant ».

Une fois le choix du patient effectué, j’ai demandé aux infirmiers s’il était possible d’avoir à nouveau accès à la fiche synthèse et si je pouvais avoir des informations complémentaires sur cette personne. J'ai tout d'abord fait une lecture complète des différents documents que j'avais en ma possession et j'ai ensuite questionné les infirmiers. Sur un bloc note j'ai noté les données personnelles de la personne et les données liées à sa pathologie. Les données de la personne trouvées dans la fiche sont : son nom, son prénom, sa date de naissance, son motif de prise en charge... En questionnant les infirmiers j'ai pu regrouper certaines informations : ses habitudes de vie, certains traitements, ses besoins, son histoire de vie, les différents intervenants qui viennent chez lui...

Ayant besoin de plus d’informations afin de connaître cette personne et de lui prodiguer des soins adaptés, le lendemain quant on se rend chez lui je lui demande si je peux le questionner sur lui et avoir accès à son dossier médical. Après m'avoir donné son dossier médical, je m'installe dans sa cuisine pour recueillir certaines informations sur mon bloc note pendant que l'infirmier lui fait ses soins. Grâce au dossier médical j'ai pu me renseigner sur sa mutuelle ainsi que le fait qu’il est assuré à la sécurité sociale et qu'il bénéficie d'une allocation personnalisée d'autonomie. J’ai également trouvé, dans son dossier, les papiers des différents intervenants comme le portage des repas, des aides ménagère, et le fait qu'il ait un téléalarme. J'ai pu trouver aussi l'ordonnance de ses traitements.

Le lendemain je demande à Monsieur X s'il peut répondre à certaines de mes questions car je n'avais pas l'ensemble des informations que je souhaitais. Il me dit qu'il n'y a pas de soucis et du coup pendant le soin je lui demande des informations sur ses antécédents, s'il peut me donner son poids et sa taille et certaines informations complémentaires.

J’ai donc un grand nombre d’information sur le patient mais cela ne suffit pas. Dans ce stage il n'y a pas beaucoup d'outils d'information, car n'étant que deux infirmiers dans le cabinet ils ne se font la plupart du temps que des transmissions orales. Du coup cela était compliqué pour moi de faire le lien entre ce que j'avais lu et ce que j'avais pris comme information. J'ai donc du faire de nombreuses recherches informatiques chez moi et poser de nombreuses questions aux infirmiers pour pouvoir comprendre et mettre en lien toute les informations que j'ai pu trouver ou avoir.

...

Télécharger au format  txt (12.5 Kb)   pdf (105.3 Kb)   docx (16.4 Kb)  
Voir 7 pages de plus »
Uniquement disponible sur LaDissertation.com